Glossaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

ABRICOT

• Abricot, (Prunus armeniaca), utilisable en cosmétique : l'amande douce du noyau. Le fruit est riche en vitamine A et C, en potassium, en phosphore et en calcium  Le beurre de noyaux d’abricot lutte contre le vieillissement cutané. Il ne laisse pas de sensation de gras car il pénètre vite L’huile d’abricot est tonifiante et protectrice, elle est idéale pour traiter les peaux dévitalisées et fragiles.

ABSINTHE

Absinthe, (Artemisia absinthium) Argencia  L'Absinthe est une plante vivace, herbacée originaire des régions continentales à climat tempéré d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord. L'usage médical de l'extraits d'Absinthe est déjà mentionné dans l' Égypte ancienne. L'Absinthe a été le plus souvent utilisée pour ses propriétés médicinales et comme la base de boissons alcoolisées. On en produit une huile essentielle dont la senteur fleurie et anisée est utilisée en cosmétologie et en parfumerie. Appréciée pour sa senteur aigre douce fleurie et légèrement alcoolisée, l'Absinthe peut agrémenter avec finesse la note de tête dans la formulation des parfums dit "jeunes".

AGARWOOD

• Agarwood, (Aquillaria crasna.) est un arbre tropical vivant dans le sous-étage forestier de forêts tropicales d'Asie du sud-Est, toujours de manière dispersée et à généralement l'abri de la canopée.  Son nom scientifique ne date que de 1914-1915, mais il fait l'objet d'une exploitation multiséculaire, dans l'ancienne Cochinchine et au Cambodge. Le bois vivant de l’Aquilaria crassna, comme celui d’autres espèces de ce genre, a la propriété de sécréter une résine particulière, très odorante, en réaction à certaines agressions physiques (blessures, feu) ou biologiques (attaques d’insectes xylophages, de bactéries et champignons). Cette résine est dite « calambac », « gaharu, » « bois d'agar », « bois d'argile », « bois d'aloés » La poudre ou le copeaux du bois malade qui produit cette résine ou l'huile essentielle qu'on en tire sont très recherchés par la médecine traditionnelle asiatique et de plus en plus pour l’industrie des cosmétiques et de papiers et d'encens parfumés.

ALGUES

Algues : (utilisation en cosmétique)  Le champ d’algues exceptionnel situé notamment en Bretagne a permis le développement de la cosmétique marine. Quelles algues pour la peau ? Les actifs algaux de la cosmétique marine sont issus de trois catégories de macro algues marines (rouges, brunes, et vertes) parfois associées à des micro-algues d’eau douce comme la spiruline ou à des plantes marines du type criste marine. Voici quelques exemples d’algues utilisées en cosmétique :  Algues Rouges : - Palmaria Palmata (Dulse) aux propriétés hydratantes et reminéralisantes. - Lithothamnium Calcareum (Lithothamne), petite algue rouge très riche en calcium et magnésium utilisée pour ses propriétés reminéralisantes et son action exfoliante. Algues brunes : - Laminaria Digitata , algue brune laminaire, reminéralisante , hydratante, protectrice, régénérante et émolliente. - Fucus, algue brune très hydratante et apaisante Algues vertes : - Ulva lactuca (laitue de mer), algue verte riche en magnésium utilisée surtout pour ses propriétés hydratantes. La criste marine est une plante vivace commune sur le littoral français. Très riche en vitamine C et en Iode, elle est utilisée en cosmétique pour ses propriétés anti-radicalaires et pour améliorer l’hydratation cutanée, la purification et le nettoyage de la peau.  L’utilisation des algues en cosmétique : Les algues sont insolubles dans l’eau et leurs actifs sont retenus dans leurs cellules qui par leur taille trop importante, ne peuvent traverser notre peau. Avant utilisation, il est donc nécessaire de réduire les algues en particules très fines. Ceci permet d’éclater leurs cellules, ce qui libère les actifs qui peuvent alors être diffusés par voie transcutanée. Cette opération, appelée micronisation, transforme les algues en poudre très fine qui pourra être incorporée dans des produits cosmétiques.  Les composants essentiels des algues marines : ACIDES AMINES : Résultats : - reconstituant des tissus - apport nutritifs et énergétique Utilisation cosmétologique : - En masque, ont une remarquable action due aux mucilages marins - Utilisation à froid ou à chaud en masques ou enveloppements revitalisants SELS MINERAUX : Résultats : Action sur la vitalité des cellules Utilisation cosmétologique : - Reminéralisent et réhydratent les peaux sèches et sensibles. - Régularisent l’excès de sébum des peaux grasses. Action incomparable sur l‘acné. OLIGO-ELEMENTS : Les oligo-éléments favorisent la vitesse des réactions biologiques Utilisation cosmétologique : La peau devient plus lisse, plus souple et acquiert un éclat nouveau. Leur action est remarquable sur les rides et le vieillissement prématuré. VITAMINES : Les vitamines permettent de combler les carences par substances bactéricides et antibiotiques. Utilisation cosmétologique : régénération cellulaire Les algues sont donc utilisées pour leurs propriétés : - hydratantes, nourrissantes - régénérantes - amincissantes - drainantes, détoxifiantes - apaisantes - reminéralisantes - antiseptiques

ALOE VERA

• Aloès vrai, (Aloe vera),  le suc de la feuille L'Aloe vera (syn. A. barbadensis Mill., A. vulgaris Lam.) est une espèce d'aloès originaire de la Péninsule Arabique, d'Afrique du Nord, des îles Canaries et du Cap-Vert. C'est une plante vivace connue depuis l'antiquité en Mésopotamie, dans l'Égypte des pharaons et dans la Grèce antique. On pense que ce sont les Espagnols qui auraient apporté les premiers plans d'aloès en Amérique L'Aloe vera est une plante utilisée en cosmétique depuis 5000 ans par les guérisseurs. De nos jours, les industries cosmétiques mettent en avant les traitements possibles de l'épiderme avec cette plante : • Stimulation de la production de collagène • Traitement des brûlures. • Cicatrisation : plusieurs études ont montré que le gel obtenu à partir de la partie centrale de la feuille diminue le processus inflammatoire et accélère la cicatrisation. • Contribution au métabolisme. • Lutte contre le vieillissement. Le beurre d'aloe vera contient 7 des 8 acides aminés essentiels qui ne peuvent être fabriqués par l'organisme humain et qui lui sont indispensables. Il concentre la plupart des vitamines, notamment A, E et du groupe B, celles qui concernent la peau et les cheveux. Il est riche aussi de tous les sels minéraux indispensables : phosphore, potassium, calcium, chlore, fer, zinc...

AMANDIER

Amandier, (Amygdalus communis), l'huile extraite du noyau L’amande fruit est à la fois adoucissante et calmante. Elle est recommandée aux peaux sensibles et irritées

ANACARDIER

Anacardier du Brésil, (Anacardium occidentale), la noix, les feuilles, l'écorce  L'anacardier (Anacardium occidentale) est un petit arbre originaire d'Amérique du Sud. Les feuilles simples sont persistantes, alternes, ovales et coriaces. Les fleurs blanches teintées de rose, parfumées, sont réunies en inflorescences terminales. Les fruits ont une coque âcre et toxique qui abrite une amande blanche, comestible, la noix de cajou. Ils se forment sous un pédoncule gonflé, charnu et juteux nommé « pomme de cajou ». Il est aujourd'hui largement cultivé en Afrique, aux Antilles, dans le Nordeste brésilien, en Asie du Sud Est et en Inde. L'huile d'anacarde obtenue le plus souvent par pression de la noix de cajou dans des presses ou des expellers (expulseur d’huile) possède une odeur assez caractéristique et agréable de noisette qu'elle perd généralement lorsqu'elle est associée à d'autres composants pour la fabrication de produits cosmétiques. Elle est de couleur jaune orangée et en principe utilisée en cosmétologie du fait de sa teneur très importante en vitamines E et en acides gras insaturés qui permettent d'avoir un effet "anti-âge" sur les peaux sèches en particulier. Elle peut entrer dans la composition de baumes pour les mains, d'huiles de massage, de soins solaires et après soleil, mais aussi de traitement pour les lèvres ou les cheveux.

ANANAS

ANANAS, (Ananas sativus), la pulpe Source de calcium, de potassium et de vitamine C. Riche en enzymes, il élimine les cellules mortes et il régénère l’épiderme. L'ananas est d'ailleurs un actif essentiel de nos produits :le Lait Démaquillant Douceur, le Purifiant bio-actif tropical et la Crème Hydratante & Protectrice (peaux normales à mixtes).

ANTHYLLIS

Anthyllis appelée aussi trèfle jaune, (Anthyllis vulneraria) L'anthyllis ou trèfle jaune se développe dans les dunes et les près secs et donne de petites fleurs jaunes durant tout l'été. Connue depuis l'antiquité comme plante fourragère, c'est aussi une plante médicinale fréquemment employée dans les campagnes, surtout des régions méridionales, pour guérir les plaies et les blessures. En cosmétique il permet de réduire l'inflammation provoquée par les UVA et les UVB et d'augmenter la tolérance au soleil des peaux réactives.

ARBRE A THE

• Arbre à thé, (Melaleuca alternifolia) Cet arbre ou arbuste de la famille des myrtacées, communément appelé arbre à thé, est un remède traditionnel des aborigènes d'Australie. On tire l'huile essentielle des feuilles et des tiges de l'arbuste. Des études récentes ont prouvé que l'huile de l'arbre à thé peut combattre toutes sortes d'infections bactériennes, fongiques ou virales. Elle soutient également le système immunitaire dans sa lutte contre les infections Huile essentielle : Propriétés : - Antibactérien majeur à large spectre - Antiviral puissant - Décongestionnant veineux et lymphatique - Radioprotecteur - Antispasmodique Indications : - Parasitoses cutanées : gale, teigne - Parasitoses intestinales : lamblia, ascaris - Abcès cutané, acné juvénile, acné rosacée, eczéma - Varices, jambes lourdes, hémorroïdes - Prévention de brûlure cutanée par radiothérapie Usage externe : - 3 à 4 gouttes en massage en regard de l'organe concerné ou localement pour les dermatoses, - Pour la fatigue, en massage le long de la colonne vertébrale et sur la face interne des poignets, - En diffusion, en mélange avec d'autres huiles, pour la prévention des rhumes et infections respiratoires.

ARBRE A THE AUSTRALIEN

Melaleuca alterniflora appelée aussi arbre à thé australien Le tea tree est un arbre qui pousse en Australie. Utilisé depuis des millénaires par les aborigènes pour accélérer la circulation, le tea tree est réputé pour ses feuilles longues et fines. L’huile essentielle extraite des feuilles et des branches est particulièrement efficace pour lutter contre les infections bactériennes, l’acné et les mycoses. On la retrouve également dans de nombreux soins pour les peaux à problèmes et les déodorants. Propriétés : Anti-infectieux polyvalent et antimicrobien majeur contre microbes, virus, parasites, champignons et plaies quelque soit leur localisation: aphte, acné, boutons de fièvre ,abcès dentaire, mycoses, plaies cutanées.... infections ORL, urinaires, buccales, gynécologiques. Améliore la circulation capillaire. Décongestionne les système veineux et lymphatique ( varices , jambes lourdes) Immunostimulant ( faiblesse musculaire, fatigue...)

ARGAN

Argan, l’arbre pousse exclusivement au Maroc, arundinacea), l'exsudat récolté au niveau des nœuds des tiges L’huile est riche en vitamine E et insaponifiable, elle est à la fois nourrissante, régénérante. Elle est très utilisée dans le soin des peaux sèches, ridées, dévitalisées, déshydratées, atones et matures.

ARNICA

Arnica appelée aussi herbe aux chutes, (Arnica montana) L’Arnica montana est une plante des montagnes à fleurs jaunes, de la famille des Astéracées. On la trouve plus précisément dans les pâturages entre 1200 et 2800 mètres d’altitude, en France (Vosges, Alpes, Massif central, Pyrénées) et en Europe centrale et septentrionale (jusqu'en Sibérie). Elle pousse sur des terrains siliceux et pauvres en éléments nutritifs. La multitude de surnoms qu’on lui donne montre que son utilisation est très répandue depuis de nombreux siècles pour soigner les coups, les foulures et les entorses, et faire disparaître les ecchymoses. Jadis les feuilles d'arnica séchées étaient même fumées par les montagnards pour lutter contre les toux quinteuses et les bronchites. Il existe beaucoup de pommades et de teintures contenant de l’arnica, et on l’utilise également sous forme de granules homéopathiques en prévention et traitement des hématomes. Le macérât huileux permet d’obtenir un concentré de principes actifs contenus dans les fleurs d’arnica, et de rendre son incorporation facile dans vos huiles, baumes et crèmes de soin. Idéal pour la trousse de secours familiale !

AVOCAT

Avocat, (Persea gratissima), la chair Le beurre d’avocat contient les vitamines A, B, C, D, E, F et H. Il nourrit la peau et en favorise la régénération cellulaire.

AVOINE

Avoine, (Avena sativa), L'avoine est une céréale de nos régions. Elle est connue depuis l'Antiquité pour ses vertus médicinales. Au Moyen Age, les grains d'avoine étaient broyés et utilisés sous forme de cataplasmes aux propriétés régénérantes et adoucissantes… o Parties utilisées en cosmétologie *Graines *Jeunes tiges o Principes actifs : *Acides aminés *Oligo-éléments : fer, zinc, magnésium, manganèse, sodium, calcium, phosphore *Vitamines B *Vitamine E *Acide silicique *Protéine *Avénine *Hormone proche de la folliculine o Propriétés médicinales : *Cicatrisant *Exfoliant o Usages en externe *Démangeaisons *Psoriasis *Ulcère de la jambe *Peaux sèches et eczémateuses

AYAPANA

Ayapana, (Ayapana triplinervis) L'ayapana est une plante tropicale et aromatique originaire du Brésil. Ses décoctions sont traditionnellement utilisées, pour soigner les morsures de serpent et nettoyer les plaies, En cosmétologie, on utilise l'extrait d'ayapana pour protéger et revitaliser la peau et les cheveux.

AZEROLIER

Azérolier, (Crataegus azarolus) L’azérolier est un arbre fruitier du genre Crataegus (aubépine) Originaire du bassin méditerranéen, il est appelé familièrement pommette dans le sud de la France. Les jeunes feuilles et fleurs sont comestibles. Les azeroles (fruits) sont principalement utilisées en gelées ou confitures. Leur pulpe est riche en flavonoïdes, vitamine A et vitamine C. On utilise l'azérole (le fruit) dans certaines spécialités pharmaceutiques et cosmétiques en raison de leur teneur en huiles volatiles, quercétine, triméthylamine, coline, etc

BAMBOU

Bambou, (Arbre à thé, Melaleuca alternifolia ) Déjà vénéré depuis de siècles par les Chinois, le bambou intéresse aujourd’hui les laboratoires grâce à ses bienfaits en cosmétique. Anti-oxydant et régénérant, le bambou redonne en effet vigueur non seulement à la peau mais aussi aux cheveux. Peu coûteux, le bambou s’inscrit tout à fait dans une dynamique de commerce équitable et bio-responsable de qualité Huile essentielle Propriétés : - Antibactérien majeur à large spectre - Antiviral puissant - Décongestionnant veineux et lymphatique - Radioprotecteur - Antispasmodique Indications : - Parasitoses cutanées : gale, teigne - Parasitoses intestinales : lamblia, ascaris - Abcès cutané, acné juvénile, acné rosacée, eczéma - Varices, jambes lourdes, hémorroïdes - Prévention de brûlure cutanée par radiothérapie Usage externe : - 3 à 4 gouttes en massage en regard de l'organe concerné ou localement pour les dermatoses, - Pour la fatigue, en massage le long de la colonne vertébrale et sur la face interne des poignets, - En diffusion, en mélange avec d'autres huiles, pour la prévention des rhumes et infections respiratoires.

BANCOULIER d'HAWAï

Bancoulier d'Hawaï appelée aussi kukui, (Baccharis genistelloides), l'huile extraite de la noix Le bancoulier d'Hawaï ou Kukui est l'arbre officiel de l'Etat d'Hawaï depuis 1959. L'huile extraite de la noix est utilisée depuis des siècles par les habitants des îles pour protéger la peau, notamment celle des bébés. Elle est riche en acides gras essentiels et forme un film protecteur, à la surface de la peau, qui renforce la barrière cutanée.

BAOBAB

Baobab, (Adansonia digitata), les flavonoïdes des feuilles Le Baobab, cet arbre mythique issu de la famille des Bombacacées, est originaire d'Afrique et de l'île de Madagascar. Il pourrait être appelé "arbre à tout faire" tant ses utilisations sont nombreuses. En effet, l’écorce de l'arbre est utilisée pour faire des cordes et des chapeaux, le bois pour faire de l’essence. Les feuilles sont utilisées comme sources de protéines et chaque année, il produit de nombreux fruits riches en vitamine C (10 fois plus qu'une orange) dont la pulpe est parfois utilisée pour produire une boisson énergisante. Cette pulpe renferme des petites graines qui une fois pressées donnent une huile rare et très précieuse car un arbre donne en moyenne chaque année seulement 1 litre d'huile. Très appréciée en Afrique pour les préparations culinaires lors des fêtes traditionnelles, l'huile de Baobab est utilisée dans la pharmacopée sénégalaise pour ses propriétés anti-allergiques et anti-inflammatoires. En cosmétique, cette huile très émolliente et adoucissante est particulièrement efficace pour les peaux sèches, tiraillées et gercées. Son application est recommandée aux femmes enceintes pour améliorer l'élasticité de la peau et éviter ainsi les vergetures. Réputée pour être cicatrisante et régénérante elle est conseillée pour le soin des brûlures. C'est également un excellent soin capillaire pour cheveux secs et frisés ou crépus.

BARDANE

Bardane, (arctium lappa), la racine Est une plante de la famille des Astéracées de 2 m de haut qui pousse dans de nombreux pays en Europe, au proche Orient, mais c'est en Asie, et plus particulièrement en Chine qu'on la retrouve le plus souvent. On peut utiliser sa feuille sous forme de décoctions mais c'est sa racine riche en tanins, mucilages et polyacétylènes qui est la plus appréciée pour les applications cosmétiques. En effet, les tanins ont pour propriété d'une part d'activer la micro-circulation sanguine, mais également de lutter très efficacement contre les attaques bactériennes. Cette dernière propriété est renforcée par la présence de polyacétylènes. Les tanins sont également connus pour leur aptitude à l'astringence, ce qui les rend très intéressants pour le soin des peaux mixtes. Les mucilages permettent quant à eux d'apaiser les peaux irritées.

BASILIC

Basilic, (Ocimum basilicum) Plante annuelle de la famille des Lamiacées, le basilic est originaire d’Inde. Il y est d'ailleurs considéré comme une herbe sacrée, dédiée à Vishnou et à Krishna, pouvant offrir une protection physique et spirituelle à la personne qui la porte. Son nom viendrait du grec « basilikos », qui signifie « royal », car la subtilité de son arôme et de son parfum était digne des plus grands rois. Il a été apporté en Europe par l’Italie et le Sud de la France, c'est pour cette raison qu'il est devenu un condiment incontournable de la cuisine provençale et italienne traditionnelle (il est par exemple l'élément de base des sauces pistou et pesto). Il existe plus de 150 variétés de basilic, mais seules quelques-unes sont utilisées en médecine et en phytothérapie, notamment pour traiter les troubles digestifs, et comme stimulant et fortifiant général du corps. Précieux allié pour ré-équilibrer les intestins, calmer les nausées et les désordres digestifs, apaiser le stress et la nervosité, l'hydrolat de Basilic à linalol vous séduira aussi par son parfum frais et intense. Il apportera une touche aromatique surprenante à vos préparations cosmétiques, mais également à vos recettes culinaires.

BAUME de TOLU

Baume de tolu Préparation à base de résine de Toluifera balsamum, de la province de Tolu près de Carthagène. Utilisé dans les parfums et dans des préparations à visée bronchopulmonaire.

BELLE de NUIT

Belle de Nuit, (Mirabilis jalapa), aussi connue sous le nom de Merveille du Pérou, est une plante herbacée vivace. Les fleurs de couleur blanche, rouge, jaune, orangé, mauve ou fuchsia mais aussi bicolores ne s'ouvrent que la nuit et exhalent un parfum rappelant la fleur de tabac. Elles fanent le matin et sont remplacées par d'autres fleurs sur le même pied. Utilisée en parfumerie

BENJOIN

Benjoin Le benjoin (autrefois également storax) est le baume, ou la résine, de diverses plantes du genre Styrax. Commercialement, ces résines sont souvent vendues sous les noms suivant, par ordre de provenance: benjoin de Siam ou du Laos, benjoin de Sumatra, et Storax. Le benjoin de Siam a une couleur jaune-brune, le benjoin de Sumatra a une couleur gris-foncé, et le Storax a une couleur noire. Son principal composant est l'acide benzoïque pour le benjoin d'Indochine, et l'acide cinnamique pour le benjoin de Sumatra. Les deux origines contiennent également de la vanilline à un faible pourcentage. Ses utilisations sont essentiellement la parfumerie comme note dite « orientale » pour le benjoin de Siam, et les arômes, notamment la cigarette, pour le benjoin de Sumatra. Le benjoin de Siam trouve également quelques applications pharmaceutiques sous forme de teinture. Le benjoin de Siam est le plus important des principes actifs du papier d'Arménie1. Le benjoin est également utilisé comme encens, notamment dans l'Eglise orthodoxe russe

BERGAMOTE

Bergamote La bergamote est le fruit du bergamotier, arbre, principalement cultivé en Calabre (Italie). Ce fruit ressemble à une petite orange à la chair verdâtre et à la peau lisse et épaisse, de couleur jaune à maturité. Sa chair est légèrement acide et amère, on emploie uniquement le zeste. Le fruit est récolté pour l'huile essentielle au parfum « suave et piquant », dit Gallesio, contenu dans son écorce. Celle-ci est utilisée pour moitié dans le domaine alimentaire, et pour moitié en parfumerie-cosmétique. L'essence de bergamote est utilisée dans l’eau de Cologne et certaines crèmes solaires L'huile essentielle de bergamote contient du bergaptène, qui provoque une photosensibilisation de la peau, il est retiré de l'huile essentielle par un traitement chimique avant sa commercialisation (débergapténisation). L'huile essentielle de bergamote extraite de fruits peu mûrs a de nombreuses propriétés utilisées en aromathérapie.

BLE

Blé L'huile de germe de blé trouve des applications en cosmétique grâce à sa richesse en vitamines (A et E) et en acides gras. En effet, les acides gras participent activement à la construction des couches supérieures de l'épiderme. Par application externe directe, ils vont permettre une meilleure hydratation et une plus grande souplesse de la peau puisqu'elle bénéficiera d'une amélioration partielle de sa structure. D'autre part, la vitamine E que l'huile de germe de blé contient naturellement va agir en tant qu'anti-radicaux libres. Or, ce sont eux qui sont responsables du vieillissement cutané puisqu'ils altèrent la structure des phospholipides membranaires. Les causes principales du vieillissement de la peau étant sa déshydratation, la perte de son élasticité et l'attaque des radicaux libres; on comprend alors pourquoi l'huile de germe de blé est utilisée dans des formulations pour des crèmes contre les rides et pour l'hydratation de la peau. Cette vitamine lui confère aussi des propriétés anti-oxydantes. Enfin, la vitamine A qu'elle contient permet de réparer les peaux lésées, sèches et ridées. Elle rend le tissu cutané plus élastique et stimule la synthèse de collagène. L'huile de germe de blé est utilisée pour les soins du visage et du décolleté.

BLEUET des CHAMPS

Bleuet des champs, (Centaurea cyanus) est appelé le plus souvent Bleuet tout simplement C'est une plante annuelle, aux tiges vert grisâtre, veloutées, aux feuilles lancéolées, celles de la base pennatilobées, aux fleurs bleues, parfois pourpres ou blanches, aux fleurons périphériques étalés. Bractées de l'involucre à bord cilié (cils courts et réguliers, généralement bruns). Cette fleur pousse entre mai et juillet. La décoction de bleuet était prescrite en cas d'irritation des yeux et des paupières et pour lutter contre la conjonctivite, et plus généralement pour les inflammations de la peau et des muqueuses et en cosmétologie. Utilisé aussi pour la coloration de médicaments.

BOCOA

Bocoa, (Bocoa prouacensis) Le bocoa ou « bois de fer » est un arbre de la forêt amazonienne, caractérisé par sa longévité remarquable et la solidité exceptionnelle de son bois. Il est utilisé pour la fabrication d’instruments de musique et l’ébénisterie. Les feuilles et le bois de bocoa sont considérés comme magiques par les Saramacas de Guyane, qui l’utilisent dans leur « bain de force » pour leurs propriétés fortifiantes et défatigantes. Les laboratoires Clarins ont découvert et breveté les propriétés anti-âge remarquables de l’extrait de feuilles et de bois de bocoa. Intégré dans un soin cosmétique, cet extrait est capable de protéger et raffermir intensément la peau.

BOIS de ROSE

Bois de rose, : Huile essentielle de Propriétés : - Puissant régénérateur tissulaire, - Adoucissant, antiseptique, astringent, - Antibactérien, antifongique, antiviral, - Raffermissant des tissus. Indications : - Soin des rides, peaux fatiguées, sensibles, irritées, - Amélioration des vergetures, - Cicatrisation, - Dermatoses et soins du visage, rajeunisseur tissulaire, - Infections ORL et broncho-pulmonaires, - Dépression, asthénie, surmenage. Usage externe : - Infections ORL : application locale de quelques gouttes sur le thorax et le dos, - Soin de la peau : applications locales sur la peau à régénérer (quelques gouttes après nettoyage de la peau), - Dépression et asthénie : 3 gouttes 2 fois par jour sur le plexus solaire ou le long de la colonne vertébrale - Diffusion dans l’atmosphère.

BOURRACHE

Bourrache, (Borago officinalis), L’huile extraite des graines est revitalisante, elle régénère les tissus et combat les rides. Elle lutte aussi contre les ongles cassants, les cheveux secs et les vergetures.

BREU BRANCO

Breu branco Cette résine à l’arôme intense et agréable extraite de l’arbre de la forêt amazonienne du même nom, de la famille des Burséracées (Protium Pallidum), le Breu Branco sert notamment d’encens aux indiens lors de leurs rituels, pour éloigner les mauvais esprits et s’attirer les faveurs des bons. L’essence extraite du Breu Branco remporte un grand succès en parfumerie grâce à son parfum suave qui rappelle des sensations originelles et primitives et éveille les sens

BUCHU

Buchu, buchu ou bucco (Agathosma betulina) est un petit arbuste originaire d'Afrique du Sud Le buchu est une plante aromatique qui contient des huiles essentielles. Ses feuilles sont récoltées pendant la floraison, puis séchées. Les huiles volatiles sont ensuite extraites par distillation à la vapeur et sont employées en aromathérapie et en parfumerie.

BUDDLEIA

Buddleia appelée aussi lilas d'été ou arbre à papillons, (Buddleia officinalis), Ce petit arbuste buissonnant aux longues branches florifères est originaire de Chine et fut importé en Europe à la fin du XIXème siècle. Ses fleurs exhalent un parfum léger qui attirent irrésistiblement les papillons, d’où son surnom d’ « arbre aux papillons ». Les feuilles de buddleia sont depuis longtemps utilisées par la médecine traditionnelle chinoise pour leurs propriétés cicatrisantes. Riche en iridoïdes, substances réparatrices et anti-radicalaires, l’extrait de feuille de buddleia est un puissant anti-oxydant qui contribue à protéger la peau du vieillissement.

CACAOYER

Cacaoyer, la fève de cacao, chocolat Le cacaoyer est un arbre originaire des forêts tropicales d’Amérique Centrale et du Sud. Aujourd’hui, il est surtout cultivé en Afrique de l’Ouest où il s’adapte très bien au climat. Les fèves de cacao sont issues de ses fruits : les cabosses. A l’état frais, les fèves n’ont pas d’odeur et sont très astringentes et très amères. Elles subissent alors une fermentation qui leur donnera leur couleur brun, puis une torréfaction qui fera apparaître leur arôme caractéristique. Les fèves sont séparées de leur coque, et l’amande restante est broyée sous une meule pour obtenir la pâte de cacao. Cette pâte est ensuite pressée et va donner, d’une part, de la poudre de cacao pour l’alimentation et, d’autre part, le beurre de cacao. Ce procédé a été mis au point par le Hollandais Van Houten, qui donna son nom à la célèbre marque de cacao en poudre. Le cacao était considéré comme la « nourriture de dieux » par les Mayas et les Aztèques qui le consommait en boisson avec des épices pour apporter de l’énergie. Il a été ramené en Europe par les conquistadores Espagnols qui y ajoutèrent du sucre pour en diminuer l’amertume. Ce n’est qu’au XIXème siècle qu’on a commencé à utiliser le beurre de cacao pour des applications pharmaceutiques, notamment pour la composition des suppositoires. Le beurre de cacao est une matière grasse végétale issue de la pression des fèves de cacao pour obtenir la poudre de cacao Le beurre de cacao BIO, en plus de son arôme puissant et de sa couleur gourmande, il rassemble tous les actifs naturellement présents dans la fève (polyphénols, théobromine...). En effet, contrairement aux beurres de Cacao blancs pressés pour l'alimentaire et souvent retrouvés en cosmétique, le beurre de cacao BIO est obtenu selon un procédé de fabrication traditionnelle à froid et non filtré de manière à garder le meilleur de la fève.

CACTUS

Cactus, huile de figuier de barbarie Cette huile très précieuse et rare ne doit pas être confondue avec le macérât huileux de figuier de Barbarie, moins cher mais également moins actif. Le Figuier de Barbarie est un cactus qui pousse en abondance sur le pourtour du bassin méditerranéen. L'huile de Figue de Barbarie est une huile très précieuse et très rare obtenue uniquement par pression à froid des graines d'Opuntia ficus indica. Les rendements d'extraction sont très faibles puisqu'il n'y a que 5% d'huile dans la petite graine, d'où son coût très élevé. Cette huile précieuse possède d'étonnantes qualités régénérantes et anti-déshydratation pour la peau très efficaces pour diminuer les cicatrices. Sa richesse exceptionnelle en Vitamine E (environ 1000 mg/kg) et en stérols (environ 10 g/kg) lui confère une aptitude hors du commun à protéger la peau contre les radicaux libres. Elle contient par ailleurs des quantités importantes d'acides gras essentiels, dont l'acide linoléique (oméga-6), et constitue un excellent adoucissant et réparateur cutané. Cette huile est donc un allié exceptionnel pour lutter contre le vieillissement cutané.

CALENDULA

Calendula, (Calendula officinalis) Le souci officinal , est une plante herbacée annuelle, à fleurs jaunes ou jaune orangé, dont la floraison commence aux premiers jours du printemps et peut durer presque toute l'année. Très commun dans les régions méditerranéennes Parmi la multitude de constituants nous ne retiendrons que les principaux : huiles essentielles, flavonoïdes, terpènes (caroténoïdes), acide salicylique et alcools. Les effets : Anti-inflammatoire, antiseptique, désinfectant, cicatrisant (favorise la formation du tissu de granulation), hémostatique. Les indications : En usage externe (crème, pommade, lotion, ovule ...) : Lésions cutanées: plaies, blessures, contusions, brûlures légères, coups de soleil, mycose des pieds, mycoses vaginales, contusions, "bleus" (ecchymoses), hématomes

CAMELIA

Camélia, (Camellia sinensis), arbre à thé l'huile de camélia est très utilisée en Asie. Ses propriétés sont multiples : tonifiante, raffermissante, apaisante et régénératrice. Utilisée pour les peaux sèches, vieillissante et sensible, ainsi que les cheveux

CAMELINE

Cameline La cameline (Camelina sativa), également appelée « lin bâtard » ou « sésame d'Allemagne », est une plante originaire d'Europe du Nord et d'Asie centrale. C' est une huile fluide, de couleur jaune d’or qui développe une odeur caractéristique d'asperge. L'huile de cameline est très riche en acides gras essentiels; non synthétisés par l'organisme, et convient aux personnes qui ont une peau très sensible.

CAMOMILLE

Camomille, (Anthemis nobilis), La camomille romaine est une plante herbacée vivace. On la trouve partout en Europe occidentale dans les sols secs et sablonneux riches en silice jusqu'à 1 000 m d'altitude. La fleur a traditionnellement été réputée tonique, stomachique, antispasmodique et analgésique. Cependant aucune indication thérapeutique ne peut être envisagée. Ses principes actifs sont ses constituants polyphénoliques (acide phénols, flavonoïdes, procyanidols, coumarines); huile essentielle, sesquiterpènes à saveur amère. Elle s'utilise en tisane, seule ou en mélange, et les herboristes lui attribuent à dose modérée une efficacité contre l'insomnie. La camomille romaine a été traditionnellement recommandée de façon générale pour les troubles spasmodiques, comme dans le cas de troubles digestifs fonctionnels : digestions difficiles (spasmes digestifs douloureux) ou de dysménorrhée. En soins de beauté, elle est souvent présente dans les lotions, les crèmes, les shampoings.

CANARIUM

Canarium luzonicum Miq., élémi Espèces d'arbres originaires des régions tropicales d'Afrique et d'Asie pouvant atteindre 40 à 50 m de hauteur. Plusieurs espèces produisent des noix comestibles. C. luzonicum produit une résine aromatique appelée « élémi ».

CANGZHU

Cangzhu, (Actractyloides lancea), les racines Le cangzhu est une plante de 30 à 60 cm de haut qui pousse dans les montagnes de Chine Septentrionale et Centrale. Il est utilisé depuis la plus Haute Antiquité dans la médecine traditionnelle chinoise. L'extrait de ses racines possède un puissant pouvoir lipolytique en agissant de manière ciblée et forte par l'intermédiaire des protéines G sur le processus de destockage des graisses.

CANNELLE

Cannelle La cannelle est l'écorce intérieure du cannelier de Ceylan (Cinnamomum verum), une espèce d'arbre originaire du Sri Lanka Utilisation: Cosmétique et diététique Propriétés: antiseptique - antifongique - anti-viral - antiparasitaire - anti-bactérien à très large spectre et à action puissante - tonique et stimulant général - aphrodisiaque Indications: Recommandée en cas d'infections intestinales ( diarrhées, dysentries,…), urinaires (cystites) et maladies tropicales (amibiases, fièvre typhoïde), verminoses, enterocolites infectieuses S'utilise également comme huile aromatique alimentaire.

CAPRIER

Câprier, (Capparis spinosa) Le câprier pousse naturellement à l'état sauvage dans l'archipel maltais. Ses boutons floraux sont ramassés par les cuisinières maltaises. La câpre, conservée dans la saumure vinaigrée, est un ingrédient majeur de la cuisine traditionnelle maltaise. La câpre est produite dans les pays du pourtour méditerranéen. Les feuilles, pliées, avec un peu d'eau ou frottées, sont utilisées en usage externe contre les piqûres d'insectes, l'urticaire. Un extrait des racines est utilisé pour le traitement des plaques rouges et la faiblesse capillaire .

CARDAMONE

Cardamome, (Elettaria cardamomum), les graines Est une plante herbacée à rhizome originaire de la côte de Malabar, région dont provient également le poivre. Elle est parfois appelée cardamome verte ou cardamome aromatique pour bien la différencier d'autres plantes apparentées. La plante fournit une épice qui porte le même nom. La graine est utilisée dans les parfums

CARDERE SAUVAGE

Cardère sauvage appelée aussi cabaret des oiseaux ou baignoire de Vénus, (Dispacus sylvestris), l’extrait hydrophile de tige et de feuilles La cardère sauvage est une sorte de chardon baptisé encore « cabaret des oiseaux » ou « baignoire de Vénus » puisque ses feuilles soudées forment un minuscule réceptacle d’eau ou s’abreuvent les oiseaux. L’extrait hydrophile de tige et de feuilles est d’une extrême richesse en tanins aux remarquables propriétés cosmétiques. Il possède un grand pouvoir protecteur et stimule les défenses de la peau.

CAROTTE

Carotte, (huile essentielle) Ce sont les graines qui sont distillées Propriétés : - Revitalisante, régénérante, antiride cutanée puissante - Tonique cutanée, cicatrisante, désclérosante Indications : - Couperose, eczéma, acné, furoncle, tâche de vieillesse, crevasses, dartres, rides, peaux ternes - Soin régénérant des peaux sèches, mixtes, grasses - Cellulite, peau d'orange Usage externe : En synergie avec d'autres huiles : - Applications locales pour le soin de la peau - Frictions en regard des organes concernés

CAROUBIER

Caroubier, (Ceratonia siliqua) Le caroubier est un arbre dioïque originaire des régions méditerranéennes (îles Canaries, Afrique du Nord, Proche-Orient, Europe méridionale). Cette essence thermophile a été largement répandue par la culture et se plaît sur des pentes arides. Elle est cultivée pour son fruit, la caroube Chaque caroube pèse une quinzaine de grammes et contient de la pulpe charnue constituée de 40 % de sucres (glucose et du saccharose), 35 % d'amidon, 7 % de protéines, et, dans des proportions plus faibles, des graisses, des tannins et des sels minéraux. La caroube est riche en calcium, phosphore, magnésium, silice, fer et pectine. Les graines du caroubier permettent de produire une gomme utilisée surtout dans l'industrie alimentaire, mais aussi dans d'autres applications industrielles (industrie du papier, textile, pharmacie, cosmétique, etc).

CARTHAME

Carthame, (Carthamus tinctorius), l'huile extraite des graines Le carthame (ou carthamus tinctorius) est une plante herbacée, mesurant entre 10 à 60 cm de hauteur. Il produit un fruit à goût amer. Les graines et leur huile sont beaucoup plus prisées, au détriment des fleurs. Originaire d’orient, cette plante existe à l’état sauvage en Asie, au Japon, en Australie, en Amérique du sud et centrale. Elle est cultivée dans le bassin méditerranéen grâce à la propriété colorante de ses fleurs, tandis qu’en Asie et en Amérique latine, on exploite plutôt son fruit oléagineux. Le carthame est aussi connu sous le nom de « carthame des teinturiers ». Durant des siècles, il fut cultivé en Europe pour ses colorants jaune et rouge carthamines surtout. C’est une plante qui se contente de très peu d’eau, et peut donc pousser dans des conditions climatiques arides, voire même désertiques. L’huile de carthame vierge est riche en vitamine E (43,2mg pour 100g). acides gras saturés : 9% acides gras mono-insaturés : 11% acides gras poly-insaturés : 78% (avec une très forte proportion d’acide linoléique : 78%) C’est donc l’huile la plus riche en acide linoléique de toutes les huiles végétales. L’huile de carthame est traditionnellement utilisée comme purgatif et comme huile de massage, pour traiter les douleurs et les traumatismes musculaires. Mélangée à d’autres huiles, elle devient une arme thérapeutique exceptionnelle : anti-rhumatisme, problèmes dermatologiques et intestinaux. Elle régule les peaux sèches et très sèches, et entre dans la composition de bon nombre de produits destinés aux soins des cheveux. Conseil d’utilisation de l’huile de carthame

CASSIS

Cassis, le bourgeon Les fruits du groseillier noir sont des baies le plus souvent noires formant des grappes, pulpeuses, à la peau lisse, fortement aromatiques, surmontées des restes des calices des fleurs dont ils sont issus. Le cassis est utilisé principalement par les industries de transformation (liqueur, sirop, gelée, parfum). Son jus aigrelet est épais, tirant sur le violet. Il est riche en tanins, en arômes, en vitamine C2 et en vitamine C (de 100 à 300 mg/100 g). C'est un cicatrisant efficace, il accélère la guérison des plaies, des furoncles, des abcès et des piqûres d'insectes (application externe). Ses feuilles sont très utilisées en herboristerie, séchées et finement broyées lors de troubles rhumatismaux

CEDRE

Cèdre Le cèdre est un genre de conifère, originaire du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord et de l'Himalaya, acclimaté en Europe, comprenant des espèces d'arbres majestueux, à bois odorant, à cime conique ou étalée, très utilisées pour l'ornementation des parcs. Les branches de cette essence sont étalées horizontalement et en plans superposés Huile essentielle de cèdre de l’Hymalaya Propriétés Organoleptiques : • Aspect : liquide mobile limpide • Couleur : jaune • Odeur : boisée, fine, riche et agréable. Propriétés : - Cicatrisante, astringente - Tonique du cuir chevelu - Antifongique - Anti-moustiques et anti-mites - Relaxante et réconfortante Indications : - Peaux et cheveux gras, pellicules, perte de cheveux - Dermatoses fongiques, parasitaires, eczémateuses Usage externe : - en frictions circulatoires et drainantes, diluée dans une huile végétale et en synergie avec d'autres huiles - en masques ou ajout à un shampooing pour le soin des cheveux et du cuir chevelu - en applications locales en mélange avec d'autres huiles pour le soin des mycoses - en diffusion atmosphérique Synergies : - en diffusion atmosphérique : agrumes, lavande - soin du cuir chevelu : lavande, cade - anti-moustique : géranium, citronnelle

CENTELLA

Centella appelée aussi herbe du tigre, Centella asiatica) Est une plante originaire d'Inde que l’on retrouve également à Madagascar. A l’origine cette plante était traditionnellement utilisée sur l’île Rouge en cataplasmes pour cicatriser les manifestations cutanées de la lèpre. Plus tard on y découvrit ses deux actifs : l’asiaticoside et le madécassoside. Ces deux constituants appartiennent à la famille des saponosides. Ils sont solubles dans l’eau et on peut donc les extraire avec un mélange eau/glycérine. Ce sont eux qui donnent à la centella son activité cicatrisante, antibactérienne et régénérante utilisée en cosmétique aujourd’hui pour faire des crèmes cicatrisantes post-opératoires, anti-vergetures… De plus, ces deux molécules au très fort pouvoir anti-oxydant ont aussi la capacité d’augmenter la synthèse du collagène. Cet extrait hydroglycériné dans votre crème de nuit sera un puissant allié pour prévenir et réduire rides et ridules. Enfin, une récente découverte a mis en évidence la capacité pour ces deux saponosides d’inhiber la croissance des kératinocytes, l’extrait de centella peut donc être utilisé pour limiter les manifestations du psoriasis.

CERISE

Cerise, l'amarena La cerise est le fruit comestible du cerisier. C’est, après la fraise, le plus populaire des petits fruits rouges. Il s'agit d'un petit fruit charnu à noyau, de forme sphérique, de couleur généralement rouge plus ou moins foncé, plus rarement jaune. Le pédoncule, la queue de la cerise, est long. Les populations européennes connaissaient et consommaient depuis au moins le IVe millénaire av. J.-C., une variété de cerise autochtone, celle du merisier sauvage. La sélection permettant peu à peu de sélectionner ceux aux fruits les plus gros et les plus sucrés, les plus précoces ou les plus succulents. La cerise fournit 68 kcal pour 100 g et contient de la vitamine C et de la provitamine A. Les cerises se consomment nature, au sirop (amarena), à l’eau de vie, en confiture, en pâtisserie, et même en tisane Extrait aromatique d’amande de cerise rappelle délicieusement la douce fragrance de l'amande amère, caractéristique des noyaux de fruits. La note cerise est très discrète et vient plutôt sur la fin. Utilisations : - Parfumage de cosmétiques doux et nourrissants : crème visage et corps, masques, gommages, gels douches,... - Parfumage de produits de maquillages: rouges à lèvres, gloss, baumes pour les lèvres,... - Arôme naturel en cuisine : bonbons, yaourts, gâteaux, tartes, glaces, cocktails, entremets, milk-shakes... Associations : - L’extrait aromatique de Cerise s'associe évidemment à la couleur rouge ou rose foncé du maquillage - Pour ce qui est de sa senteur, cet extrait est particulièrement divin en mélange avec : . d'autres fragrances de fruits rouges ou noirs : fraise, framboise, cassis,... pour une senteur tonique et fruitée . les fragrances de fleurs qu'il adoucit ou rehausse : huiles essentielles de Bois de Rose, Rose de Damas, Bois de hô, Rosalina, Palmarosa, Ylang-Ylang, absolues de Jasmin, Frangipanier, extrait de Violette ... pour des senteurs très féminines . les fragrances gourmandes : caramel, chocolat, vanille ou café pour créer des senteurs gourmandes et naturelles de frangipane, de nougat,... . les fragrances épicées : carvi, gingembre, muscade, pour créer des senteurs masculines sensuelles . les fragrances ambrées : myrrhe, encens, ambrette pour créer des senteurs orientales et envoûtantes

CHARDON-MARIE

Chardon-Marie, (Sylibum marianum), la silymarine contenue dans le fruit Le chardon-Marie ou chardon comestible est facilement reconnaissable à ses feuilles vert pâle brillantes et épineuses marbrées de blanc. Il affectionne particulièrement les lieux secs et ensoleillés, souvent sur sol acide. Très fréquent sur le pourtour méditerranéen, il est pratiquement absent au nord de la Loire (à l'exception des côtes atlantiques) et ne dépasse en principe pas 700 m. d'altitude. Les fruits sont des akènes luisants, noirs ou marbrés de jaune, surmontés d'une aigrette denticulée en anneau à leur base. Floraison à la fin du printemps La silymarine, substance que renferme le fruit du Chardon Marie, est particulièrement bénéfique pour le foie. Elle permet une guérison plus rapide des hépatites et des cirrhoses en favorisant la reconstruction de cet organe. La silymarine favorise, en outre, l'écoulement de la vésicule biliaire et est donc utile en cas d'insuffisance hépatique ou de calculs biliaires. Le Chardon Marie est enfin conseillé en cas de saignements de nez fréquents, de règles trop abondantes, contre le mal des voyages et les problèmes cardiaques.

CHENE PEDONCULE

Chêne pédonculé, (Quercus robur), Le Chêne pédonculé.) est un arbre à feuillage caduc originaire des régions tempérées d'Europe C'est un grand arbre de 25 à 35 mètres de haut environ . Son feuillage est caducifolié. Il a une longévité de 500 à 1000 ans. C'est une espèce monoïque et postpionnière Le cortex de l'arbre possède des propriétés astringentes, utilisé par exemple lors de diarrhée, se présente souvent sous forme de décoction

CHICOREE

Chicorée, (Cichorium intybus), l'extrait Les chicorées sont des plantes, cultivées soit pour leurs feuilles (salades, endives), soit pour leurs racines (succédané de café). C'est une plante herbacée robuste, plus ou moins pubescente, vivace, de 40 cm à 1 m de haut, très commune dans les prés, les champs incultes et au bord des chemins. Originaire d'Europe, d'Asie et d'Afrique du Nord. Elle est naturalisée en Amérique du Nord La chicorée sauvage a de tous temps été ramassée pour être consommée en salade ou comme plante médicinale à propriétés stomachiques, dépuratives et légèrement laxatives. C'est la racine qui est utilisée en pharmacie. Elle contient de l'inuline (glucide de réserve) et des sucres, ainsi que de l'intybine, substance amère. Les feuilles sont très riches en provitamine A et contiennent aussi des protéines complètes, des vitamines B et C, des sels minéraux, K+ et Ca++. L’inuline est largement utilisée comme agent de texture et comme substitut de gras ou de sucre dans les aliments préparés. Depuis quelques années, on emploie également l’inuline pour ses effets prébiotiques

CHRISTOPHINE

Christophine, appelée aussi chou-chou, (Sechium edule) christophine (Antilles françaises, Guyane) ou chouchou (Réunion, Île Maurice), est une plante vivace cultivée sous climats chauds comme plante potagère pour son fruit comestible à maturité. Le terme désigne aussi le fruit qui est consommé comme légume Le fruit est une grosse baie d'une dizaine de centimètres de longueur, en forme de poire biscornue, à côtes irrégulières. Il est jaune crème ou vert pâle et n'a, contrairement aux autres cucurbitacées, qu'une seule graine. Cette graine est très grosse, à tégument mince, difficile à extraire du fruit La pulpe crue du fruit, astringente, utilisée en masque était réputée effacer les taches sur le visage. On attribuait au fruit des vertus médicinales pour favoriser la lactation et guérir la coqueluche.

CISTE

Ciste Les cistes sont des arbrisseaux dicotylédones poussant le plus souvent sur le pourtour méditerranéen. Ils adorent en effet les sols secs (généralement siliceux mais aussi calcaires) et ensoleillés. Le labdanum, également appelé ladanum (à ne pas confondre avec le laudanum), est une gomme produite par les feuilles de Cistus ladaniferus. L'essence obtenue entre dans la composition des parfums appartenant aux familles des chyprés ou des ambrés, comme note de fond (c'est un des rares végétaux à posséder des notes animales). On recueille la gomme par immersion des rameaux feuillus dans de l'eau chaude carbonatée. De cette gomme, on extrait le résinoïde labdanum à l'aide d'éthanol. L'huile essentielle de Ciste : Est fabuleuse pour ses applications en thérapeutique mais surtout en cosmétique. Elle sera l'alliée des peaux relâchées ou matures, mais aussi des peaux souffrant de problèmes de microcirculation (couperose), ou encore des peaux abîmées ou coupées par ses vertus antihémorragique et cicatrisante. Son odeur est très caractéristique ; elle saura plaire ou déplaire ! Mais plus vous aimerez les huiles essentielles, plus vous serez adepte de son odeur balsamique et ambrée.... Propriétés: - Antihémorragique (stoppe la perte de sang) - Cicatrisante - Astringente et tonifiante cutanée Indications : - Maladies auto-immunes et virales : polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque…, maladies infantiles (varicelle, rougeole, coqueluche) - Baisse des défenses immunitaires - Hémorragies, saignement de nez - Coupure, acné, plaies, gerçures, crevasses - Vieillissement cutané, rides, peaux matures, relâchement cutané - Couperose Usage externe : - Pour les plaies bénignes, coupures, boutons : quelques gouttes sur un coton appliqué pendant plusieurs heures sur la zone - 1 goutte dans la dose quotidienne de crème de jour ou de nuit pour ralentir la formation des rides et lutter contre le vieillissement et le relâchement de la peau - Coton avec une goutte de ciste dans la narine en cas de saignement de nez Synergies : - Romarin à verbénone (cicatrisante) - Myrte à cinéole et Lavande aspic (tonique cutanée) - Niaouli (antivirale) - Rose de damas (astringente)

CITRON

Citron : Huile essentielle Ce sont les zestes qui sont distillés Propriétés : - Antiseptique général et bactéricide - Antiviral - Vitamin P-like (action sur la micro-circulation, diminution de la perméabilité des capillaires et augmentation de leur résistance) , fluidifiant sanguin, maintien de la jeunesse tissulaire Indications : - Obésité, cure d'amincissement, cellulite, drainage lymphatique - Vieillissement prématuré : hypertension, artériosclérose, fragilité capillaire, rides - Soins de la peau : éruptions cutanées, furoncles, verrues, herpès, comédons, dartres, séborrhée du visage, engelure, tâches de rousseur et ongles cassants - Couperose, phlébite, hémorroïdes, stases veineuses, jambes lourdes - Désinfection de l'air Usage externe : - En applications localisées pour les affections cutanées, les ongles cassants et le vieillissement de la peau, - En massage en mélange avec d'autres huiles pour l'amincissement, - En diffusion pour la désinfection de locaux.

CITRONELLE DE JAVA

Citronelle de java: Huile essentielle Propriétés : - Anti-inflammatoire percutanée puissante - Répulsive des moustiques - Antifongique - Déodorante et antiseptique atmosphérique - Anti-bactérienne moyenne Indications : - Rhumatismes, arthrite, tendinites - Présence de moustiques (préventif) et piqûres de moustiques (curatif) - Transpiration excessive - Assainissement de l'air Usage externe : - Pour éloigner les moustiques : en diffusion atmosphérique et en application sur les membres exposés - Piqûres de moustiques : en applications locales d'une ou deux gouttes - Rhumatismes, tendinite et arthrite : en massage, diluée dans l'huile végétale de noisette ou le macérat de millepertuis

CLINTONIA BOREALE

Clintonia boréale, (Clintonia borealis), sa racine La clintonie boréale (Clintonia borealis) est une plante herbacée vivace C'est une plante à croissance très lente, caractéristique des forêts conifériennes et parfois mixtes du nord-est de l'Amérique du Nord, pénétrant dans le continent jusqu'en Caroline du Nord, puis remontant la côte est de l'Atlantique jusque dans le nord du Québec et au Labrador où elle tapisse la forêt boréale. Sa racine possède des propriétés apaisantes, calmantes et régénérantes pour la peau.

COCO

Coco, (Cocos nucifera), l'huile de coprah extraite de sa chair Le coprah est l'albumen séché de la noix de coco. L'huile obtenue à partir du coprah est très riche en acides gras saturés. L'huile de coprah raffinée mélangée à la fleur de tiare tahiti sert à la fabrication du monoï. L'huile de coprah se distingue de l'huile de coco obtenue à partir de l'amande non séchée, qui garde l'odeur caractéristique du coco. L'huile de coco est une huile utilisée pour la fabrication des savons (dont elle augmente le pouvoir moussant), des détergents, des cosmétiques. Utilisée en petite quantité sur les cheveux, elle a un pouvoir revitalisant et brillant. En Inde, elle est utilisée en massages du cuir chevelu afin d'épaissir et de protéger les cheveux. Nos produits à base de noix de coco : exfoliant exotique visage.

CODIAVELANE

Codium tomentosum, la codiavelane qu'elle synthèse naturellement Algue européenne d’une magnifique couleur verte, la codiavelane affectionne cet espace entre terre et mer qu’est la zone de balancement des marées. Au reflux, elle s’expose dans les anfractuosités de rochers ou dans les cuvettes qui apparaissent sur le rivage. Pour résister aux traumatismes qu’elle subit lorsque la mer se retire - condition de salinité extrême, agressions du vent et du soleil - elle synthétise des composants capables de limiter et de réguler sa perte en eau. La codiavelane contribue à un meilleur métabolisme des lipides cutanés et favorise ainsi une hydratation optimale et durable.

CONCOMBRE

Concombre, (Cucumis sativus), la pulpe Le concombre (Cucumis sativus) est une plante potagère herbacée, rampante, de la même famille que la calebasse, le melon ou la courge (famille des Cucurbitacées) cultivée pour son fruit, lequel est consommé comme légume. La plante qui poussait naturellement au pied de l'Himalaya aurait été domestiquée pour la première fois en Inde il y a au moins 3 000 ans. Depuis toujours, les femmes se couvrent le visage de fines tranches de concombre pour hydrater et redonner de l’éclat à leur peau. La pulpe du concombre est effectivement réputée en cosmétologie. Très riche en vitamine C, elle entre dans la composition des soins du visage, des crèmes hydratantes et antirides

CORIANDRE

Coriandre cultivée, (Coriandrum sativum), les fruits La coriandre est une plante herbacée annuelle (Ombellifères). Ses feuilles, ses fruits et ses racines sont utilisés en cuisine, surtout en Asie, en Amérique latine et dans la cuisine méditerranéenne. La Coriandre a une action particulièrement bénéfique sur le système gastrique. Que ce soit en début ou en fin de repas, l’huile essentielle de Coriandre facilite la bonne digestion. En massage, elle apaise les douleurs dues à des rhumatismes ou à un effort physique. Idéale lorsqu’on est malade, elle redonne un brin de vivacité, et stimule l’appétit des plus faibles.

CRANBERRY

Cranberry La canneberge, la grande airelle rouge d’Amérique du Nord ou l’atoca1 (au Québec) ou encore appelée par son nom anglais, cranberry, est un arbrisseau qui croît dans les tourbières des régions froides. Sa présence caractérise les sols à sphaignes, imbibés d'eau. Le beurre de Cranberry est un beurre solide qui se transforme en huile et fond très rapidement . Bien pratique à l'utilisation puisqu' il ne perd donc pas ses propriétés inestimables en le chauffant trop longuement pour les préparation cosmétiques. Il est depuis peu utilisé dans l'industrie cosmétique et reconnue par toute la communauté scientifique pour son unique apport en Oméga 3, 6 & 9 et grand pouvoir antioxydant jamais encore trouvé dans d'autres huiles ou beurre végétaux. Sa puissance d’action antioxydante permet de la mettre première devant plus de vingt fruits reconnus antioxydants, comme la pomme, la fraise, le pamplemousse, le raisin rouge et la pêche... On a observé aussi sa forte potentialité pour inhiber les croissances bactériennes par sa richesse en tanin, il a donc aussi une action purifiante. Le beurre de Cranberry aide à l'absorption des acides gras dans la peau et il hydrate de façon incomparable l'épiderme. Il est naturellement riche en tocotrienols (vitamin E), de texture légère et sans toucher gras, il pénètre tres facilement dans la peau. On peut l'utiliser dans les rouges et les baumes à lèvres, les crèmes, les lotions, les sérums, les soins contours des yeux etc. Il est aussi très indiqué pour les peaux atopiques, irritées ou desséchées, souffrant d'eczema ou de psoriasis. Le beurre de Cranberry a les propriétés les plus hydratantes connues jusqu'alors. Il est unique, combiné avec ses propriétés naturelles antioxydantes, c'est un beurre stable avec des qualités époustouflantes. C'est le seul beurre avec une balance équilibrée naturellement en Oméga 3, Oméga 6. Des recherches scientifiques ont prouvé qu'une concentration importante en Oméga 3 permet de nourrir la peau. Mais lorsqu' elle est combiné avec l' Oméga 6, l'absorption et l'utilisation des Oméga 3 est augmenté de façon très significative. Il n'existe aucune huile végétale ou un autre beurre sur le marché capable d'apporter cette balance en Oméga si bénéfique pour la peau. Le corps ne produit pas d'Oméga 3, il est donc nécessaire de lui en apporter différemment. Pour les cheveux, la peau, les maladies de la peau... le beurre de Cranberry est une révélation, un vrai Miracle ! Inutile d'acheter des quantités d'huiles végétales différentes pour pourvoir à leurs différents besoins. Le beurre de Cranberry est naturellement riche en antioxydant (qui répare des dommages causés par la pollution) et contient une variété d'éléments incluant des acides organiques comme le "benzoic acid" qui à pour objet de stimuler la circulation sanguine du cuir chevelu et de participer à la bonne santé des cheveux. Vos cheveux ont besoin de vitamine E pour la brillance et la force, et vous pouvez trouver cet apport en appliquant du beurre de cranberry en crème après shampooing par exemple. Il contient aussi de nombreux minéraux essentiels à la bonne santé de la peau et des cheveux : iron, magnesium, phosphorus, potassium, sodium, zinc, copper, manganese et selenium.

CRISTE MARINE

Criste marine, (Crithmum maritimum) La criste marine ou fenouil marin ou perce-pierre est une plante vivace de 20 à 50 cm de haut, à port buissonnant.Elle pousse sur les falaises et les rochers du bord de mer. Les feuilles sont charnues et comestibles. Elles ont un goût de carotte. Les fleurs sont quant à elles vert jaunâtre, en larges ombelles.

CYPRES

Cyprès, appelé aussi Cyprès toujours vert, (Cupressus sempervirens), Les cyprès sont un genre d'arbres sempervirents originaires des régions tempérées chaudes de l'hémisphère nord. Le nombre d'espèces incluses dans ce genre varie selon les auteurs de 16 à 30, voire plus. De nombreuses espèces sont cultivées comme arbres d'ornement. Le cyprès commun est un arbre représentatif de la flore méditerranéenne, pouvant atteindre une hauteur de 5 à 40 mètres. Les feuilles sont en forme d'écailles triangulaires de 2 à 6 mm de long, disposées par paires opposées-décussées recouvrant totalement les rameaux. Elles persistent de 2 à 4 ans L’huile essentielle de cyprès a des propriétés très variées. C’est un décongestionnant veineux, notamment dans les cas de varices et d’hémorroïdes, lymphatique et prostatique ; mais c’est aussi un rééquilibrant général, s’il y a fatigue nerveuse ou épuisement dû à une mauvaise alimentation. Elle est également anti-infectieuse, antispasmodique et antibactérienne, et aussi antitussive, mucolytique et antispasmodique. Cette huile essentielle éloigne aussi les insectes.

DATTE

Datte l’extrait de noyau de datte Il est obtenu par une 1ère extraction de l’huile de noyaux, puis une 2ème extraction de la fraction insaponifiable de l’huile de noyaux. L’extrait de noyau de datte est utilisé dans la crème Intense pour réparer les mécanismes endommagés des peaux matures fragilisées. Ce complexe permet de stimuler la production du collagène 1, collagène majoritaire du derme et responsable de la souplesse et la fermeté de la peau. Il permet également de réparer les dommages causés aux cellules par le stress oxydatif (interne lié au vieillissement et externe lié au rayonnement solaire, à la pollution et à la cigarette) Il contient un complexe de 7 composants qui agissent en synergie pour réparer les dommages du temps auxquels les peaux matures fragilisées sont plus sensibles. - Phytostérols : action protectrice - Phytostéroides : compensateurs du déclin hormonal - Isoflavones : anti âge - Acide ursolique : régénérant - Policosanols : alcools gras qui renforcent le ciment lipidique et la barrière de la peau, - Tocotriénol : anti oxydant - Vitamine A : anti oxydant

DURVILLEA ANTARTICA

Durvillea Antartica Cette algue brune vit dans l'antarctique accrochée sur les parois rocheuses bordant les rivages et pour une partie de l'année sous la calotte glaciaire.  C'est sa composition riche en sucres spécifiques et en polysaccharides qui lui assure une grande capacité de résistance, notamment vis à vis du froid.

ECHINACEE

Échinacée, (Echinacea purpurea), la racine Plante Médicinale stimulant les défenses immunitaires, avec une action principalement en prévention contre les refroidissements ou la grippe, se présente souvent sous forme de gélule, comprimé à sucer ou jus.

EGLANTIER VRAI

Églantier vrai, appelé aussi rose du chien, (Rosa canina), l'huile essentielle et les fruits L'églantier commun est un arbrisseau épineux, très commun dans les régions tempérées de l'ancien monde. On le trouve dans les haies et les bois surtout en plaine.. Les fleurs, ou églantines, de 4 à 5 cm de diamètre, ont une corolle simple à cinq pétales blanc rosé, et de nombreuses étamines. Elles sont souvent solitaires ou réunies en corymbes. Le réceptacle floral est creusé en forme d'urne (hypanthium) qui contient les carpelles velus. Les fruits (cynorrhodons ou familièrement gratte-culs), de forme ellipsoïde, sont rouges à maturité, vers le mois d'octobre. Ils ont de 1,5 à 2 cm de long. Ils sont en fait issus de la transformation du réceptacle floral (faux fruit), qui contient les vrais fruits (akènes résultant de la transformation des carpelles). Ils ont des emplois médicinaux et alimentaires. Très riches en vitamine C (20 fois plus que les agrumes), ils contiennent aussi des vitamines B et PP, de la provitamine A et des sels minéraux L'églantine est utilisée en parfumerie pour ses notes délicates

ELEUTHEROCOQUE

Éleuthérocoque, appelée aussi plante secrète des Russes, (Acanthopanax senticosus) Arbuste épineux de 2 à 3 m - Origine : Fréquent en Sibérie orientale, jusqu'à la Corée et jusqu'aux provinces chinoises de Shanxi et Hopei Feuilles composées-palmées et longuement pétiolées - Fleurs réunies en ombelles globuleuses, violettes pour les mâles et jaunâtres pour les femelles - Fruit : baies noires On utilise la racine C’est une plante adaptogène - Stimulant du système nerveux central (anti-hypnotique) - Stimulant endocrine (surrénales et glandes sexuelles) - Immunostimulant par ses polysaccharides (action sur les macrophages et les lymphocytes) - Anti-inflammatoire - Anti-hyperglycémiant et hypolipémiant

FENOUIL COMMUN

Fenouil commun, (Fœniculum vulgare) Le fenouil commun est une plante bisannuelle ou vivace, cultivée pour le renflement bulbeux et charnu de ses feuilles imbriquées les unes dans les autres. Ce n'est pas un bulbe comme l'oignon comme son nom le laisserait à penser. C'est une plante que l’on rencontre principalement dans les climats méditerranéens.  En thérapeutique on utilise la racine et les fruits, pour ses propriétés Carminatif, galactogène, diurétique, emménagogue, expectorant, antispasmodique, en huile, poudre, infusion. On l'utilise donc dans l'aérophagie, ballonnement, digestion difficile, nausée, maux d'estomac. etc. L'infusion au fenouil (pour la mère qui allaite) est réputée aider les nouveau-nés ayant des maux de ventre. Les fruits amers servent comme expectorants dans des tisanes ou des sirops antitussifs, ou comme décontractants ou carminatifs dans différents médicaments. Son huile a également la réputation d'être galactogène.

FEVE DE LIMA

Fève de Lima, (Phaseolus lunatus) La fève de Lima ou Phaseolus lunatus, est une légumineuse bien connue en Amérique du Sud pour sa richesse en protéines, sucres lents et sels minéraux qui lui confère de grandes vertus alimentaires. Poussant dans des terres arides et souvent infestées d'insectes cette plante a naturellement développé une substance stabilisatrice capable de protéger ses protéines de la dessication et des attaques insectivores. On utilise cette substance stabilisatrice des protéines et des acides aminés de la peau car elle permet de préserver leur fantastique pouvoir hydratant (fixation de l’eau). Cependant elle est dégradée par les tensio-actifs et seule une texture biphasée permet sa pleine activité.

FEVE TONKA

Fève tonka, (Dipteryx odorata), la coumarine du noyau La fève tonka est originaire des Caraïbes et d'Amérique du Sud. Elle est contenue dans le fruit du teck brésilien (Dipteryx odorata). Si elle pousse depuis le Mexique jusqu'au Brésil, c'est au Venezuela, en Guyane et au Brésil qu'on la trouve surtout. Tonka vient du tupi (langue des tupis de Guyane française et du Brésil), où elle désigne l'arbre lui-même. La fève tonka a pour synonymes coumarou, coumaron ou coumarine, qui désigne également une des substances principales qui la compose. On extrait des fèves une huile jaune orangée L'odeur de foin fraîchement coupé de la coumarine est très utilisée en parfumerie. Actuellement, elle entre dans la composition de 90% des parfums (dans 60% avec une teneur supérieure à 1%). Elle s'associe bien à la vanilline dont elle atténue le côté alimentaire. Elles est aussi utilisée dans les produits cosmétiques (déodorants, eaux de toilette, crèmes, shampoings, savons de toilette, dentifrice, etc.). Pour neutraliser ou masquer les mauvaises odeurs, la coumarine est aussi ajoutée aux peintures, insecticides, encres, aux aérosols, au caoutchouc ou aux matières plastiques.

FRANGIPANIER

Frangipanier, (Plumeria alba), absolue de fleurs : Le Plumeria alba, ou Frangipanier blanc, est un arbre originaire des Antilles mais qui pousse aujourd’hui en abondance dans toutes les régions tropicales du monde. Il est par exemple très courant de le rencontrer en Afrique, en Inde, ou aux Comores.Il peut atteindre entre 2 m et 6 m de hauteur. Il apprécie les sols drainés, riches avec une acidité neutre, au soleil En Asie, selon certaines croyances populaires, le Frangipanier n’est jamais planté à côté des habitations car il fournirait un abri aux fantômes. C’est un arbre vénéré, associé aux temples, dans les branches duquel on accroche de petits objets votifs. Le Frangipanier présente de magnifiques fleurs blanches spiralées au cœur jaune qui dégagent un parfum enivrant puissant mais délicat, avec une note caractéristique très exotique, fleurie et amandée. C’est à partir de ces fleurs qu’est produite l’absolue de Frangipanier, très appréciée des parfumeurs pour évoquer les destinations lointaines et tropicales…

FRENE ELEVE

Frêne élevé, (Fraxinus excelsior), plusieurs substances dont le mannitol de l'extrait des feuilles Grand arbre de 30 m On le trouve en France, Europe, Asie septentrionale (Bois, bords des cours d'eau) Il est anti-inflammatoire (dans les maladies rhumatismales) - antigoutteux - antalgique dans l'arthrite, dans les maladies ostéo-articulaire - diurétique : par la présence conjuguée des glucides (mannitol), des matières minérales, des composés polyphénoliques

FRUTA DE LOBO

Fruta de Lobo, appelée aussi fruit du loup, (Solanum lycocarpum), la pulpe du fruit Originaire du Brésil, le fruit de Lobeira ou fruta de lobo est le fruit d ’un arbre aux feuilles épineuses et aux fleurs bleues. Comme son nom l’indique, il serait le mets favori du loup de la forêt. Les indigènes lui attribuent depuis toujours des vertus calmantes et anti-inflammatoires qui ont intéressé tout particulièrement les ethnopharmacologues. Des tests in vitro ont effectivement prouvé que ce fruit contenait des substances capables de préserver la peau des radicaux libres engendrés par l’inflammation et l’oxydation. Il augmente la tolérance des peaux sensibles au soleil et les préserver des rides prématurées.

FUCUS VESICULEUX

Fucus vésiculeux, (Fucus vesiculosus) Le Fucus vésiculeux est une espèce de varech. Il se rencontre dans la mer du Nord, dans la Baltique occidentale, dans l'océan Atlantique et dans l'océan Pacifique. Le Fucus pousse sur les supports rocheux qui se découvrent à marée basse. Fixé au rocher par des crampons, il forme des touffes de lames en forme de ruban (les thalles) qui se divisent en deux et flottent à la surface de l'eau grâce à des sortes de vésicules remplies d'air qui lui servent de flotteur. Les Romains connaissaient et utilisaient déjà cette plante pour se soigner. En 1923, le fucus est préconisé en Angleterre comme traitement du goitre (augmentation de la taille de la thyroïde) et de l'accumulation de graisse dans le tissu cellulaire. Aux Etats-Unis, il était conseillé pour soulager le psoriasis.

GALANGA

Petit galanga appelée aussi gingembre chinois, (Alpinia officinarum) Cette épice dont la plante provient fort probablement de Chine, y est utilisée de longue date, depuis l'antiquité, comme une épice et une médicinale. Le galanga du nom latin Alpinia galanga est de la famille des Zingibéracéesest, une plante herbacée vivace et rhizomateuse.On en trouve deux catégories : Grand Galanga et Petit Galanga, ce dernier étant plus aromatique, s'utilise en légumes mais reste assez rare, alors que le grand, également appelé gingembre du Laos ou gingembre thaï, est plus connu et largement disponible. Il est parfois appelé "gingembre" du fait de leur ressemblance mais aussi de leurs saveurs assez proches. Le Galanga est moins piquant que le gingembre, pour cetet raison il peut le remplacer dans certaines préparations en cuisine. Le Galanga frais possède une saveur légèrement citronnée qui rappele le Combava (un petit citron vert bien parfumé). Le petit galanga se présente sous une forme proche du grand galanga (Alpinia galanga) mais n'excède pas 1 mètre de haut. Son rhizome est plus fibreux et plus sombre que celui du grand. Il a aussi un goût, une odeur plus marqués plus âpres qui rappelle le gingembre, la cardamome, l'eucalyptus. Ces caractères plus brutaux font qu'il est plutôt utilisé comme plante médicinale en Europe mais en Asie, les deux galanga sont souvent utilisés indistinctement... Les principes actifs, contenus dans la racine, facilitent la production par l'organisme de substances impliquées dans les mécanismes de la libido féminine. Ils ont un effet régulateur en stimulant certaines zone du cerveau responsables du tonus général et de l'activation des centres des sensations liées au plaisir. Très riche en huiles essentielles, flavonoïdes, minéraux et sucres, l’extrait de rhizome de galanga possède un haut pouvoir stimulant et anti-radicalaire.

GALBANUM

Galbanum, (Ferula gummosa ; Ferula galbaniflua Boiss. & Buhse) La férule gommeuse, encore appelée galbanum, est une plante herbacée vivace, originaire d'Asie centrale et occidentale. L'huile essentielle de galbanum est obtenue par distillation de la gomme-résine d'une plante vivace iranienne (Ferula galbaniflua) d'environ 1 m de haut. Son odeur singulière et caractéristique en font une matière première de référence dans l'industrie de la parfumerie. Elle est utilisée principalement comme note de tête ou note de cœur et sa touche olfactive est appréciée pour l'élaboration de notes vertes, "chypre" et herbacées. On la retrouve dans de nombreux parfums, notamment de type fleuri boisé, boisé aromatique ou hespéridé aromatique. Elle est également connue en aromathérapie notamment pour son activité stimulante et antispasmodique.

GARCINIA INDICA

Garcinia indica ou Kokum Garcinia indica, une plante de la famille mangoustan (clusiaceae) communément connu sous le nom kokum, est un arbre fruitier qui a des utilisations culinaires, pharmaceutiques et industrielles Le Kokum-Garcinia indica- est un arbre à feuillage persistant, retrouvé uniquement dans les forêts humides de l'ouest de l'Inde. En avril/mai, il produit des petits fruits rouges ronds de 2 à 3 cm de diamètre présentant une pulpe violette foncée à maturité. Les fruits sont traditionnellement séchés au soleil, et la pulpe laisse alors apparaître 5 à 8 petites graines. La pulpe et les graines ainsi séchées servent d'épice dans les plats typiques d'Inde (curry, plats de lentilles et de pommes de terre) auxquels elles apportent un goût aigre/doux. Les fruits sont aussi utilisés pour confectionner des sirops et des boissons rafraîchissantes en infusion.Ce sont ces graines contenues dans la pulpe qui, une fois pressées, donnent le beurre de Kokum. Ce beurre est une excellente matière première car il est très facile à mettre en œuvre grâce à sa composition équilibrée en acides stéarique, palmitique et oléique. Des recherches sont d'ailleurs en cours pour produire du biodiesel à partir de ces graisses. En cosmétique, il permet d'obtenir aisément des baumes onctueux, homogènes et lisses (sans grains), ce qui lui donne un avantage indéniable par rapport au beurre de karité pour obtenir des textures agréables. C'est un produit qui se conserve très bien et longtemps. Il possède d'excellentes qualités d'agent émollient (assouplit et adoucit la peau) et ne laisse pas la peau grasse lorsqu'il est appliqué en couches fines. Nourrissant et protecteur, il régénère et redonne du tonus aux peaux sèches et fatiguées. Excellent agent émollient, il laisse la peau douce et veloutée. Peaux normales à sèches Soin des peaux matures manquant de tonicité Gerçures et crevasses

GAULTHERIE COUCHEE

Gaulthérie couchée, (Gaultheria procumbens) La gaulthérie couchée, aussi appelé thé des bois,est un petit arbuste de moins de 15 cm. Il croît dans les forêts d'Amérique du Nord, du Canada et de Chine. Ses fleurs estivales blanches à rose pâle situées à la base des feuilles sont généralement solitaires en forme de petites cloches. Elles donnent d'octobre à mars des baies rouges écarlates. Les feuilles, une fois séchées et infusées ou mâchées, sont propre à faire baisser la fièvre et calmer les douleurs articulaires1. L'huile essentielle (Wintergreen) issue de ses feuilles constitue un remarquable anti-inflammatoire et antalgique. De sa constitution massive de salicylate de méthyle (99%), elle est fortement utilisée dans les soins musculaires (tendinites, lumbago, ...). Elle a, d'ailleurs, une odeur très caractéristique de celle des baumes utilisés dans le domaine de la médecine sportive. Cette huile a, pour autres propriétés d'être antispasmodique, antirhumatismale, antitussive et stimulante du foie2. Elle est cependant toxique à forte dose, et les intoxications sont potentiellement mortelles3 Ces propriétés thérapeutiques s'expliquent par les présence dans les feuilles et les fruits d'un composé proche de l'acide salicylique (aspirine).Celui-ci, très employé en dermatologie, à des concentrations plus ou moins fortes, a aussi un rôle kératolytique, exfoliant.

GENET A BALAIS

Genêt à balais, (Cytisus scoparius) Le genêt à balais (Cytisus scoparius) est une espèce d'arbuste à feuillage caduc originaire du nord-ouest de l'Europe Activité pharmacologique des rameaux : - Vaso-constricteur Activité pharmacologique de la fleur : - Diurétique Activité pharmacologique des principes actifs-isolés : Spartéine : - Action synaptolytique (inhibiteur compétitif de l'acétylcholine) - Action stimulante puis paralysante au niveau des ganglions du système nerveux sympathique et parasympathique - Action nicotinique paralysante au niveau du système cardio-vasculaire : augmentation du tonus du myocarde et action dépressive sur le tissu intracardiaque - Action ocytocique Dopamine : - Vaso-constricteur - Neuro-médiateur Flavonoïdes : diurétique

GENEVRIER

Genévrier, (Juniperus communis) Le genre botanique des genévriers, nom scientifique Juniperus, , comporte un grand nombre d'espèces, des variétés « rigides » aux aiguilles piquantes et des variétés « souples » au feuillage en écailles. D'origine américaine, asiatique, africaine et européenne, cet arbre atteint couramment 4 à 15 m de haut dans la nature, et même 25 à 30 m pour certaines espèces. Il supporte les sols pauvres, éventuellement calcaires, sablonneux et secs, jusqu'à 4 500 m d'altitude. Certaines espèces de genévrier peuvent vivre plus de 1 000 ans Utilisé depuis plusieurs siècles pour ses propriétés purifiantes et antiseptiques. Autrefois, le bois de genévrier était fréquemment brûlé dans les villes pour lutter contre les épidémies. On raconte même qu'Hippocrate a combattu la peste à Athènes grâce à ces fumigations. Jusqu'au XIXème siècle les baies de genévrier étaient brûlées dans les hôpitaux français pour assainir l'air ambiant. Les baies de genévrier, en plus de leurs propriétés antiseptiques, sont dotées de vertus diurétiques et anti-lithiasiques, c'est à dire qu'elles empêchent la formation des calculs rénaux et facilitent leur désagrégation. C'est pourquoi on retrouve très souvent l'huile essentielle de baies de Genévrier comme accompagnement des cures amincissantes et détoxifiantes. D'un point de vue énergétique, le genévrier dissipe les peurs et facilite le passage à l'acte. Il purifie l'âme autant que le corps et aide à dissiper les mauvaises pensées destructrices. ! (Vieilles croyances sans démonstration scientifique !!)

GENTIANE

Gentiane, (Gentiana lutea) L'histoire de la gentiane, plante typique des moyennes montagnes européennes, remonte au moins à l'Antiquité grecque. Au fil des siècles, ses vertus curatives ont fait l'objet de croyances, mythes et légendes des plus étranges. La gentiane tiendrait son nom de Gentius, célèbre roi d'Illyrie qui l'aurait découverte. Au moyen-âge, elle était considérée comme une panacée et entrait dans la composition des remèdes miracles. Quelques siècles plus tard, au XVIIIe siècle, on disait qu'en consommer régulièrement assurait santé et longue vie. On lui reconnaissait également des propriétés magiques contre la peste tandis que, dans le Languedoc, porter au cou neuf brins de gentiane cueillis à reculons le jour de l'Assomption avant le lever du soleil, faisait passer la fièvre. La racine de la gentiane jaune entrait enfin dans la composition de sachets magiques destinés aux rituels de retour d'affection. La gentiane est renommée pour ses propriétés tonifiantes, stimulantes, antidépressives et dépuratives. Ses racines contiennent des principes actifs, dont les plus connus qualifiés d'"amers", facilitent la digestion. La gentiane stimule en effet l'appétit et soigne divers troubles gastro-intestinaux tels que vomissements, diarrhées ou brûlures d'estomac. La gentiane traiterait également les plaies et aurait un effet décongestionnant sur la peau. En usage interne, elle favoriserait la diminution des maux de gorge, de l'inflammation arthritique, et serait efficace contre la jaunisse. Enfin, possédant non seulement des actions toniques sur le foie et la vésicule biliaire, la Gentiane permettrait une purification quasi complète de tout l'organisme humain La cosmétologie l’utilise pour réguler les sécrétions sébacées, atténuer les rougeurs et resserrer les pores.

GERANIUM

Géranium, (Pelargonium graveolens) : Huile essentielle Propriétés: - Antispasmodique, relaxante - Tonique, tonique astringente, hémostatique - Anti-inflammatoire - Lymphotonique, phlébotonique (stimule la circulation veineuse et lymphatique) - Anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique Indications : - Plaies, coupures, ulcération, vergetures (préventif) - Hémorroïdes, Prurit hémorroïdaire - Mycoses cutanées, vaginales, digestives - Rhumatismes ostéoarticulaires - Acné surinfectée - Impétigo Usage externe : - Diffusion pour éloigner efficacement les moustiques - Très utilisée en parfumerie pour sa finesse olfactive

GERANIUM A LA ROSE

Géranium à la rose, (Pelargonium capitatum) Les pélargoniums odorants présentent une extraordinaire variété de formes, de couleurs, de textures et surtout de délicieuses effluves dès que vous les effleurez ou les arrosez . Originaire de l'île de la Réunion où il est fauché comme les blés, le L’huile essentielle est extraite des parties feuillées. Cette huile au parfum de rose est une des fragrances les plus utilisées et l’un des composants essentiels de la plupart des parfums et des savons à la senteur de rose. Les extraits de feuilles ont des propriétés répulsives contre les limaces. En Inde, l’huile essentielle a montré une activité nématicide contre Meloidogyne incognita. A Singapour, les femmes malaises insèrent parfois une feuille de Pelargonium parfumée dans leurs cheveux

GINGEMBRE

Gingembre, (Zingiber officinale) Le gingembre est une plante herbacée, d'environ 1,5 mètre de hauteur. Originaire de Chine, le gingembre était très recherché au Moyen-Âge en tant qu'épice, il constituait un objet important de commerce entre l'Europe et l'Orient. Sa racine, un rhizome, est utilisée depuis longtemps en médecine traditionnelle indienne et chinoise. Au XVIe siècle, en France, le gingembre "réjouit le coeur, fortifie l'estomac et permet de résister aux venins".C'est un tonique aromatique très répandu, utilisé pour ses propriétés stimulantes générales. Une synthèse de recherches médicales confirme l'efficacité du gingembre dans le soulagement de la nausée postopératoire et plus généralement les nausées et les vomissements Le gingembre a été proposé comme un antimigraineux n'ayant pas d'effet négatif. On lui connaît également le soulagement de la maladie des transports, les marins chinois en mâchant pour la prévenir. Les femmes chinoises consomment traditionnellement de la racine de gingembre pendant la grossesse pour combattre la nausée du matin. Effet protecteur sur la muqueuse gastrique Combat les insuffisances biliaire et pancréatique Fait baisser les taux de cholestérol, de triglycérides sanguins, d'acides gras et de phospholipides. Le gingembre a une action anti-inflammatoire, soigne en particulier la douleur et les symptômes des rhumatismes inflammatoires

GINKO BILOBA

Ginkgo biloba appelée aussi arbre aux quarante écus Le Ginkgo Biloba plus connu sous le nom de "l'arbre aux quarante écus". Le Ginkgo Biloba est la plus ancienne espèce d'arbre connue sur Terre. Il serait né environ 40 millions d'années avant l'apparition des dinosaures et il a réussi à survivre à tous les cataclysmes que la Terre a pu connaitre dans toute son histoire et qui a vu disparaitre des milliers d'espèces animales comme végétales. Le Ginkgo Biloba est naturalisé dans le sud-est de la Chine dans les Monts Tianmushan depuis des milliers d'années grâce a l'attention que les moines Bouddhistes leur montraient. Les premiers Ginkgo européens furent plantés vers les années 1750. Le Ginkgo possède de nombreux noms suivant la région ou il est situé. Nombres d'études scientifiques nous montrent que le ginkgo combine deux groupes de substances actives, les flavonoïdes et les lactones terpéniques, dont les ginkgolides A, B et C, bilobalide, la quercétine et kaempferol. L'extrait de Ginkgo Biloba est reconnu pour améliorer : • La mémoire • Le métabolisme du glucose cérébral • Il protège le cerveau grâce à ses ginkgolides A et B et à la bilobalide • Et agir contre : • Démence, maladie d’Alzheimer (stade précoce) • Claudication intermittente • Réduit l'œdème de la rétine et les lésions cellulaires de cette dernière • Mal des montagnes (vertiges) • Maladie de Raynaud • Maux de tête d'origine vasculaire • Anxiété • Acouphènes

GINSENG

Ginseng appelée aussi "fleur de vie", (Panax ginseng) Le ginseng est une plante connue depuis des millénaires en Asie, où elle est considérée comme un stimulant nerveux, physique et intellectuel. La racine du ginseng contient des ginsénosides en proportions importantes qui sont à l'origine de ces propriétés stimulantes, mais également très intéressants en cosmétique. En effet, les ginsénosides sont connus pour leur aptitude à stimuler la production de collagène, d'où leur grand intérêt pour la préparation de produits anti-âge. Plusieurs études montrent également que les ginsénosides sont capables de faciliter l'expression de facteurs protéiniques liés à la prolifération des cellules et qu'on peut envisager leur emploi pour mettre au point des produits de réparation cutanée. Des dérivés de ginsénosides sont également étudiés pour leur aptitude à protéger les kératinocytes des agressions UV. On notera pour finir qu'en tant que triterpènes saponines, les ginsenosides ont également un léger pouvoir moussant. La Commission européenne et l'Organisation mondiale de la santé reconnaissent l'usage du ginseng pour tonifier l'organisme des personnes fatiguées ou affaiblies , rétablir la capacité de travail physique et de concentration intellectuelle et aider les convalescents à reprendre des forces. Plus généralement il permet de lutter contre l'asthénie fonctionelle

GOMBO

Gombo, (Hibiscus esculentus) L’hibiscus est une plante tropicale connue et utilisée depuis très longtemps. Les aborigènes australiens le consommaient et utilisaient ses fibres pour réaliser des sacs et des filets de chasse. D’usage médicinal, les fruits permettaient de panser les blessures et de combattre la toux. Les protéines extraites de ses graines, possèdent des qualités cosmétiques hydratantes et régénérantes exceptionnelles. L’ hibiscus, produit de magnifiques fleurs pourpres, riches en mucilages (sucres hydratants et adoucissants) et en anthocyanes. Dans la nature ce sont les anthocyanes qui donnent la couleur rouge ou bleu aux fleurs et aux fruits. En plus de leur formidable capacité à fournir une palette colorante, les anthocyanes sont avant tout recherchés pour leurs propriétés anti-oxydantes. Capables de capter les radicaux libres résultant du stress oxydatif et de les neutraliser, ils permettent ainsi de lutter ainsi contre le vieillissement prématuré de la peau. Ces propriétés anti-âge sont renforcées par la présence d’acide de fruits capables de stimuler la production de collagène. Ces fleurs peuvent aussi s'utiliser en macérât dans des soins anti-âge et hydratants comme anti-oxydant remarquable, retardant le vieillissement de la peau, en encore pour teinter vos crèmes et laits d'un joli rose. Enfin, broyées finement au mortier ou au moulin à café ces fleurs d'une très beau rose s'incorporent à merveille dans les poudres de maquillage. Ces fleurs s’utilisent également telles quelles en infusion dans le bain ou bien en tisane En usage médicinal, les fruits permettaient de panser les blessures et de combattre la toux

GOYAVE

Goyave, (Psidium guajara) Originaire d’Amérique du Sud et fruit du goyavier, la goyave était surnommée « prune sableuse » par les Aztèques en raison des multiples graines présentes dans sa chair blanche, rose, jaune ou rouge. Le goyavier est un arbuste de 3 à 8 m de haut qui a été introduit dans pratiquement toutes les régions chaudes du monde (Afrique, Asie, Australie). La variété et la richesse des composants de la goyave (entre autre sa haute teneur en vitamine C) en font un principe actif reconnu sur le plan médicinal. Les feuilles et les baies du goyavier sont utilisées dans diverses infusions herbales. Ces infusions ont la propriété de réduire la glycémie, mais sont contre-indiquées pour les diabétiques. En cosmétique, son action sur la régénération et la protection de la peau est largement prouvée.

GRANDE COUSOUDE

Grande consoude appelée aussi oreilles d'ânes, (Symphytum officinale) La consoude est une grande plante vivace de 30 à 130 cm, en grandes colonies. Ses grandes feuilles (jusqu'à 40 cm de long sur 15cm de large) sont alternes, pointues, couvertes de poils raides, se prolongeant sur la tige. Ses fleurs rosées, pourpres claires à foncées, jaunes pâles, crèmes, groupées en cymes scorpioïdes unipare au sommet des rameaux, fleurissent à la mi-mai. Ses fruits sont lisses et brillants. Sous les peupliers, au bord des rivières, dans les lieux marécageux, les bouquets de grande consoude sont le signe d'un sol gorgé d'eau. La grande consoude, appelée aussi "oreilles d'âne", est l'une des meilleures plantes cicatrisantes. La tradition prête à la racine de consoude des propriétés hémostatiques, anti-inflammatoires, astringentes, cicatrisantes et émollientes. En France et en Allemagne, seul son usage externe est autorisé. La racine serait utilisée comme traitement d'appoint adoucissant et antiprurigineux des affections dermatologiques, comme trophique protecteur dans le traitement des crevasses, écorchures, gerçures et contre les piqûres d'insectes. En application intérieure et extérieure, la consoude accélère, grâce à sa teneur en allantoïne, la formation de nouvelles cellules, aussi bien dans la peau que dans des masses osseuses. Des fractures guérissaient beaucoup plus vite en appliquant de la consoude.

GRENADE

Grenade :(Punica granatum) La grenade est le fruit du grenadier. Elle provient d’un domaine qui s’étend de l’Asie Occidentale à l’Asie Centrale : aujourd’hui on la cultive entre autres dans le bassin méditerranéen. La grenade est devenue, très tôt dans l’histoire, le fruit fétiche des voyageurs. Facile à transporter, elle permettait d’étancher la soif durant les longues marches grâce à son enveloppe coriace, le péricarpe, qui conserve parfaitement la fraîcheur de ses quelque 800 grains gorgés d’eau. Aujourd’hui, la grenade intéresse les scientifiques pour ses propriétés anti-oxydantes et leur rôle dans la prévention des troubles de la circulation sanguine. En cosmétique, son péricarpe riche en tanins est reconnu pour sa capacité à resserrer les pores et matifier la peau.

GRINDELIA

Grindélia, (Grindelia robusta) Le grindélia est une plante originaire du sud américain. Sa grande robustesse lui vaut son nom latin de Grindelia robusta. Cette plante haute d'environ 70 centimètres possède de grandes fleurs de couleur jaune-orangée ressemblant aux pâquerettes. C'est dans la résine qui recouvre entièrement la plante que les propriétés sont les plus remarquables. Elle renferme majoritairement des acides diterpéniques à l'activité antibactérienne très puissante et d'ailleurs expérimenté en médecine contre la coqueluche. En cosmétologie cette plante est utilisée pour ses propriétés assainissantes et purifiantes.

GRIOTTE

Griotte, griotte givrée Prunus cerasus, le griottier ou cerisier aigre, est un arbre fruitier du genre Prunus. Il est cultivé pour ses fruits. Description dithyranbique d’un parfumeur qui l’utilise dans son produit : « Clé d’entrée fraîche et gourmande, la griotte, cerise toute petite débordante de caractère, a été cristallisée par le parfumeur pour lui donner envol et fraîcheur. Boule d’énergie et de soleil, elle offre une multitude d’arômes : fruités, sucrés, acides, fondants, corsés. »

GUIMAUVE

Guimauve, (Althaea officinalis) La guimauve officinale est une plante herbacée vivace, commune en Europe, cultivée comme plante médicinale pour ses propriétés émollientes, comme plante ornementale pour ses fleurs et quelquefois comme plante potagère principalement pour ses racines. C'est la plante adoucissante par excellence et toutes les irritations, tous les processus inflammatoires sont ses indications. Autrefois, on avait l'habitude de donner un morceau de racine de guimauve à mâcher aux enfants au moment de leur poussée dentaire. De même, la décoction de racine était utilisée pour soigner les dermatoses, les plaies enflammées et autres irritations cutanées.

HAMAMELIS

Hamamelis, (Hamamelis virginiana) Les Hamamélis sont des arbustes à feuillage caduc qui comprend plusieurs espèces dont trois originaires d'Amérique du Nord dont Hamamelis virginiana qui se rencontre depuis la Nouvelle-Écosse jusqu'au Wisconsin au Nord et depuis la Floride septentrionale jusqu'au Texas au Sud Pour sa ressemblance avec le noisetier et ses vertus curatives, cet arbustre était appelé "noisetier des sorcières" par les tribus indiennes. Les sorciers lui attribuaient une puissance magique du fait de ses propriétés astringentes et vasoprotectrices. Les feuilles d'hamamelis sont devenues une médication classique dans les troubles veineux afin d'améliorer la résistance des petites vaisseaux qui éclatent sous la peau.

HARPAGOPHYTUM

Harpagophytum procumbens Communément appelée « griffe du diable » ou « racine de Windhoek » (du nom de la capitale namibienne), plante herbacée vivace, tire son nom savant du grec harpagos (crochet, grappin) évoquant bien sûr les aiguillons de ses fruits lignifiés. En s'accrochant aux animaux, le fruit assure la dissémination de la plante. Elle pousse dans l'hémisphère Sud (Afrique du Sud, Namibie, Botswana ...) où elle faisait partie de la pharmacopée traditionnelle. Anti-inflammatoire (surtout au niveau du cartilage), protecteur du cartilage, antiphlogistique, analgésique. Utilisée lors de rhumatismes : arthrose (maladie dégénérative), arthrite, lombalgies, tendinite, goutte, maux de dos.

HERBE A BISON

Herbe : Herbe à Bison (Hierochloe odorata), herbe de feuilles Hierochloe odorata (ou Anthoxanthum nitens), est aussi connue sous le nom d’avoine odorante, ainsi qu'une appellation commerciale : herbe aux bisons. C'est une plante herbacée vivace originaire de l'hémisphère Nord. À partir de sa souche rhizomateuse, elle forme des touffes de 60 à 70 cm de hauteur. Longtemps attachée à des pratiques religieuses tant en Amérique du Nord, où elle était brûlée à titre d’encens, qu’en Europe où elle servait à recouvrir le sol à l’entrée des églises, elle doit son nom au grec « hieros », sacré et « chloe », herbe. En raison de son odeur délicate, proche de celle de la vanille, elle est largement utilisée de nos jours comme base odoriférante dans les sucreries et les parfums. Elle parfume d’ailleurs la célèbre vodka Zubrowka dont le nom polonais signifie « l’herbe préférée des bisons ». Ses propriétés médicinales ont rendu son usage courant dans le traitement de la toux et des maux de gorge. En cosmétique, ses propriétés énergisantes sont particulièrement adaptées aux besoins spécifiques de la peau des hommes.

HIBISCUS

Hibiscus, de la fleur est extrait la graine d'ambrette. Hibiscus est un genre de plantes à fleurs annuelles ou vivaces qui comporte plus de 30 000 variétés. Ce sont des plantes connues depuis la haute antiquité : elles étaient cultivées en Égypte et en Asie du sud-est pour leur caractère ornemental, mais aussi pour leurs fruits comestibles. L'hibiscus est une plante tropicale connue et utilisée depuis très longtemps. Les aborigènes australiens le consommaient et utilisaient ses fibres pour réaliser des sacs et des filets de chasse. D'usage médicinal, les fruits permettaient de panser les blessures et de combattre la toux. Les protéines extraites de ses graines, possèdent des qualités cosmétiques hydratantes et régénérantes exceptionnelles. Une variété d’hibiscus en Inde donne des fruits qui contiennent des graines en forme de haricot, qui sont distillées pour obtenir une essence d’ambrette (communément appelée "absolue de graines d’ambrette", car le produit intermédiaire de l’opération est une cire). Aujourd’hui interdite en Europe à cause de la présence de musc ambrette, substance reconnue comme allergisante, on la reconstitue synthétiquement. Son odeur est musquée, animale et légèrement fruitée.

HIMANTHALIA

Himanthalia appelée aussi spaghetti de la mer, (Himanthalia elongata) Encore appelée “ spaghetti de la mer ”, cette algue brune accessible à grande marée, est notamment récoltée sur l’archipel d’Ouessant. Très riche en acides aminés, oligo-éléments et vitamines, elle contient aussi une grande quantité de mannitol, polyol très connu pour ses propriétés hydro-régulatrices.

HORTONIA

Hortonia, (Hortonia floribunda) L’hortonia est un arbuste très répandu dans l’île de Ceylan et que l’on retrouve aussi bien sur les zones côtières que montagneuses. Ses longues branches portent des feuilles en forme de lance. Le feuillage de l’hortonia contient une molécule active, la boldine, reconnue comme puissant inhibiteur du stockage des graisses. Aurait une capacité à freiner le développement du tissu graisseux.

HOUBLON

Houblon, (Humulus lupulus) Bien que d'origine probablement asiatique, le houblon est une plante familière d'Europe du Nord. Dans l'histoire, il était appelé le ""bois du diable"" car il grimpe aux arbres comme ""100 démons"" toujours dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Le houblon a été introduit en France au XIIe siècle. Ses fruits en forme de cônes sont riches en une huile essentielle aux propriétés sédatives et hypnotiques. Effets : Calmant, somnifère, antidépresseur (effet léger) Indications : Anxiété, nervosité, stress, problèmes de sommeil (insomnie), dépression

IMMORTELLE

Immortelle : Huile essentielle L’extrémité de la tige fleurie est distillée . Propriétés : - Anti-hématome très puissante Cicatrisante et astringente cutanée, desclérosante - Antispasmodique et anti-inflammatoire Indications : - Hématomes (bleus) externes et internes, même anciens, traumatismes, coups - Phlébite, oedème, problème de circulation sanguine, maladie de Raynaud - Varicosités, couperose, érythrose, cyanose - Arthrite, polyarthrite, rhumatismes - Déficience hépatocytaire, hépatite, cyrrhose, hypercholestérolémie - Plaies, cicatrices, vergetures, eczéma, psoriasis, acné, acné rosacée, vieillissement cutané, dermatoses Usage externe : - En frictions, en regard de l'organe concerné, diluée dans une huile végétale

IRIS

Iris, (Iris florentina), la fleur. L’iris est une plante vivace à rhizomes ou à bulbes (dont fait également partie le crocus). Le genre Iris contient 210 espèces et d'innombrables variétés horticoles. On trouve des iris dans tout l'hémisphère nord, aussi bien en Europe qu'en Asie, en Afrique du Nord et en Amérique du Nord. Certaines espèces sont très recherchées en parfumerie pour leur rhizome, dont on extrait l'essence d'iris et son principal composant, l'irone. Ce sont Iris germanica avec surtout sa forme blanche plus connue sous le nom d'iris de Florence et Iris pallida, cultivé en Italie et au Maroc. Il semble que la mode de l'iris comme parfum ait été lancée par Catherine de Médicis. Au XVIIe siècle, on l'utilisait en poudre pour les cheveux : le rhizome était pilé, puis tamisé, donnant une poudre qui sentait très bon la violette, propriété due à l'irone. Après avoir été un moment considéré comme démodé, l'iris entre toujours aujourd'hui dans la composition de nombreux parfums, associé aux notes florales ou comme note de fond Autrefois, les médecins le recommandaient aux enfants pour calmer leur toux et leurs poussées dentaires douloureuses. Pour son pouvoir astringent et équilibrant, l'extrait d'iris entre dans la composition des produits destinés aux peaux grasses.

JASMIN D'HIMALAYA

Jasmin d'Himalaya, (Nyctantes arbor-tristis) le jasmin d’Himalaya est un arbuste qui se retrouve à l’état sauvage dans les régions sub-himalayennes, Inde, Thaïlande, Indonésie. Ses fleurs blanches à l’enveloppe rouge-orangée s’ouvrent et exhalent leur parfum à la tombée de la nuit jusqu’au lever du jour. Pour cette raison, il est souvent nommé « jasmin de nuit » ou « reine de nuit ». En Asie, l’enveloppe orangée de ses fleurs était couramment utilisée pour colorer les vêtements de soie et de coton des moines bouddhistes. Le jasmin d’Himalaya est également utilisé en médecine ayurvédique et en homéopathie pour traiter douleurs et rhumatismes. En cosmétologie, l’extrait de ses feuilles permet d’apaiser et de régénérer la peau, grâce à sa richesse en iridoïdes.

JASMIN OFFICINAL

Jasmin officinal, appelé aussi Jasminum officinale, Jasminum officinalis Originaire de la Perse et du Cachemire, la fleur de Jasmin est appelée "reine de la nuit" car son odeur embaume dès que le soleil se couche. Blanche ou légèrement teintée de rose, son parfum entêtant symbolise depuis des millénaires l’espoir, le bonheur et l’amour. D'ailleurs, le Jasmin est considéré comme une aide à l’élévation spirituelle pour de nombreuses populations asiatiques, mais également comme un remède contre de nombreuses pathologies (désordres du système nerveux, dépression, nervosité, problèmes respiratoires…). Matière rare et précieuse, le Jasmin est considéré comme LA fleur tant son parfum est riche, complexe et envoûtant. Ayant fait la fortune de la Ville de Grasse entre le XVIIème et le XXème siècle, il est aujourd’hui principalement cultivé en Egypte, où les cueilleuses ramassent ses fleurs délicates à la main au lever du soleil afin de conserver le plus fidèlement son parfum intense. Très utilisé en parfumerie, le Jasmin forme le cœur de nombreux parfums de prestige, généralement en accord avec la Rose où il apporte une note florale, fruitée, animale et poudrée. Utilisé pour équilibrer et embellir les peaux à problèmes, les peaux sèches ainsi que les cheveux.

JASMIN SAMBAC

Jasmin sambac appelé aussi jasmin d'Arbie Le Jasmin sambac est très populaire en Indonésie. L'archipel des Philippines en a d'ailleurs fait son emblème puisque sur le drapeau national on peut y voir la fleur de "Sampagita", appellation locale du Jasmin sambac. Là-bas, les femmes cachent des fleurs de cette variété de Jasmin dans leur cheveux pour les parfumer. Un usage traditionnel veut que l'on applique les fleurs de Jasmin sambac en cataplasme sur la poitrine pour stopper la lactation. Cette utilisation également recensée en Inde a été confirmée en 1988 grâce à une étude qui a démontré que les fleurs de Jasmin sambac avaient un effet semblable aux médicaments inhibiteurs de la lactation. A Manille, les fleurs de cette variété de jasmin sont utilisées pour confectionner des colliers parfumés vendus dans la rue. En Malaisie, les femmes trempent les fleurs dans l'eau avant de s'en servir pour se laver le visage. Elles laissent également macérer les fleurs de Jasmin sambac dans l'huile de Coco et s'enduisent les corps et les cheveux avec ce macérât très parfumé. Comme vous l'aurez compris, la fleur de Jasmin sambac est une fleur d'exception qui fournit un parfum précieux et inimitable très utilisé, par les plus grands en parfumerie. Son odeur est plus fine, sucrée et légère que le Jasminum grandiflorum. Des notes fleuries qui rappellent le lilas ou le muguet se mélangent à des odeurs vertes et poudrées très raffinées.

JOJOBA

Jojoba, (Buxus chinensis), l'huile Le jojoba est une espèce d'arbuste originaire d'Arizona et du Mexique où elle est cultivée pour la cire (appelée communément « huile de jojoba ») contenue dans ses graines. On l'appelle encore « Or du désert » ou « Noix de brebis » car elle pousse dans les lieux arides, en plein soleil. Son feuillage rappelle celui de l'olivier. S'il ne dépasse guère 2,5 m à l'état naturel, ses racines sont très longues, jusqu'à 30 m ou plus, ce qui lui permet d'aller chercher l'humidité très loin et très profondément dans le sol. Chaque année, l'arbre produit de nombreuses graines oléagineuses dont on extrait la cire liquide de Jojoba. Sa composition est très différente de celle des autres huiles végétales, mais ses propriétés n'en sont pas moins remarquables. De composition proche du sébum humain, elle possède une affinité remarquable avec la peau et les cheveux. En effet, au niveau cutanée, l'huile de Jojoba prévient la déshydratation et revitalise les peaux asphyxiées. Sa texture sèche et sa composition originale lui permettent de renforcer le film hydrolipidique et de réguler le flux de sébum des peaux grasses. Elle rééquilibre également les cheveux gras et redonne vitalité aux cheveux secs et cassants. Dans les deux cas, elle leur apporte brillance, souplesse et beauté.

JONQUILLE

Jonquille Jonquille désigne en français plusieurs plantes, généralement herbacées. La jonquille véritable, et la seule qui devrait être appelée ainsi, est Narcissus jonquilla. Néanmoins, une autre espèce, plus commune, est également appelée « Jonquille », peut-être même plus souvent que l'espèce précédente. Il s'agit du narcisse jaune, Narcissus pseudonarcissus. La jonquille est une plante originaire du Moyen-Orient. C'est une variété de narcisse à fleurs jaunes et odorantes, dont les feuilles rappellent celles du jonc. Elle est cultivée en très petite quantité dans le centre de la France (Massif Central) à partir des fleurs sauvages. La concrète et l'absolue de jonquille sont obtenues par extraction aux solvants volatils des fleurs. L'absolue de jonquille est utilisée dans la parfumerie de prestige exclusivement

KAKI

Kaki appelée aussi plaqueminier, (Dyospiros kaki) L'arbre mesure de 5 à 10 mètres de haut. Ses feuilles sont simples, larges, ovales et alternes, de couleur verte rougissante à l'automne. Ses fleurs, blanches, jaunâtres ou verdâtres, sont en bouquet sur les mâles et solitaires sur les femelles. Le fruit, de la grosseur d'une tomate, est d'une teinte orangée, avec une peau translucide à maturité. Il peut contenir jusqu'à 8 graines et il reste accroché à l'arbre après la chute des feuilles. Il contient différents pigments, carotènes, lycopènes et xanthines en abondance, et est l'un des fruits les plus riches en provitamine A. Toutes les parties de cet arbre ont un intérêt médicinal. L’écorce des tiges est astringente. Le jus de son fruit lutte contre l’hypertension et ses calices (petites feuilles à la surface du fruit) sont un remède reconnu contre le hoquet et la toux. Dans le domaine cosmétique, les calices de kaki sont utilisés pour leur richesse en polyphénols. Ces substances contribuent à la souplesse, à la fermeté et à la jeunesse de la peau en inhibant la glycation, processus de rigidification et de dégradation des fibres de collagène lors du vieillissement.

KARITE

Karité, (Butyrospernum parkii) Le beurre de karité, ou beurre végétal, est une substance comestible extraite des fruits du karité, un arbre poussant dans les savanes arborées de l'Afrique de l'Ouest et dont le nom signifie « vie » en langue mandingue. Le beurre de karité est consommé dans la cuisine traditionnelle ou utilisé dans l'industrie du chocolat comme substitut au beurre de cacao. Il est surtout connu pour ses propriétés cosmétiques comme hydratant et assouplissant de la peau. Ces propriétés font qu'il entre aujourd'hui dans la composition de nombreux cosmétiques. Action protectrice contre le dessèchement de la peau; activité hydratante pour la peau et les cheveux, propriétés particulières de douceur et d'onctuosité. Protection contre l'érythème solaire D'après certaines observations cliniques, il semble que le beurre de karité favoriserait une augmentation de la circulation capillaire locale, ce qui permettrait une réoxygénation tissulaire et améliorerait l'élimination des déchets métaboliques. Action cicatrisante sur les plaies, traitement des dermites sèches desquamatives, des mains gercées avec crevasse, des ulcères, vergetures, eczémas par régénération des couches épidermiques superficielles.

KIGELIA

Kigelia appelée aussi arbre à saucisses, (Kigelia africana) Le Kigelia Africana, appelé aussi Saucissonier en raison de la forme de ses fruits, est un arbre originaire du Sénégal qui pousse dans les lieux humides littoraux. Dans les croyances africaines, c’est un arbre sacré car il apporterait la richesse. Chez les lébous du Cap-Vert, les matrones utilisent fréquemment la pulpe de ses fruits mûrs en décoction et en friction sur les seins des jeunes filles afin de les doter d’une poitrine avantageuse. Elles assurent que les mensurations pratiquées avant et après cette thérapeutique prouvent son bien-fondé. En médecine traditionnelle wolof d’autres parties de l’arbre sont utilisées: l’écorce est employée dans les états épileptiques et les racines sont utilisées dans les traitements de la stérilité. En cosmétologie ce sont les actifs contenus dans le fruit qui ont fait la preuve de leur efficacité pour améliorer la fermeté et l’élasticité de la peau.

KINKELIBA

Kinkeliba, (Combretum micranthum) Le kinkeliba est une plante d'origine exotique africaine. L'actif extrait des feuilles a été spécialement étudié pour son activité amincissante locale et raffermissante cutanée.

KIVI

Kiwi, (Actinidia sp.) Les kiwis sont des fruits de plusieurs espèces de lianes. Ils sont originaires de Chine, notamment de la province de Shaanxi. On en trouve par ailleurs dans des climats dits montagnards tropicaux. On pourra citer les fameux kiwis d'Ariège (département) en France. L’espèce de kiwi la plus répandue est Actinidia chinensis peut aussi être appelée à juste titre Actinidia deliciosa . Sa pulpe verte, sucrée et acidulée, entourée d'une peau brune et duveteuse (poilue), contient une centaine de minuscules graines noires comestibles. Le kiwi est une source de vitamine C, mais aussi de vitamine A et E, de calcium, de fer et d'acide folique. L'extrait CO2 de Kiwi est obtenu à partir des graines d'Actinidia chinensis. Extrêmement riche en oméga-3, en phytostérols et en vitamine E, cet extrait assure réparation et vitalité aux peaux matures et fatiguées. Emollients et hydratants, les oméga-3 sont surtout réputés pour leurs propriétés calmantes et apaisantes sur les rougeurs et irritations du quotidien. Restructurant et régénérant de l'épiderme.

LABDANUM

Labdanum, voir Ciste Le labdanum, également appelé ladanum (à ne pas confondre avec le laudanum), est une gomme produite par les feuilles de Cistus ladaniferus. L'essence obtenue entre dans la composition des parfums appartenant aux familles des chyprés ou des ambrés, comme note de fond (c'est un des rares végétaux à posséder des notes animales). On recueille la gomme par immersion des rameaux feuillus dans de l'eau chaude carbonatée. De cette gomme, on extrait le résinoïde labdanum à l'aide d'éthanol. Le labdanum peut aussi être utilisé en médecine, pour ses propriétés hémostatiques, cicatrisantes et antirides.

LAMIER BLANC

Lamier blanc ou ortie blanche, (Lamium album) C'est une espèce de plante herbacée pérenne pouvant atteindre 50 à 100 centimètres de hauteur, la tige a une section carrée. Les feuilles font 3 à 8 cm de long et 2 à 5 cm de large et ont une forme triangulaire et un aspect duveteux au toucher, le bord est dentelé et le pétiole peut mesurer jusqu'à 5cm de long. Les fleurs sont blanches et font entre 1.5 et 2.5 centimètre de long. Elle est originaire de l'ensemble de l'Europe et de l'Asie occidentale. Elle croît dans des habitats variés allant de la prairie aux régions boisées, généralement sur des sols humides. Malgré son nom d'« ortie blanche », Ce n'est pas une ortie véritable (genre Urtica). Elle ne pique pas et se couvre, au printemps, de fleurs blanches très appréciées par les abeilles. Il est depuis toujours utilisé en décoction pour ses propriétés astringentes et cicatrisantes. C’est le soufre qu’il contient qui lui confère ses vertus anti-microbiennes, anti-inflammatoires et anti-séborrhéiques.

LAMINAIRE

Laminaire (Laminaria digitata) La laminaire est un genre d'algue. Son thalle en forme de ruban peut mesurer jusqu'à 60 m de long. Les laminaires ont besoin de lumière naturelle pour vivre. Elles se découvrent en général à marée basse et ne vivent pas à plus de 20 mètres de profondeur Certaines laminaires sont récoltées de manière artisanale ou industrielle, en Bretagne-Nord et mer d’Iroise (Finistère) pour la France. Elles étaient utilisées au même titre que le (goémon) comme engrais, puis dans l'industrie agroalimentaire pour leurs polysaccharides ; les alginates qui sont des gélifiants alimentaires. Reconnaissable par les codes E400 à E405, les alginates forment des gels thermostables (qui ne se liquéfient pas à la chaleur) qui permettent la tenue, la reconstruction des aliments (jambon, poisson pané). Leur richesse en sels minéraux, en vitamines et en acides aminés en font un ingrédient cosmétique efficace.

LAPACHO

Lapacho, (Tecoma curialis) Le Lapacho ou arbre sacré des Incas est un arbre important de l'Amérique du Sud. Il pousse bien entre le Mexique et le Nord de l'Argentine, donc aux régions tropicales et subtropicales Les Incas utilisaient son écorce en décoction comme boisson stimulante et comme remède pour guérir les fièvres, les blessures et les morsures de serpent. Il revendique aujourd'hui des propriétés anti-inflammatoires, stimulantes, anti-virales, anti-fatigue.

LAURIER SAUCE

Laurier sauce, (Laurus nobilis) Le Laurier, Laurier vrai ou Laurier-sauce, est un arbuste à feuilles persistantes et coriaces, originaire du Bassin méditerranéen. Ses feuilles sont utilisées en cuisine pour leur arôme. Cet arbuste est aussi très cultivé pour l'ornementation, notamment pour l'art topiaire (La Belgique est connue pour ses pépinières spécialisées dans la culture de laurier noble). Il ne faut pas confondre le laurier rose avec le laurier. Quand on parle de laurier en fleurs, il s'agit en fait de laurier rose. Celui-ci n'est pas utilisé en cuisine, car toxique. Dans la mythologie, le laurier était consacré au soleil. Il était symbole de paix et de victoire et occupait une place prépondérante aux côtés des personnalités victorieuses : les généraux, les empereurs (Jules César, Napoléon...), les poètes, les savants... Les étudiants qui obtenaient un titre universitaire étaient couronnés de laurier. D'ailleurs le mot "baccalauréat" tire directement son nom "lauréat" du Laurus nobilis. De nos jours, on connaît surtout le laurier pour ses propriétés antiseptiques qu'il doit à son huile essentielle. Antibactérienne, anti-virale et anti-fongique c'est une huile bien tolérée par la peau. Très souvent utilisée pour les soins de la bouche et des dents, elle est surprenante dans le soin des aphtes. Antidouleur et anti-inflammatoire, le laurier est aussi apprécié pour soulager les rhumatismes et douleurs musculaires. D'un point de vue énergétique, l'huile essentielle de Laurier, à l'instar de la plante, transmet courage, force et réussite à tous ceux et celles qui traversent une épreuve (compétition sportive, manque d'inspiration, discours en public...).

LAVANDE

Lavande, (Lavandula vera): Huile essentielle Propriétés : - Calmante, sédative, antidépressive, - Antispasmodique puissante, décontractante musculaire - Antiseptique général et pulmonaire, - Cicatrisante cutanée puissante, régénératrice cutanée en usage externe, - Antalgique remarquable Indications : - Affections cutanée infectieuses, cicatricielles ou allergiques : acné, couperose, psoriasis, prurit, eczéma - Plaies, brûlures, piqûres d’insectes, feu du rasoir, escarre, ulcère, vergetures - Insomnies et troubles du sommeil, spasmes, irritabilité, anxiété, état dépressifs, stress - Crampes, contractures et spasmes musculaires - Rhumatismes Usage externe : - Massages et diffusion pour les troubles nerveux et pour faciliter le sommeil - Frictions localisées pour les douleurs musculaires et les rhumatismes - Bain : 10 gouttes dans de la poudre de lait, - Soins de la peau : fumigations et applications sur les irritations.

LAVANDIN

Lavandin Lavandula hybrida, ou lavandin, hybride naturel entre L. angustifolia et L. latifolia. C'est la troisième des lavandes provençales. Découvert un peu par hasard, il a été cultivé à partir des années 1930. Le lavandin est aujourd'hui l'espèce la plus cultivée, car sa fleur est plus productive en huile essentielle que la lavande vraie. Son essence de bonne qualité olfactive est plus camphrée que celle de la lavande, elle est très utilisée dans la parfumerie industrielle. Au cours des années, plusieurs variétés de cet hybride ont été sélectionnées et reproduites par bouturage. Les surfaces cultivées en lavandins sont estimées à 17 000 hectares. Les variétés les plus cultivées actuellement sont : o Lavandin Grosso 80% des surfaces en lavandins o Lavandin Abrial 10% o Lavandin Super 10% Exemple : Propriétés de l’huile essentielle de lavandin super :- Anti-inflammatoire importante - Antispasmodique puissante - Cicatrisante, vulnéraire - Calmante, relaxante, décontractante - Antibactérienne et applications :- Crampes, contractures musculaires - Règles douloureuses, coliques - Hypertensions, arythmies - Céphalées, nervosité, troubles du sommeil - Plaies, brûlures, dermatoses

LESPEDEZA

Lespedeza, (Lespedeza capitata) Le lespedeza capitata est une plante légumineuse originaire de l'est des Etats-Unis dont l'aire de répartition est très étendue du Massachusetts à la Floride. C'est un petit arbuste à fleurs blanches dont les feuilles et la tige, riches en flavonoides sont utilisées depuis des siècles en médecine traditionnelle pour leurs propriétés diurétiques. Cette propriété intéressante est aujourd'hui utilisée en cosmétologie dans les produits amincissants. Dans les néphrites - Pour abaisser le taux d'urée dans le sang - Préventif des athéromes

LIANE DU PEROU

Liane du Pérou, (Uncaria tomentosa) Uncaria tomentosa, dite « Liane du Pérou », est une espèce de liane de la famille des Rubiaceae, originaire du Pérou. Elle pousse sur les terres vierges de la forêt amazonienne, mais aussi sur des terres de culture suffisamment reposées. Elle est appelée en espagnol « Uña de gato » (griffe de chat) à cause des petites stipules en forme de griffes situées à la base de ses feuilles. La plante croît sur des arbres de 20 à 40 mètres de haut. C'est une plante médicinale. Son écorce, ses feuilles et ses racines sont utilisées en infusion pour soigner différentes maladies. Les résultats constatés dans de très nombreux domaines comme le traitement des plaies, l'asthme, les rhumatismes ou les affections vasculaires, ont provoqué un tel intérêt chez les scientifiques que, en 1994, l'OMS a organisé la première conférence internationale consacrée à ce sujet. Son rôle pour la santé est d'ailleurs tout à fait comparable à celui de la quinine. Sur cultures d'adipocytes, les extraits de liane du Pérou inhibent spécifiquement la lipoprotéine lipase, enzyme qui fractionne les grosses molécules de graisse pour faciliter leur stockage dans la cellule. L'industrie de la cosmétique s'est également emparée des bienfaits de la liane du Pérou, notamment ses propriétés amincissantes, en l'intégrant dans la composition de produits de beauté

LIERRE GRIMPANT

Lierre grimpant, (Hereda helix) Le lierre rampant ou grimpant ou « lierre commun » est une liane à feuilles persistantes en hiver. Il est spontané en zone tempérée eurasiatique de l'hémisphère nord. Il est également cultivé comme plante ornementale. Le lierre est un purgatif puissant, utilisé autrefois dans les campagnes. De nos jours l'usage interne de cette plante est toujours pratiqué. L'extrait hydroalcoolique sec de feuille est utilisé dans la composition de sirops contre la toux dans des affections bénignes et aussi en pastilles. Toutes les parties de la plante contiennent des saponosides (hédérine). Les animaux consomment volontiers des feuilles jeunes, les abeilles butinent les fleurs à l'automne, ce qui fournit un miel non dangereux. Le lierre est utilisé dans divers produits de traitement de la cellulite

LIMNANTHES BLANC

Limnanthes blanc appelée aussi herbe de la prairie, (Limnanthes blanc) Le limnanthès blanc est une plante herbacée appelée aussi "herbe de la prairie" par le tapis blanc que forment les fleurs en période de floraison. Il est cultivé dans le Nord de la Californie, l'Orégon et l'Europe du Nord. On récolte une fois par an, en hiver, ses graines sélectionnées pour la haute qualité des huiles qu'elles contiennent. Le limnanthès a été découvert au milieu du siècle et utilisé en cosmétologie pour son pouvoir rééquilibrant des glandes sébacées. Il régularise la sécrétion de sébum et prévient l'obstruction des pores.

LIN

Lin, (Linum usitatissimum) Le lin cultivé (Linum usitatissimum) est une plante annuelle cultivée principalement pour ses fibres, mais aussi pour ses graines oléagineuses. Les fibres du lin permettent de faire des cordes, du tissu, ou plus récemment des charges isolantes pour des matériaux de construction. Les graines sont utilisées pour produire de l'huile de lin pour l'industrie de l'encre et de la peinture, pour la consommation humaine et animale, à cause de sa richesse en oméga 3. Utilisées en cosmétique pour leur richesse en polysaccharides, les graines de lin permettent de limiter les phénomènes d’irritation en formant à la surface de la peau un microfilm protecteur. Elles ont également une action anti-inflammatoire.

LOTUS

Lotus, la fleur Le lotus sacré (Nelumbo nucifera Gaertn.) est une plante aquatique de la famille des Nélumbonacées. Ce lotus est la fleur sacrée dans les religions orientales (bouddhisme, brahmanisme) dans lesquelles les divinités sont représentées sur un trône en fleur de lotus. Le lotus sacré est la fleur nationale de l'Inde. Le lotus sacré est une plante importante en médecine traditionnelle chinoise. Toutes les parties de la plante sont utilisées. L'extrait du rhizome possède des propriétés anti-diabétique et anti-obésité. Les graines de lotus sont riches en phénols et possèdent des propriétés antioxidantes significatives. L'utilisation du lotus en cosmétologie remonte à plusieurs siècles, et a pour fonctions d'adoucir la peau et de décongestionner les tissus.

LUFFA

Luffa, « Le luffa » (Nom qui vient de l’arabe égyptien ) est une liane grimpante ou rampante, à croissance rapide. Il pousse dans des sols riche et de préférence sablonneux. Cette liane a besoin de beaucoup de soleil pour s’épanouir. L’Asie méridionale et particulièrement l’Inde est son pays d’origine même si de nos jours, on cultive le luffa un peu partout et principalement da ns les pays orientaux. Son fruit est une baie pendante cylindrique de 15 à 20 cm qui peut absorber jusqu’à 20 fois son poids en eau, dont la forme rappelle quelque peu celle des courgettes. « la luffa » couleur jaune d’or appelée aussi « courge torchon » à été introduite en Europe au XVIème siècles et depuis l’antiquité ses vertus exfoliantes se sont répandues à travers le monde entier. La luffa à des propriétés diurétique, purgative et émolliente COMMENT DEVIENT-ELLE « EPONGE VEGETALE » ? Arrivée à maturation au bout de 9 mois, la luffa est séchée et mise à tremper plusieurs jours. Puis elle est nettoyée de sa pulpe et de ses graines, pour être ensuite blanchie. Après séchage, il reste un pain de fibres végétales dont on fait des éponges végétales, exfoliants, éponges à récurer ou bien encore palettes etc… La luffa entre également dans la confection de textiles « absorbants » tel que les serviettes éponges, gants, mitaines, sangles, filtres et disquettes pour le nettoyage du visage. La meilleure qualité provient d’Egypte ou l’éponge mouillée gonfle abondamment tout en restant souple, aptitude nécéssaire à une bonne exfoliation. Ce sont généralement celles utilisées dans les salons d’esthétiques, les spas et les établissements de santé. UTILISATION La luffa s’utilise pour l’exfoliation des peaux mortes. On l’utilise aussi pour gommer le bronzage de fin de saison lorsqu’il a jauni et qu’il rend la peau terne. Au printemps la luffa fait merveille en ravivant l’épiderme saturé par les crèmes nourrissantes de l’hiver.

LUPIN BLANC

Lupin blanc, (Lipinus albus) Le lupin blanc est une plante herbacée annuelle, à longue tige surmontée de grappes florales, est surtout connue pour son aspect décoratif. Elle l’est un peu moins pour ses vertus médicinales, cependant importantes : la farine, issue de ses graines est réputée pour guérir les dermatoses et pour revigorer les peaux les plus fatiguées. L’extrait de lupin blanc, riche en protéines et en sucres a fait la preuve de son efficacité pour améliorer la structure de la couche cornée, renforcer la barrière cutanée et limiter les pertes en eau.

MACADAMIA

Macadamia La noix de macadamia est un fruit très riche en huile (78% avec près de 60% d’acides gras insaturés), en minéraux, glucides, calcium, phosphore, protéines et vitamine A, B1 et B2. L'extraction de cette huile qui se fait uniquement par pression à froid et filtrage sert aussi bien à l'alimentation qu'à la cosmétique. L'huile de macadamia est utilisée en cosmétique comme base de massage. Il s'agit d'une huile sèche, elle ne laisse pas la peau grasse. En raison de son excellent pouvoir de pénétration elle prévient efficacement le dessèchement de la peau. C'est une excellente huile de massage.

MAÎS

Maïs Le maïs est une plante herbacée annuelle, de taille variable (de 40 cm jusqu’à 5 m, généralement entre un et trois mètres pour les variétés couramment cultivées). La plante n’existait pas à l’état sauvage, la domestication du maïs par sélection de plants de téosinte mutés qui allait aboutir au maïs actuel aurait commencé il y a neuf millénaires dans le bassin du fleuve Balsas, au sud ouest du Mexique. Le maïs a actuellement trois grands type d’utilisations : l’alimentation animale qui est de loin le premier débouché (environ les deux tiers globalement) et concerne surtout les pays industrialisés, l’alimentation humaine, particulièrement importante dans certains pays du Tiers monde, notamment l’Afrique subsaharienne et l’Amérique latine, et marginale dans les pays industrialisés, et enfin les industries agro-alimentaires, y compris pour la production d’alcool comme bio-carburants L'amidon de maïs biologique est un support végétal très intéressant pour la préparation de mélanges poudreux pour le maquillage, notamment parce qu'il permet une meilleure adhésion des produits sur la peau. Il sera le plus souvent associé au talc enrobé de façon à obtenir des poudres fines dans lesquelles les pigments seront faciles à disperser. Nos produits à base de maïs : exfoliant exotique visage.

MANDARINE

Mandarine, (Citrus reticulata) Le mandarinier est un petit arbre aux feuilles simples vert foncé brillant. Il est originaire d'Asie du Sud-Est (Chine et Viêt Nam). Il n'est connu en Europe que depuis le début du XIXe siècle. Il est cultivé en Espagne, en Algérie, Tunisie au Maroc et aux États-Unis. Dans les zones trop froides, on le greffe sur un Poncirus afin qu'il puisse supporter les hivers plus rudes. Son fruit savoureux, la mandarine, est une remarquable source de bienfaits depuis longtemps reconnue : son écorce séchée est retrouvée en médecine chinoise pour traiter la toux, les douleurs pectorales, les maux de ventre et la malaria. Son essence délicate est utilisée en parfumerie et aromatise les sirops. En son coeur, la pulpe nourricière où va naître la graine, constitue un formidable concentré d'éléments vitaux (vitamines, sucres, oligo-éléments ...). Naturellement riche, concentrée et en parfaite affinité avec la peau, elle fournit un extrait capable de recharger les cellules en énergie. Pendant la nuit, la réparation est ainsi plus efficace, le renouvellement cellulaire assuré et les stocks reconstitués pour prévenir activement le vieillissement cellulaire et hydrater intensément la peau.

MANGUE

Mangue, Le manguier est un arbre originaire d’Inde et de Birmanie, pouvant atteindre jusqu’à 40 mètres de haut. Aujourd’hui il est cultivé dans tous les pays tropicaux, principalement pour ses fruits charnus. La chair juteuse et fruitée des mangues est très appréciée pour son goût sucré agréable (on en fait des sorbets, des compotes, des chutneys…) et pour son fort apport énergétique (elle est notamment riche en vitamine C). Au cœur de la mangue se trouve un noyau plat contenant une graine (ou amande) qui, une fois pressée, produit un beurre beaucoup moins connu que le reste du fruit. Ce beurre est pourtant un vrai délice à s'appliquer sur la peau. De texture très tendre, il s'étale facilement et laisse une peau douce, ferme et souple. Riche en acide iso-stéarique, il est parfaitement adapté aux soins capillaires. Véritable allié des cheveux endommagés, rêches ou crépus, appliqué en petite quantité, le beurre de mangue gaine les écailles, apporte brillance aux cheveux et prévient ainsi la formation des fourches Emollient, le beurre de Mangue maintient l'hydratation de la peau. Adoucissant et assouplissant, il laisse la peau satinée. Régénérant et antioxydant, ce beurre préserve du vieillissement prématuré. Apaisant, il aide la peau à rétablir sa composition en lipides et à se réhydrater lorsque après une exposition aux agressions extérieures (froid, soleil…). Peaux sèches, dévitalisées, déshydratées Peaux matures à tendance sèche Peaux relâchées Nos produits à base de mangue : exfoliant exotique visage.

MARJOLAINE

Marjolaine, (Origanum majorana) La marjolaine (Origanum majorana) est une plante annuelle, cultivée comme plante condimentaire pour ses feuilles aromatiques. C'est une espèce très proche de l'origan. L'essence obtenue par distillation des fleurs est antiseptique. Elle est surtout utilisée pour des fumigations. La marjolaine a des propriétés anaphrodisiaque Herbe réchauffante et relaxante, avec des propriétés antiseptiques, à prendre en infusion pour soigner états d'anxiété de nervosité insomnie, migraines, rhumes et affections des bronches. L’huile essentielle de marjolaine des jardins est surtout connue pour ses propriétés calmante et sédative ; elle s'utilise ainsi pour soulager anxiété, angoisse et stress, et pour réguler le rythme cardiaque. Aussi connue comme bactéricide et antispasmodique, elle s'utilise dans le traitement de l'aérophagie et des infections respiratoires.

MARRONNIER D'INDE

Marronnier d’Inde ou châtaignier de cheval, (Aesculus hippocastanus) C'est un grand arbre d’ornement qui peut dépasser les 300 ans et mesurer jusqu'à 30 mètres. La sève, la Bogue et la graine ont une odeur très particulière et un goût un peu amer. L'écorce brune à légèrement rougeâtre est lisse chez le jeune arbre se fissure dans le sens de la longueur, parfois dans un mouvement hélicoïdal autour du tronc, et s'écaille en se détache par petites plaques. Les fleurs blanches ou roses, tachées de rouge, sont rassemblées en thyrses en forme de pyramide mais de nombreux variants existent. Contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom vernaculaire "Marronnier d'Inde", cet arbre a pour origine le sud-est de l'Europe, avec une aire comprise entre le Caucase et les Balkans, incluant l'Albanie, le nord de la Grèce et l'Asie Mineure. Il pousse là naturellement en forêt mélangée de feuillus, à une altitude de 700 à 1200 m, sur sol plutôt acide. L’utilisation de son écorce présente un intérêt majeur en phytothérapie, car elle est très efficace contre les problèmes circulatoires. De longue date, la farine de marron est utilisée en cosmétique pour rendre la peau plus brillante et la pulpe est employée en savonnerie.

MARRUBE VULGAIRE

Marrube vulgaire, (Marrubium vulgare) Marrubium vulgare (Marrube blanc ou Marrube Commun) est une plante herbacée du genre Marrubium, originaire d’Europe, d’Afrique du Nord et d’Asie, que l’on trouve surtout sur les bords de chemins, les prés secs et les terrains vagues, son odeur de thym la distinguant des autres plantes. C’est une plante pérenne de couleur grisonnante ressemblant légèrement à la menthe, et qui peut atteindre 25 à 45 cm de hauteur. Ses feuilles duveteuses ont une longueur de 2 à 5 cm et un aspect froissé. Les fleurs sont blanches et comme beaucoup d’autres Lamiacées, le marrube a une tige carrée. Le marrube blanc fut traditionnellement employé dans la fabrication des remèdes contre la toux : Fluidifiant des sécrétions bronchiques, expectorant - Fébrifuge - Antidiarrhéïque

MATE

Maté, les feuilles La plante utilisée, la yerba maté (Ilex paraguariensis), parfois appelé « thé du Paraguay », « thé des Jésuites » ou « thé du Brésil », est une espèce sud-américaine du genre Ilex (comme les houx) et dont les feuilles, que l'on torréfie et pulvérise, fournissent, infusées dans l'eau chaude, une boisson stimulante, aux effets semblables à ceux du café ou du thé. La recherche in-vivo et in-vitro montre que la plante du maté possède un effet important contre le cancer. Des chercheurs de l'université de l'Illinois (2005) montrent que la plante du maté est « riche en composants phénoliques » et qu'elle possède la propriété d'« empêcher la prolifération des cellules buccales cancérigènes ».

MAUVE DES BOIS

Mauve des bois ou Grande mauve, (Malva sylvestris) La grande mauve, appelée aussi mauve sylvestre ou mauve des bois, (Malva sylvestris) est une plante herbacée bisannuelle, proche parente de la guimauve, pousse spontanément au bord des chemins et dans les prés. Assez grande, elle a des feuilles découpées en lobes profonds et des fleurs mauves (bien sûr), légèrement striées de pourpre qui deviennent bleues en séchant. Dans l'Antiquité, elle était considérée comme une plante sacrée, libérant l'esprit de l'esclavage des passions. En France, Charlemagne la voulait comme plante ornementale dans ses jardins. Au XVIème siècle, en Italie, la mauve portait le nom de omnimorbia, ce qui signifie "contre toutes les maladies". Effets ; Emollient, désinfectant (sphère buccale par exemple en médecine dentaire) Indications : Toux, maux de gorge, aphtes, bronchite, enrouement, laryngite, panaris (en compresse), maux de dents

MELISSE

Mélisse, (Melissa officinalis) Plante vivace haute de 30 à 80 cm, à tiges dressées à section carrée. La mélisse a des petites feuilles ovales gaufrées et dentelées qui exhalent un parfum doux et citronné quand on les froisse. Les fleurs blanches ont une corolle longue de 12 mm, à deux lèvres. Le calice est en forme de cloche. La mélisse officinale, ou mélisse citronnelle, est cultivée dans les jardins depuis des temps très anciens. Originaire d'Europe, elle a été introduite en Amérique du Nord. Les polyphénols de la mélisse sont antiviraux : contre l'herpès qui produit des vésicules blanchâtres, une infusion appliquée régulièrement sur les lésions élimine les éruptions en quelques jours et en réduit la fréquence d'apparition1. La mélisse est le plus souvent utilisée pour ses vertus calmantes et relaxantes. De fait, elle régule l'influx nerveux, ce qui a une action bénéfique sur la tachycardie, mais réduit aussi les spasmes de l'estomac et du côlon (elle a également des propriétés antifongiques). En infusion, la mélisse a un effet légèrement sédatif, et favorise de plus la sudation, c'est pourquoi elle est recommandée dans des cas d'insomnie, ou par forte chaleur chez le nourrisson et les personnes âgées. Calmante, l’huile essentielle est très utile dans toutes les affections d’origine nerveuse. Elle calme les spasmes, l’anxiété et favorise le sommeil et la digestion.

MENTHE POIVREE

Menthe poivrée, (Mentha piperita) La menthe poivrée est connue depuis le XVIIè siècle où elle est apparue par hybridation dans les cultures de menthes vertes en Angleterre. C'est une plante vigoureuse, légèrement velue, à fleurs violettes. Les poils contiennent une essence, à odeur forte et à la saveur poivrée qui lui vaut son nom latin. C'était une des plantes potagères les plus appréciées de l'Antiquité, les disciples de Bacchus iront jusqu'à s'en tresser des couronnes pour se préserver de l'ivresse. La menthe est l'une des plus anciennes plantes médicinales qui doit à son parfum de n'être pas tombée dans l'oubli. L’huile essentielle stimule et rafraîchit, revigore corps et esprit. Elle est connue pour son efficacité contre les nausées, le mal des transports et les migraines. Elle soulage aussi les douleurs et démangeaisons grâce à son pouvoir réfrigérant.

MICROFIBRE

Microfibre : voir la rubrique correspondante dans nos conseils pour la maison

MILLEPERTUIS

Millepertuis, (Hypericum perforatum) Le millepertuis perforé ou millepertuis officinal (Hypericum perforatum L.) est une plante herbacée vivace à fleurs jaunes groupées en bouquets serrés. Il pousse abondamment près des vieux murs, dans les clairières. Les poches sécrétrices transparentes présentes sur le limbe des feuilles allongées donnent l'impression de multiples perforations, particularité à l'origine du nom de millepertuis qui signifie mille trous. Utilisée en médecine et largement popularisée pour ses effets antidépresseurs, la plante porte de nombreux surnoms dont le plus célèbre est celui d'herbe de la Saint-Jean. Des études récentes ont mis en évidence ses propriétés anti-dépressives.L'huile de millepertuis est surtout utilisée en cosmétologie pour son action déshydratante.

MIMOSA

Mimosa, (Mimosa tenuiflora) “Arbre de peau” des Mayas, lemimosa tenuiflora, ou tepescohuite, est un arbuste qui pousse au Mexique, dans l’état des Chiapas, sur une étroite bande de terre située entre 800 et 1000 mètres d’altitude. Les traditions indiennes rapportent les effets magiques de la poudre d’écorce sur la cicatrisation des plaies. Le tremblement de terre de Mexico en 1985 et la pénurie de médicaments qui s’en est ensuivie ont remis en lumière les propriétés thérapeutiques de cet “arbre de peau”, reconnu comme patrimoine national, et démontré ses exceptionnelles capacités à reconstituer les épidermes altérés. Le mimosa est utilisé dans les parfums essentiellement féminins, à dominante florale, avec des notes rose, tubéreuse, œillet... La concrète de mimosa est obtenue par extraction aux solvants volatils des fleurs fraîches, puis par lavage à l’alcool de celle-ci. L'absolu mimosa s’apparente au miel, aussi bien dans l’aspect que dans ses tonalités veloutées et sucrées.

MIRABELLIER

Mirabellier Le mirabellier est une sous-espèce de prunier (Prunus domestica subsp. syriaca) dont le fruit est la mirabelle. Le mirabellier est un arbre fruitier indissociable de la Lorraine (80 % de la production mondiale). L’absolue de mirabellier est utilisé en parfumerie. Dans cette opération délicate, il faut cueillir chaque fleur, une par une, à la main et la fenêtre de pleine floraison du mirabellier se limite à quelques jours à peine.

MORINGA

Moringa appelée aussi arbre purificateur, (Moringa oleifera) En Inde, il est l’arbre aux miracles. En Afrique, on l’appelle never die, l’arbre qui ne meurt jamais. Bien connu dans les régions tropicales et subtropicales pour ses vertus nutritives et médicinales, le moringa a également prouvé d’étonnantes propriétés à détoxifier et purifier l’eau des rivières. En médecine traditionnelle presque toutes les parties de l'arbre sont utilisées. Les feuilles légèrement chauffées sont un traitement des fièvres "grippales". Plus longuement cuites, elles sont nutritives, et "rafraîchissantes", légèrement antalgiques (douleurs musculaires, rhumatismales). L'extrait aqueux est considéré comme antifertilisant. L'huile de ben (huile de graine), consommée aux Indes, a longtemps servi en horlogerie pour lubrifier ressorts et rouages et en parfumerie pour fixer les parfums par macération ou enfleurage.

MOURERA

Mourera, (Mourera fluviatilis) Cette plante aquatique d'Amazonie aux magnifiques inflorescences roses ne pousse que dans la fureur des torrents. Elle résiste à la violence des eaux tumultueuses, aux aspérités des rochers et malgré tout préserve son équilibre. L'extrait de Mourera fluviatilis est un puissant agent hydratant. Il convient particulièrement aux peaux sèches en participant à la régulation de la perte en eau de l'épiderme

MOUSSE D'IRLANDE

Mousse d'Irlande appelée aussi carragheen, (Chondrus crispus) Le Chondrus Crispus est issu de la famille des algues rouges. Sa teneur en carraghénanes confère au Lichen toutes ses qualités en cosmétologie. Ses propriétés hydratantes le rendent très agréable lors de son application. On utilisera donc le Lichen dans la formulation des crèmes, masques, enveloppements. Les propriétés gélifiantes et texturantes du Lichen sont valorisées dans la confection de produits cosmétiques tels que les shampoings, les émulsions... Le Lichen est valorisé dans des applications exfoliantes. D’où également l'existence de savons de massage exfoliants et hydratants.

MOUSSE DE CHENE

Mousse de chêne Croisement entre un champignon et une algue, la mousse de chêne est un lichen qui a l'habitude de vivre sur les arbres (chênes, saules, frênes, pins...) loin de la présence humaine et de la pollution. La mousse de Chêne est indispensable pour la confection de l'accord chypré. Ainsi son odeur puissante, boisée, terreuse avec des nuances de champignons et d'algues se retrouve en note de fond des parfums chyprés ou orientaux. Elle s'utilise également comme fixateur des notes boisées et fougères dans les parfums.

MUGUET

Muguet Le muguet de la famille des liliacées, présentes une tige d'environ 15 centimètre de hauteur, sur laquelle se développent en grappes de petites fleurs blanches très parfumées, ses feuilles sont lancéolés et légèrement enroulées autour de la nervure centrale. Le muguet peut facilement être cultivé dans les jardins des régions tempérées, mais l'espèce la plus parfumée est celle qui pousse à l'état sauvage dans les plaines ombragées, à la limites des zones boisées, en Europe, en Asie, et en Amérique du nord. les fleurs du muguet s'épanouissent dès la fin de l'hiver, mais on ne les cueille qu'a la qu'a la fin du mois d'avril, époque de sa pleine floraison. C'est la fleur de mai par excellence! Si le muguet exhale une senteur intense délicate et très agréable, son emploi en parfumerie a longtemps été limité car les parfumeurs ne parvenaient pas à distiller son essence correctement et son coût restait dissuasif. La seule méthode dont ils disposaient alors était celle de l'enfleurage, une technique très ancienne permettant, selon un procédé long et complexe, l'extraction des huiles essentielles de plus, le muguet sauvage est difficile à récolter en grandes quantité, tandis que celui de serre exhale un parfum beaucoup moins intense. Il y a quelques années, les distillateurs sont parvenus à mettre au point une méthode très efficace d'extraction de l’huile essentielle du muguet en utilisant tiges, feuilles et fleurs. Enfin, les chimistes savent aujourd'hui reproduire artificiellement sa douce et intense senteur, ce qui explique la multiplication actuelle des parfums à base de muguet. Toutefois, il est très rare de trouver des fragrances au muguet pur, une telle senteur serait, en effet, outre son coût, trop intense pour le goût actuel.

MURIER

Mûrier, (Morus nigra) Petit arbre (Moracées) originaire de Chine, Japon, Corée, ses grandes feuilles caduques, rappellent celles du platane, doù son nom populaire. Les formes fertiles donnent des petits fruits rouges puis noirs à maturité, comestibles. Il est très planté en milieu urbain, où il dispense une ombre dense. Le mûrier platane est conduit en arbre d’ombrage aux branches étalées, au feuillage dense, d'un beau vert. En Asie, ses feuilles nourrissent le ver à soie. Les mûres, en particulier celles, grosses et savoureuses, du mûrier noir fruitier, servent à confectionner d'excellents sirops et confitures. Des racines du mûrier sont extraits des agents actifs aux propriétés vasoconstrictrices et apaisantes. Ces molécules sont également impliquées dans l’inhibition de la tyrosinase, enzyme produisant un pigment noir, la mélanine. Ces extraits entrent donc dans la composition de produits éclaircissant

MURUMURU

Murumuru L'Astrocaryum murumuru, communément appelé Murumuru ou Muru Muru, est un palmier originaire d'Amazonie. Il croît préférentiellement sur les sols humides au bord des rivières ou dans les marécages. Haut de plus de 10m, ses feuilles peuvent atteindre facilement 4 mètres de longueur. Ses régimes de fruits ont la particularité de pousser vers le haut, et peuvent porter jusqu'à 300 fruits chacun ! Son fruit, rouge à maturité renferme une amande dont la pression fourni un beurre très dur idéal pour la formulation de sticks à lèvres. De plus, sa composition révèle une forte concentration en acide laurique. De très faible poids moléculaire, cet acide gras a la particularité de posséder une très forte affinité pour les protéines du cheveu. Le beurre de Murumuru est donc un beurre incontournable pour nourrir les cheveux secs et abîmés. Nourrissant, il protège la peau de la déshydratation en restaurant sa barrière hydrolipidique. Il fond très rapidement au contact de la peau sans laisser de film gras. Beurre très dur à température ambiante, idéal pour les sticks et baumes pour les lèvres, mais qui fond rapidement au contact de la peau, donnant un toucher fondant aux préparations. Peaux sèches et abîmées Lèvres et zones sèches du visage et du corps

MYRRHE

Myrrhe, (Commiphora myrrha) La myrrhe est un liquide épais qui exsude des crevasses d'un petit arbre épineux des régions arides d'Afrique Orientale, le balsamier. Les habitants de Somalie font des incisions dans l'écorce de cet arbre pour en activer l'écoulement. Ce suc huileux se solidifie en larmes de couleur blanc-jaune qui rougissent en séchant et constitue la myrrhe, substance précieuse qui faisait partie avec l'or et l'encens des cadeaux offerts par les Rois Mages à l'enfant Jésus. On retrouve sa trace dans les pharmacopées anciennes, où incorporée à des baumes, elle avait la faculté d'hydrater la peau et de renforcer les ongles. En application locale, la myrrhe présente aussi des propriétés régénérantes, anti-inflammatoires et cicatrisantes. L’huile essentielle se distingue par sa puissante action calmante et réconfortante sur l'âme et l'esprit. Son odeur balsamique, riche, sucrée et épicée réchauffe l'atmosphère, idéale pour créer une ambiance conviviale. Elle est également très connue pour ses propriétés antivirales, antibactériennes et anti-inflammatoires, elle s'emploie à merveille pour les soins de la peau et pour traiter les infections pulmonaires et les névralgies dentaires.

MYRTE

Myrte commun, (Myrtus communis) Le Myrte commun (Myrtus communis) est un arbuste buissonnant au port dressé, s'arquant avec l'âge. Il peut atteindre les 300 ans. Feuilles de 2 à 5 cm de long, opposées, ovales, vernissées, de couleur vert foncé. Floraison : de juin à octobre. Fleurs solitaires à cinq pétales, avec une touffe centrale d'étamines blanches, dégageant un parfum capiteux. Diamètre des fleurs : 1 à 2 cm. Les fruits sont des baies oblongues ellipsoïdales, de couleur pourpre-noir, de un demi à un cm de diamètre, et sont utilisés pour produire une liqueur en Corse. En herboristerie, les feuilles de Myrtus communis sont classées astringentes, toniques et antiseptiques. Une infusion de feuilles sert, en usage externe, à guérir les blessures et les ulcères ou, en usage interne, à soigner les troubles digestifs et urinaires. L'huile essentielle, antiseptique et expectorante, (contient de l'alphapinène, du cinéol et du myrténol) est utilisée en cas d'affections respiratoires. La myrte rouge originaire du Maroc est plus riche que la myrte verte en acétate de myrtényle ; ce qui lui vaut une utilisation fréquente comme antispamodique et décongestionnant veineux. Elle est ainsi utile en cas d'asthme et de troubles veineux.

NARCISSE

Narcissus, Les fleurs est narcisses et jonquilles, du genre Narcissus La fleur de la jonquille narcisse set à la fabrication d'un parfum très rare et peu abondant. Cette espèce originaire d'Asie mineure est cultivée dans la région de Grasse du sud de la France et au Maroc pour en extraire son essence . Les fleurs sont traitées par l'éther de pétrole pour en extraire l'extrait. L'extrait de narcisse est un liquide visqueux, brun foncé ou orange foncé jusqu'à brun olive d'une odeur forte qui ressemble à celle du miel, odeur florale profondément douce avec en arrière plan une odeur verte, forte, quelque peu amère et tenace. Cette odeur a une grande similarité avec la fragrance du longosa et de la tubéreuse et ressemble à celle de la jacinthe.

NENUPHAR BLANC

Nénuphar blanc, (Nymphéa alba) Plante aquatique retrouvée dans presque toutes les régions du globe, le nénuphar vit au milieu des eaux douces, dormantes (étangs et lacs) ou à faible courant. Baptisé "nymphea", ce qui signifie divinité des eaux, par la tradition populaire, il est vénéré non seulement pour la délicatesse et la pureté de ses magnifiques fleurs blanches mais aussi pour ses multiples pouvoirs médicinaux. Administré en infusion, le nénuphar "apaise les passions «par son effet sédatif et permet de lutter contre les insomnies tout en stimulant le cœur et la respiration. Appliqué sur la peau, il y exerce les propriétés traitantes qui lui ont valu son inscription à la Pharmacopée française en 1975. Grâce aux mucilages qu'il contient, il permet d'augmenter considérablement l’hydratation cutanée, grâce à sa forte teneur en vitamine C, il est un puissant anti-oxydant, restructurant et tonifiant et grâce à ses alcaloïdes, il apaise le prurit et aide la peau à se régénérer,

NEROLI

Néroli L’oranger amer (le bigardier) est un arbre à feuillage persistant vert foncé aux petits fruits et fleurs blanches très parfumées. Cette huile exotique extraite des fleurs est appelée « Néroli », sans doute parce que la femme d’un prince renommé à Néroli, en Italie s’en servait pour parfumer l’eau de son bain. Synergie: Lavande, rose, bois de rose, jasmin, mélisse, bergamote, oliban, patchouli. Propriétés: Rare et très chère, cette huile essentielle est avant tout recherchée et appréciée pour son inimitable parfum de fleurs d’oranger. Elle a une action anti-stress et tonique, c’est un excellent calmant pour système nerveux, anti dépresseur, elle est une des meilleures huiles essentielles pour traiter l’anxiété et les problèmes émotionnels ou psychologiques. C’est un très bon régénérant cellulaire et cutané. Ses propriétés contribuent à la régénération cellulaire, et ont un effet rajeunissant sur les peaux matures. Au parfum doux et subtil, l’huile essentielle de néroli est aussi un excellent aphrodisiaque.

NIAOULI

Niaouli (Melaleuca viridiflora) : L'huile essentielle de Niaouli est extraite des feuilles d'un arbre originaire de Nouvelle Calédonie : le Melaleuca viridiflora, appelé aussi « l'arbre à peau » en raison des couches successives d'écorces de son bois. Propriétés : - Anti-bactérienne active sur les coques gr. + - Antivirale puissante - Radioprotectrice cutanée - Antifongique - Anti-inflammatoire et antiprurigineuse - Décongestionnante veineuse et lymphatique - Tonique cutanée Indications : - Otites, sinusites, bronchites, grippes, rhinopharyngites, rhumes - Grippe, hépatites virales, bronchite, refroidissements, toux, - Mycoses, eczéma, acné, plaies, - Herpès, zona, varicelle - Varices, jambes lourdes, stases veineuses et lymphatiques - Radiodermite (préventif ou curatif) Usage externe : - onctions locales huileuses - application locale pour les affections cutanées ou circulatoires - inhalation : 3 à 5 gouttes dans un bol d'eau bouillante pendant 20 minutes, - bain : 5 à 8 gouttes

NIGELLE

Nigelle appelée aussi Cumin noir, (Nigella sativa) La Nigelle, également appelée cumin noir, est une plante aromatique cultivée dans de nombreux pays; celle d'Egypte étant la plus réputée pour sa qualité aromatique. Cette petite herbacée à la fleur bleue de la même famille que la renoncule produit chaque année une grande quantité de graines noires très aromatiques et fréquemment retrouvées dans la préparation de plats orientaux. L'huile extraite de ces graines possède de nombreuses vertus : digestive, hypoglycémiante, anti-asthmatique, immunostimulante (renforce les défenses immunitaires). C'est aussi pour son utilisation dans les problèmes cutanés que l'huile de nigelle est réputée : antiseptique, anti-inflammatoire, anti-mycosique (lutte contre les champignons), antibiotique naturel et anti-allergique... Les propriétés de l'huile de nigelle se résument à cette parole de Mahomet extraite des recueils de hadith : « L'huile de cumin noir guérit toutes les maladies sauf la mort ».

NOISETTE

Noisette, (Corylus avellana) L'huile de noisette contient des vitamines A et E, et surtout 85% d'acides gras insaturés, c'est pourquoi elle est préconisée dans le traitement des irritations des peaux sèches et sensibles, auxquelles elle peut apporter de la souplesse et de l'élasticité. Plus fluide que l'huile d'amande douce, elle pénètre rapidement et profondément l'épiderme et agit sur les rides. L'huile de noisette est particulièrement recommandée pour la peau du visage. Elle traite les zones sèches tout en régulant la sécrétion de sébum des zones grasses. Elle est parfaitement adaptée aux peaux mixtes ainsi qu'aux peaux abîmées. Elle est également efficace pour redonner du tonus aux cheveux et pour purifier le cuir chevelu

NOIX

Noix, (Juglans regia) Issu de l'enveloppe charnue entourant la coque de la noix, le brou de noix est principalement utilisé comme colorant capillaire naturel sous forme de masque pour donner de beaux reflets bruns ou bien foncer les cheveux clairs à châtains. Il est couramment associé au henné et à l'indigo pour obtenir une palette de couleurs plus étendue. Le dosage est variable selon le temps de pose et la quantité de cheveux à colorer.

NOYER COMMUN

Noyer commun, (Juglans regia) Le noyer commun, ou noyer royal (Juglans regia), est un arbre assez commun, originaire d'Eurasie, cultivé pour son bois recherché en ébénisterie et ses fruits, les noix, riches en huile. L'huile de noix convient pour le visage et le corps: mélangée avec d'autres huiles végétales pour des massages, lors de l'élaboration de produit "fait maison" pour des soins de beauté. Utilisée quotidiennement, mais en petite quantité, sur le visage, elle atténue l'apparence des rides.

NOYER DU QUEENSLAND

Noyer du Queensland, (Macadamia integrifolia) Macadamia integrifolia, ou noyer du Queensland, est un arbre à croissance lente originaire de l'Est de l'Australie. Les Aborigènes australiens qui nommaient les noix "gyndl" ou "jindilli" faisaient commerce de cette noix, riche en protéines, avec les premiers colons blancs de la côte est autralienne qui ont exporté ces noix un peu partout dans le monde. Aujourd'hui, le macadamia est naturalisé dans de nombreux pays dont le Kenya, Hawaï et l'Afrique du Sud où il est cultivé pour sa noix, douce et huileuse, consommée crue ou grillée, ainsi que pour son bois de bonne qualité utilisé en ébénisterie. Très proche de l'huile d'amande douce de par ses propriétés, l'huile de macadamia présente l'avantage d'être très bien absorbée par la peau et d'offrir un toucher parfaitement sec. Riche en acide oléique et en acide palmitoléique, protecteurs des cellules, cette huile douce est également nourrissante, assouplissante et apaisante. Elle est à recommander pour les peaux fragiles, dans le traitement des vergetures et des cicatrices ainsi que pour le soin des cheveux et des mains (crevasses, gerçures). En massage, l'huile de macadamia est réputée pour faciliter la micro-circulation locale et tonifier le système lymphatique. Son action filtrante et protectrice du rayonnement ultra-violet permet à cette huile d'être incorporée dans des formules "solaires" et des soins cheveux protection des couleurs.

OLIVIER

Olivier, Olea europaea) L’olivier est un arbre cultivé dans les régions de climat méditerranéen pour son fruit, l'olive, qui donne une huile recherchée L'Huile d'Olive est la seule huile végétale issue de la pulpe du fruit. Son pouvoir extraordinaire tient à sa richesse naturelle en acides gras essentiels (AGE), en vitamines A et E et en chlorophylle : les AGE protègent et régénèrent les tissus ; les vitamines, en plus de leur action cicatrisante, stimulent la croissance des cellules. L'Huile d'Olive nettoie, adoucit et nourrit la peau. Un cocktail anti-âge de premier ordre. Elle traite aussi les ongles cassants et les cheveux secs et fragiles L’extrait de feuilles d’olivier est un puissant antioxydant similaire aux flavonoïdes et proanthocyanadines. Ce sont ces éléments eux-mêmes qui protègent le cœur et le système cardio-vasculaire des ravages des radicaux libres

ONAGRE

Onagre bisannuelle Originaire de l'Amérique du Nord, l'huile est extraite des graines d'une plante nommée onagre, que l'on appelle aussi primevère du soir, elle rééquilibre le système hormonal, soulageant ainsi les troubles menstruels et ceux de la ménopause. Elle a une action bénéfique contre les sautes d'humeur, la mélancolie, les maux de tête, les douleurs abdominales, les douleurs aux seins, les bouffées de chaleur, l'irritabilité et les autres symptômes désagréables attribuables au dérèglement hormonal. Elle favorise la bonne circulation sanguine. Elle améliore la qualité des muqueuses. En usage externe, elle apporte ses bienfaits à la peau. Il est cependant recommandé de la consommer quotidiennement pour un meilleur effet sur l'organisme. Appliquée directement sur la peau, elle soulage les douleurs imputables à l'arthrite et aux bursites en réduisant l'inflammation. On peut l'ajouter à un onguent médicamenté pour accélérer la guérison de l'eczéma, du psoriasis et des inflammations de la peau

ORANGE AMERE

Orange amère appelée aussi bigaradier ou Petit grain, (Citrus amara), la pulpe. Le bigaradier est un arbre de 5 à 10 mètres. Il s'est répandu au début de l'ère chrétienne en Inde et fut introduit dans le sud de la France par les croisades. Les Maures le cultivèrent intensivement près de Séville en Espagne, ce qui valut au fruit son surnom d'orange de Séville Les feuilles du bigaradier sont ovales, luisantes et persistantes avec une épine à l'aisselle des feuilles inférieures. Le bigaradier porte un fruit, la bigarade, également nommé orange amère. Ce fruit est plus petit que l'orange douce et à la peau rugueuse teintée de vert ou de jaune. Sa chair est acide, peu juteuse, très amère et contient beaucoup de pépins. Les fleurs d'oranger amer sont blanches ou roses, plus grandes que celles de l'oranger doux et très odorantes. Elles fleurissent au début du printemps. Très parfumée, la fleur de bigaradier sert à la fabrication de l'absolue de fleur d'oranger, de l'eau de fleur d'oranger et de l'essence de néroli utilisée en parfumerie et pour aromatiser les aliments. Ces extraits contiennent une forte proportion d’anthranylate de méthyle responsable de la note typique de la fleur d’oranger amer. Les rameaux sont utilisés pour la fabrication de l'essence de petit grain bigarade, une huile essentielle riche en acétate de linalyle.

ORCHIDEE BLEUE

Orchidée bleue, (Dendrobium phalaenopsis) Orchidée, ce nom de fleur est rempli de mystère qui évoque la beauté, la rareté et le luxe. Originaire de Chine, l'orchidée dont la culture remonte à une époque lointaine, est l'une "des reines du royaume des fleurs". En Asie mineure l'orchidée, importée d'Orient a longtemps constitué une base excellente pour la préparation de crèmes et décoctions émollientes.

OSMANTHUS

Osmanthus,(Osmanthus fragrans) L’osmanthus est un arbuste rare originaire d’Asie, dont les petites fleurs exhalent un parfum floral suave aux accents fruités Une absolue est obtenue par extraction à l'éthanol de la concrète, elle même obtenue par extraction de la fleur aux solvants volatils. L’osmanthus est réservé à la parfumerie fine. Il apporte aux compositions féminines une saveur florale exotique teintée de notes fruitées d’abricot.

PALMAROSA

Palmarosa, (Cymbopogon martinii) : Plante herbacée de la famille des graminées, le Cymbopogon martini est originaire de l'Inde, du Brésil ou de Madagascar. C'est son huile essentielle, extraite par distillation à la vapeur qui porte le nom de palmarosa. Elle a un doux parfum de rose et un léger goût tubéreux qui possède des propriétés destressantes et équilibrantes. Appliquée sur la peau, elle est hydratante et tonifiante.

PALME

Palme, (Elaeis guineensis) d’Afrique C'est une famille de plantes généralement arborescentes connues sous le nom de palmiers, à bois atypique n'ayant pas de cambium pour assurer une croissance en largeur d'un tronc, parfois à l'aspect de lianes ou d'arbustes. Elle est répandue dans toute la zone intertropicale (il existe plus de 2000 espèces) Toutes les parties de la plante sont employées de manière très variée. Les fruits, noix de coco ou dattes, font partie depuis des millénaires des aliments de base des populations vivant sous les tropiques. Avec le bois des stipes, on fabrique des planchers et des murs, et avec les feuilles on réalise la couverture des maisons L'huile de palme est extraite par pression à chaud de la pulpe des fruits, de couleur rouge. C'est, en 2006, la deuxième huile végétale la plus produite dans le monde après celle de soja. Elle est très utilisée pour l'alimentation (friture, fabrication de margarines, matières grasses...) Elle est aussi très utilisée pour la fabrication de savon, et en cosmétologie.

PAMPLEMOUSSE

Pamplemousse, (Citrus grandis) Citrus maxima (ou Citrus grandis, Osbeck, ou Citrus decumana) est un arbre fruitier, nommé en français pamplemoussier, qui appartient à la famille des Rutaceae. Il est originaire d'Asie où il est connu depuis plus de quatre mille ans et cultivé pour son fruit. Le fruit de Citrus maxima est un agrume, nommé « pamplemousse » par les botanistes. Dans le langage vernaculaire le fruit du pamplemoussier est nommé « pamplemousse » ou « pomélo » selon l'usage en vigueur dans les différents pays francophones, occasionnant ainsi une confusion générale car « pamplemousse » est également utilisé couramment pour désigner le fruit de l'hybride bien connu Citrus × paradisi. Des expressions comme « pamplemousse vrai » ou « pamplemousse véritable » sont parfois utilisées pour réduire l'ambiguïté. L’extrait de pépins de pamplemousse est un conservateur d'origine naturelle qui permet de prolonger la durée de vie des produits cosmétiques qui contiennent une phase aqueuse : laits, crèmes, gels douche . L’huile essentielle de pamplemousse blanc est un excellent antiseptique en diffusion connu pour apporter tonus et optimisme. Diurétique et drainante par voie interne, elle aide à débarrasser l'organisme de ses toxines et à éliminer la cellulite et les rétentions d'eau. Par voie externe, elle s'utilise pour éliminer la "peau d'orange", raffermir les tissus cutanés, assainir les peaux grasses et tonifier le cuir chevelu

PAPAYE

Papaye, (Carica papaya) Le papayer (Carica papaya L.) est un arbre fruitier à feuillage persistant des régions tropicales humides et sous-humides, , cultivé pour son fruit, la papaye. Il est originaire du sud du Mexique. C'est une plante dioïque Les " curanderos ", guérisseurs indiens des hauts plateaux des Andes, utilisent encore une pâte faite de graines de papaye broyées pour soigner les éruptions d'urticaire et les petits problèmes de peau. De la papaye verte, des tiges et des feuilles est extraite la papaïne, enzyme protéolytique à l’action lissante et adoucissante. Nos produits à base de papaye : exfoliant exotique visage.

PATCHOULI

Patchouli, (Pogostemon cablin), patchouli ambré Le patchouli (Pogostemon cablin) est une plante tropicale utilisée surtout en parfumerie et en cosmétologie. En médecine traditionnelle chinoise, on l'emploie pour soigner la gastro-entérite. En aromathérapie, son essence est un tonique et un stimulant digestif, un tonique circulatoire (on l'utilise aussi pour les soins de la peau). Le terme « patchouli » désigne aussi le parfum extrait de cette plante. La plante est surtout cultivée en Indonésie et aux Philippines. L'huile essentielle est produite par distillation des feuilles. Les essences naturelles très parfumées, extraites du patchouli sont connues depuis l'Antiquité. Ce sont aujourd'hui les plus utilisées dans l’industrie du parfum et de la cosmétologie. En plus de ses propriétés parfumantes, l'huile de patchouli a des propriétés antimicrobiennes.

PELVETIA

Pelvétia, (Pelvetia canaliculata) La pelvetia est une petite algue brune ne mesurant pas plus de 10 centimètres que l’on retrouve sur les roches des bords de côtes bretonnes. Elle se présente sous forme de fines lanières dont une des faces possède des petits canaux, ce qui explique son nom « canaliculata ». Cette algue est stupéfiante par sa capacité d’adaptation, de résistance et sa vitalité exceptionnelles. Elle est la mieux adaptée à la sécheresse et supporte d’être à l’extérieur de l’eau pendant plus de deux semaines consécutives !! En effet, à marée basse, elle peut subir, sans mourir, une perte d’eau de 68 %, elle devient alors noire et cassante. Mais quelques minutes d’immersion lui suffisent pour se reconstruire intégralement, se revitaliser et retrouver toute sa vigueur. Cette plante « reviviscente » est utilisée en cosmétologie. Elle possède des cellules similaires à celles de notre peau et douées des mêmes fonctions. Riches en isoflavones, elle relance l’activité de la peau et permet non seulement de l’hydrater mais aussi de stimuler les cellules productrices de collagène pour lutter contre la perte de densité cutanée.

PENSEE SAUVAGE

Pensée sauvage, partie aérienne. Petite plante herbacée annuelle ou bisannuelle - Tige anguleuse - Feuille allongée, dentée - Fleur solitaire, longuement pédonculée, jaune clair souvent maculé de violet - Récoltée au moment de la floraison, d'Avril à Octobre. En infusion elle est dépurative - Diurétique - Laxative légère – Par voie externe elle est calmante et cicatrisante

PEQUI

Péqui, (Caryoca coriacem) Le Péqui est un arbre fruitier vivace retrouvé uniquement dans la partie amazonienne du Brésil. Les indigènes utilisent son bois, très résistant à la déformation, comme matériau de construction et se nourrissent de son fruit aux vertus nutritives importantes. La pulpe du fruit est composée d’environ 60% d’une huile aux remarquables propriétés énergisantes. De plus sa composition en acides gras oléiques lui confère des vertus nutritives intenses et protectrices

PERSIL

Persil, Petroselinum crispum) Le persil est une plante bisannuelle de la famille des ombellifères, cultivée dans le monde entier pour son usage alimentaire. Au XVIIIe siècle, en France, les apothicaires le prescrivaient comme anti-inflammatoire et anti-asthmatique. En cosmétique, ses vertus étaient déjà connues par toutes celles qui souhaitaient obtenir un teint de porcelaine et une peau diaphane. Depuis, les recherches entreprises ont démontré la richesse en flavonoïdes et vitamine C des feuilles de persil, composés qui leur permettent de réguler la mélanogénèse, éclaircir la peau mais aussi activer le drainage cutané

PERVENCHE DE MADAGASCAR

Pervenche de Madagascar, Sur le plan botanique, la pervenche tropicale, ou Catharantus roseus, est une plante herbacée de la famille des Apocynacées. Originaire de Madagascar, on la trouve aussi dans toutes les zones tropicales de la planète (Inde, Brésil, Caraïbes). Cette plante vivace, si discrète, si banale et très répandue sous les tropiques, est en fait une plante médicinale possédant des vertus thérapeutiques hors du commun. Comme toutes les espèces de sa famille, son feuillage est très toxique car il contient de nombreux alcaloïdes capables de lutter contre certaines formes de cancers.

PETIT HOUX

Petit houx appelée aussi fragon faux houx, (Ruscus aculeatus) S’il est plus connu sous l’appellation populaire de petit houx, il se nomme en réalité « fragon » et se plaît dans les forêts des climats tempérés. Ses rameaux aplatis et coriaces en forme de feuilles arborent tout au long de l’année une belle couleur vert sombre et portent de minuscules fleurs blanches qui, après fécondation, donnent des baies particulièrement toxiques d’un rouge éclatant. L’intérêt thérapeutique du petit houx vient de ses racines utilisées depuis toujours pour leur capacité à stimuler la circulation sanguine. La cosmétique s’est intéressée à cette propriété et utilise l’extrait de racines de petit houx pour son effet bénéfique sur la microcirculation sanguine cutanée et sur le drainage.

PETIT POIS

Petit pois, (Pisum sativum) Les petits pois sont les graines récoltées avant maturité complète de certaines variétés cultivées de pois. Les petits pois sont consommés comme légumes frais, mais sont plus énergétiques (92 cal/100 g) que la majorité des légumes verts. Ils sont aussi intéressants pour leur apport en sucres solubles, en lysine et en fibres, composées en majorité d'hémicelluloses lorsqu'ils sont jeunes. Les petits pois sont aussi une bonne source de vitamine C (acide ascorbique) avec 25 mg/100 g. Leur consommation s'est étendue tout au long de l'année grâce aux techniques de conservation modernes (appertisation, surgélation). L'expression « petits pois » désigne aussi, par métonymie, les gousses, ou cosses, qui enferment les graines, ainsi que les plantes qui les produisent. En cosmétique, les protéines contenues dans l’extrait de pois ont démontré leur efficacité protectrice : elles renforcent les défenses naturelles de la peau et lui permettent de lutter contre les radicaux libres générés par le soleil.

PIERRE D'ALUN

La pierre d'alun est un minéral à l'origine naturel. Elle laisse sur la peau une fine couche saline qui permet de combattre les bactéries responsables des odeurs. Elle permet ainsi de réduire la transpiration sans boucher les pores. Elle peut se présenter sous de nombreuses formes : brute sous forme de caillou, en stick, en poudre, en spray, ... La pierre d'alun a également des propriétés hémostatiques : elle est utile pour stopper les petits saignements. Elle est également très efficace contre les irritations et les boutons après le rasage, donc idéal pour les personnes à la peau sensible.

PIN SYLVESTRE

Pin sylvestre, (Pinus sylvestris) Le pin sylvestre est originaire du Sud de la France, il est considéré comme le plus précieux des pins. Les bourgeons dégagent une odeur forte et très agréable dûe à leur richesse en huile essentielle. Les composants de cette huile lui confèrent des propriétés curatives et antiseptiques permettant de lutter notamment contre les affections respiratoires hivernales. Dynamisante et tonique, cette huile revigore et stimule l'esprit, elle soulage du stress et facilite la concentration.

PISTACHIER TEREBINTHE

Pistachier térébinthe, (Pistacia therebinthus) Le pistachier térébinthe- nom populaire "térébinthe" - est une plante à feuillage caduc de la famille des Anacardiacées poussant dans les garrigues et surtout les maquis des climats méditerranéens. À l'origine, présente dans le midi de la France, son aire s'est étendue jusque dans le Jura, le Quercy, la Savoie et le Périgord, mais toujours dans les zones dégradées associé au chêne vert, pubescent et à une altitude maximale de 500 m. Il est absent de Corse. Le térébinthe est un arbre commun dans tout le bassin méditerranéen (Maroc, Portugal, Turquie, Syrie, Palestine). L'essence de térébenthine lui doit son nom car elle était à l'origine fabriquée avec la sève de cet arbre. Cette huile essentielle est connue comme oxygénante, à la fois pour le système respiratoire, notamment en cas d'infections respiratoires, mais également musculaire, ce qui en fait une huile très utilisée par les sportifs. Elle possède également des propriétés antalgiques qui soulagent les douleurs musculaires et articulaires.

PIVOINE

Pivoine La pivoine est un genre de plantes à racines tubéreuses, originaire de diverses régions de l’Europe à l’Extrême-Orient, notamment de Chine, où elle est associée à la ville de Luoyang, ainsi que de l’ouest des États-Unis. Elle est connue par une quarantaine d'espèces de plantes vivaces, herbacées, ou arbustives. Les feuilles, sont vert, tendre ou foncé, quelquefois argentées. Les fleurs, parfois parfumées, dressées et solitaires, en forme de coupe ou de boule, sont d’un charme irrésistible. On distingue les pivoines herbacées et les pivoines arbustives, ou pivoines en arbre. Ses grosses fleurs rouges, pourpres ou blanches font de la pivoine une plante principalement cultivée pour ses qualités ornementales. Cette plante, tient une place importante dans la pharmacopée chinoise : elle est connue pour apaiser les douleurs des règles et faciliter l'accouchement. Par ailleurs, des études récentes ont permis de mettre en évidence la présence de paeniflorine dans ses racines faisant de cette plante un actif cosmétique très intéressant pour calmer les irritations. Son activité anti-inflammatoire est utilisée pour apaiser les cuirs chevelus irrités. Elle est particulièrement adaptée pour calmer les démangeaisons accompagnant notamment les états pelliculaires.

PLANTAIN DES INDES

Plantain des Indes appelée aussi ispaghul, (Plantago ovata) Le plantain des Indes ou ispaghul, est une espèce de plantain originaire de l'Inde. Il est de plus en plus appelé simplement psyllium du fait de l'emploi généralisé de ce mot en anglais pour qualifier cette plante. Il s'acclimate à nos régions tempérées. La graine d'ispaghul, plus riche en mucilages (25 à 30 % de la graine sèche) que les espèces voisines de Plantago tel que l'Epsitum, répandu en Europe, est un laxatif mécanique très utilisé. En effet, ses mucilages augmentent, par hydratation, le bol fécal facilitant par là son évacuation sans provoquer, contrairement au séné et à la bourdaine, une irritation du côlon. On peut donc l'utiliser sur des périodes plus longues, d'autant qu'en tapissant l'intestin, il le protège. En outre, par leur aptitude à capter l'eau, ses mucilages forment dans l'estomac un gel coupe-faim. Cet effet est potentialisé par une absorption réduite des aliments au niveau intestinal, ces deux actions conjuguées sont intéressantes dans le cadre d'un régime amincissant.

POIRIER

Poirier, la pulpe du fruit. La poire est le fruit du poirier, un arbre de la famille des rosacées. Originaire d’Asie Mineure, le poirier pousse aux latitudes tempérées. On connaît de nombreuses variétés de poires, certaines ont même une forme de pomme. Parmi les plus célèbres variétés : Williams, Comice, Conférence, Beurré Hardy… Comme il n’est pas possible d’extraire une huile essentielle à partir de la poire, la note est reproduite en laboratoire. Le parfum de la poire est utilisé en parfumerie fine aussi bien dans les créations masculines que féminines. On utilise parfois aussi la note ‘peau de poire’.

POIVRE ROSE

Poivre rose Arbre ou arbuste des pays tropicaux dont on utilise les fruits (drupes), de couleur rouge corail, de 8 mm de diamètre, sous le nom de « poivre rose » ou de « baies roses » Ses feuilles sont persistantes, aromatiques, froissées et peuvent atteindre 15 cm de long. Elles dégagent une odeur de poivre, de térébinthe Originaire d'Amérique du Sud (Brésil), il est aujourd’hui exploité à la Réunion où ses baies sont surnommées « Or rose de la Réunion » Les baies roses matures sont extraites au CO2 supercritique. L’extrait obtenu est aussi parfumé que celui du poivre noir et est utilisé en parfumerie fine aussi bien en création masculine que féminine

POMME

Pomme, (Pyrus malus) Le pommier cultivé (Rosacées) provient de croisements très anciens entre des espèces européennes et d'autres propres aux montagnes d'Asie occidentale et centrale. Les romains du Ier siècle en cultivaient déjà 30 variétés. Il y en a aujourd'hui des milliers, dont la populaire "Golden delicious". D'origine nord-américaine, cette variété, cultivée en Haute-Provence, jaune dorée à maturité, a une chair ferme, juteuse, acidulée-sucrée. Bien qu'à une place ambiguë dans les mythes, la pomme est associé à l'idée d'immortalité. La médecine populaire usait de cataplasmes de pulpe de pomme cuite pour calmer les lésions externes diverses, et cicatriser les plaies et brûlures. Les italiennes de la Renaissance en préparaient un masque de beauté adoucissant et raffermissant, la pomata, dont le nom survit dans pommade. L'extrait aqueux, riche en polyphénols et en acides de fruits AHA, affine le grain de peau et protège les cellules épidermiques des radicaux libres. Le vinaigre de pomme est, quant à lui, un astringent efficace pour resserrer les pores.

POURPIER

Pourpier, (Portulaca oleracea) Originaire des Indes, le pourpier fut introduit en Europe par les Anglais au XVIème siècle. Ses tiges et feuilles épaisses et charnues en font une plante grasse qui tient à la fois de la salade, du condiment et de la plante médicinale. Le jardinier de Louis XIV considérait le pourpier comme une salade de santé, ce que la science a confirmé plus tard lorsqu’on a découvert sa richesse en acides gras oméga 3. Dans le domaine thérapeutique, le pourpier est depuis longtemps utilisé pour ses propriétés anti-inflammatoires, apaisantes et purifiantes. Ce sont d'ailleurs ces vertus qui justifient son utilisation en cosmétique. Dans les soins pour hommes l’extrait de pourpier permet de combattre le feu du rasoir, de calmer les irritations et d'apaiser les rougeurs.

PRELE

Prêle appelée aussi queue de cheval, (Equisetum arvense) La prêle est une herbe antédiluvienne qui a la caractéristique de ne pas faire de fleurs et de se reproduire par des spores. La prêle affectionne les sols humides et sablonneux. L'aspect de ses tiges très fines lui vaut son nom de "queue de cheval". Connue depuis le Moyen-Âge, elle est utilisée comme reminéralisant à cause de sa haute teneur en silice. En cosmétologie, son pouvoir stimulant, désinfiltrant, raffermissant est aujourd'hui bien connu.

PRODUIT COSMETIQUE

Produit cosmétique : On entend par produit cosmétique toute substance ou mélange destiné à être mis en contact avec les diverses parties superficielles du corps humain, notamment l'épiderme, les systèmes pileux et capillaire, les ongles, les lèvres et les organes génitaux externes, ou avec les dents et les muqueuses buccales, en vue, exclusivement ou principalement, de les nettoyer, de les parfumer, d'en modifier l'aspect, de les protéger, de les maintenir en bon état ou de corriger les odeurs corporelles. Art L 5131-1 du code de santé publique

PRUNIER SAUVAGE

Prunier sauvage, la pulpe du fruit. La prune est le fruit du prunier, arbre originaire du Caucase. Il fut introduit en France au temps des croisades par le botaniste Pierre Belon. L’expression « pour des prunes » en est originaire : les Croisés, faute d’avoir annexé des territoires, ramenèrent au moins des prunes de Syrie. A partir du 16ème siècle, les variétés de prune furent développées et notamment la reine Claude, en hommage à la femme du roi François 1er. Dans le domaine médicinal, on lui reconnaît des vertus diurétiques et stimulantes. L'huile végétale de Prune est obtenue par pression de l'amandon situé dans le noyau du pruneau, en plus d'être une vraie merveille olfactive, elle s'est révélée très intéressante pour le soin de la peau. La teneur en vitamine E confère à cette huile adoucissante des propriétés anti-oxydantes qui protègent la peau du vieillissement. Son odeur enivrante d'amande amère parfume les cosmétiques d'une touche subtile et gourmande

PUERARIA

Pueraria appelée aussi vigne kudzu, (Pueraria lobata) Originaire de la Chine et du Japon, cette plante exotique est connue sous le nom de «vigne kudzu». Introduite au siècle dernier aux Etats-Unis pour ses magnifiques fleurs pourpres, la pueraria y fut aussi utilisée comme plante fourragère et comme engrais vert. Munie de tiges volubiles qui, telles des sarments de vigne, s’accrochent partout, elle peut croître de plus de 300 mètres par an et recouvrir tout ce qui se présente. Cette vitalité exceptionnelle lui vaut son nom latin, Pueraria lobata, qui signifie « toujours en état de jeunesse ». A partir de ce processus vital remarquable il a été mis en évidence les propriétés anti-âge de ses racines : riches en isoflavones, elles relancent l’activité des cellules privées de l’impulsion hormonale. En réactivant le renouvellement cellulaire et la synthèse de collagène, elles contribuent à redensifier la peau et à réduire les rides.

QUINOA

Quinoa Depuis des millénaires le quinoa colonise l’altiplano andin et représente l’aliment de base de sa population. Les Incas le considéraient comme une plante sacrée et vouaient à sa graine un véritable culte. Son contenu protéinique remarquable et sa richesse en acides aminés auraient, dit-on, largement contribué à l’expansion de cette civilisation. Abandonné à ses hauts plateaux lors de la conquête espagnole, le quinoa a été redécouvert par les occidentaux dans les années 1970 et sa graine consommée pour son exceptionnelle qualité nutritionnelle. En cosmétique, l’extrait de graine de quinoa contribue à nourrir la peau et à améliorer la qualité de la couche cornée. Les extraits de quinoa sont utilisés pour leur action préventive sur le stockage des graisses : ils évitent la formation de nouvelles graisses en inhibant la fonctionnalité des adipocytes.

QUINQUINA

Quinquina : Le quinquina rouge (Rubiacées), arbre toujours vert atteignant 25 m, appartient à un groupe d'espèces occupant une bande de 3000 km sur les Andes, du nord de la Bolivie au Vénézuela. Le nom de quinquina viendrait de kina-kina, écorce des écorces chez certaines ethnies andines. Les indigènes soignaient les fièvres avec la poudre de cette écorce, dont l'Espagne, au début du XVIIe siècle, découvrit la grande efficacité antipaludéenne. Guéris du paludisme par une poudre d'écorce donnée par un chef de village, au Pérou, dans la première moitié du XVIIe siècle, un missionnaire jésuite et un notable espagnol firent bientôt connaître les bons effets de la poudre des Jésuites. Comme bien des remèdes majeurs, le quinquina associe pouvoirs matériel et symbolique: il guérit la fièvre et, dans sa contrée d'origine, protège des maléfices. Antiseptique, sébo-régulatrice et antipelliculaire, cette plante est utilisée dans les produits capillaires. Rééquilibrante et revitalisante, elle procure tonus et brillance aux cheveux.

RAISIN

Raisin, (Vitis sp.) , raisin muscat, raisin de Corinthe, L'huile de pépins de raisin est une huile riche en acides gras, excellente huile de massage et anti-âge nourrissante, régulatrice, réparatrice. Texture fine, pénètre rapidement, ne laisse pas de film gras, se rince bien. Convient à tous types de peaux notamment les peaux grasses à mixtes, matures, pores dilatées et également pour le soin des cheveux fins, cassants, gras.

RATANHIA

Ratanhia, (Krameria triandra) Le ratanhia est un arbrisseau à feuilles simples et velues et à fleurs rouges qui pousse sur les sables secs de Bolivie et du Pérou. Sa racine est riche en substances actives - notamment en tanins qui soignent et protègent le parodonte. La santé du parodonte influe directement sur la bonne nutrition, la bonne implantation et la bonne tenue des dents. Les tanins de la racine de ratanhia forment sur les gencives un film qui les tonifie et les protège des microbes - ce qui contribue à prévenir la formation de la plaque dentaire

REGLISSE

Réglisse, (Glycyrrhiza glabra) C’est une friandise. C’est un aromate qui parfume les liqueurs. C’est l’un des remèdes de la pharmacopée chinoise, préconisée contre les douleurs abdominales et la toux… Plante vivace du pourtour méditerranéen et d’Asie, la réglisse doit sa célébrité à la saveur sucrée-anisée et aux nombreux principes actifs de ses racines, recueillies après trois ans de culture. Pour la cosmétique, le plus intéressant de ses composants est l’acide glycyrrhétinique, dont les propriétés apaisantes et anti-oxydantes réconfortent et protègent les peaux sensibles Son pouvoir aromatisant est apprécié pour la confection de dentifrices.

REINE DES PRES

Reine des prés, (Spiraea ulmaria) La reine des prés pousse sur tous les sols humides des régions tempérées. Elle a la caractéristique de porter au bout de ses branches des petits bouquets de fleurs très odorantes. Dans l'Antiquité, la reine des prés était utilisée contre les douleurs articulaires et les rhumatismes, avant de tomber dans l'oubli. Ce n'est ensuite qu'au début du XIXe siècle, qu'un chimiste italien a pu extraire de cette plante, l'acide salicylique, substance anti-inflammatoire, promise à un grand avenir sous le nom d'aspirine. La reine des prés est utilisée en cosmétologie, pour ses vertus astringente et anti-irritante. Elle aide à prévenir le développement des bactéries. En association avec lhuile essentielle de citron et le vinaigre de riz, elle présente donc une activité antibactérienne très intéressante pour le soin des peaux mixtes à tendance grasses. Ses propriétés sont : Anti-inflammatoire (dérivés salicylés) - Diurétique (flavonoïdes et sels minéraux) - Antispasmodique (on aurait montré récemment une action spasmolytique sur la fibre bronchique).

RICIN COMMUN

Ricin commun, (Ricinus communis) Originaire du Nord-est de l'Afrique et du Sud-ouest de l'Asie, propagé dans toutes les régions tropicales, le ricin (Euphorbiacées), est dans son climat un arbuste de 3 à 4 m aux belles grandes feuilles palmées-lobées, rouges chez des variétés d'ornement. Les fleurs verdâtres à stigmates rouges, en grappes dressées, produisent des capsules à 3 graines. Cultivé depuis au moins 6000 ans pour son huile, brûlée dans les lampes par les anciens Egyptiens, le ricin avait surtout fonction de remède purgatif. Les graines, dont 2 à 6 sont mortelles pour l'adulte, renferment l'un des plus violents poisons végétaux, la ricine. L'huile, qui en est exempte, a de très nombreux emplois industriels. Le ricin est aussi une superbe plante ornementale. L’huile de ricin est obtenue par pression à froid des graines séchées et broyées. En cosmétique, elle commence à être utilisée au début du vingtième siècle pour lisser et protéger les cheveux des hommes. Elle est aussi utilisée pour renforcer et allonger les cils et sourcils. Outre sa fonction nourrissante et revitalisante (en usage externe), elle traite les ongles, les cheveux secs, dévitalisés, fourchus, cassants ou crépus et en favorise la repousse et le volume.

RIZ

Riz, (Oryza sativa) Cultivé depuis des millénaires en Asie, le riz est aujourd’hui consommé à travers le monde entier. Mais le riz complet, plus difficile à digérer et plus long à cuire, a été délaissé au profit du riz blanc. Pourtant, la grande majorité des composés actifs du riz est contenue dans le son et le germe de la graine. L'huile de son de riz, obtenue par pression à froid de la partie externe du grain de riz (le son), permet de réunir du gamma-oryzanol, des enzymes, des phytostérols, de l'acide férulique et de la vitamine E. Ce puissant complexe anti-âge est connu pour protéger la peau du vieillissement et des agressions extérieures (UV, pollution...). Idéal pour les peaux matures ! L'huile de son de riz est également réputée pour favoriser la microcirculation sanguine. Ainsi, elle est bénéfique pour réduire les cernes poches qui sont dues à la diminution, la nuit, de la microcirculation veineuse et lymphatique causée par l'immobilité des paupières.

ROMARIN

Romarin, (Rosmarinus officinalis) Le romarin est un arbrisseau très odorant des régions méditerranéennes, qui pousse à l'état sauvage ou cultivé, sur les sols calcaires. Ses feuilles fines, longues et très parfumées, riches en huiles essentielles, sont aujourd'hui très utilisées comme condiment. Il est commun dans les garrigues du bassin méditerranéen et fait partie du mélange herbes de Provence. L'histoire dit qu'Isabelle de Hongrie (XVIe siècle), préparait elle même, un élixir à base de romarin, qui aurait eu la propriété de lui faire retrouver santé et jeunesse à l'âge de 70 ans. C’est une plante riche en huile essentielle à la fois antiseptique, anti-oxydante et purifiante, relaxante et décontractante musculaire. Elle est aussi déodorante. Pour les peaux fragiles à tendance grasse, le romarin favorise la régulation des sécrétions sébacées

ROSE DE FRANCE

Rose de France (Rosa gallica), rose de Bulgarie L’essence de rose est obtenue soit par distillation, procédé qui permet d’utiliser le résidu sous forme d’eau de rose, soit par enfleurage, technique consistant à capter l’essence grâce à de la graisse, dont on extraira ensuite la « concrète », puis l’« absolue ». La fragrance caractéristique de l’huile essentielle de rose émane de la β-damascénone, sa composante principale. Elle renferme également de la damascénone, de la β-damascone, de la β-ionone ainsi que des dérivés terpéniques, en l’occurrence l’oxyde de nérol et l’oxyde de rose. Les deux espèces les plus cultivées pour cet usage sont Rosa damascena, ou rose de Damas, et Rosa centifolia, longtemps cultivée à Grasse sous le nom de « rose de mai ». Il faut cependant savoir qu’aujourd’hui on dispose de nombreuses « copies » synthétiques qui permettent de se passer d’essences naturelles. L’eau de rose est connue pour son pouvoir adoucissant, en particulier pour les soins du visage et de nombreux produits de beauté utilisent de la rose, à la fois pour son parfum et son effet adoucissant : crèmes démaquillantes, masques, crèmes, lotions, huile essentielle dans les huiles de massage, eau de rose pour les bains, comme lotion ou pour parfumer l’eau des ablutions.

ROSE MUSQUEE

Rose musquée, (Rosa rubiginosa) De la famille de l'églantine, la rose musquée pousse à l'état sauvage en Amérique et plus particulièrement au Chili et dans la Cordillère des Andes. Au chili, le rosier musqué prolifère sous la forme d’un petit arbuste épineux. Il donne des roses musquées blanches ou roses et surtout des fruits d’une richesse exceptionnelle en vitamine C. L’huile obtenue par pression à froid des graines contient une très grande proportion d'acide gras poly-insaturés qui agissent sur la régénération des cellules et contribuent à la souplesse de leurs parois. Cette propriété régénérante fait de cette huile un excellent actif dans la lutte contre les effets de l’âge sur la peau. Grâce à sa teneur en rétinol, elle se révèle très bénéfique pour traiter les lésions acnéiques. Elle favorise aussi la cicatrisation des tissus. Elle est donc préconisée en cas de brûlures, pour réparer la peau à la suite d’opérations chirurgicales ou plus couramment dans la prévention et le traitement des vergetures et des cicatrices. Elle a une action régénérante , elle traite les peaux sèches, dévitalisées, eczémateuse et couperosées.

RUE D'ALEP

Rue d'Alep, (Ruta chalepensis) Ruta chalepensis L. (Rutacée), est une plante aromatique médicinale encore utilisée dans la médecine traditionnelle de nombreux pays comme laxatif, anti-inflammatoire, analgésique, antispasmodique, abortif, antiépileptique, emménagogue et pour le traitement de pathologies cutanées. Des screening phytochimiques ont mis en évidence la présence de coumarines en sus d’alcaloïdes et ont donné la composition chimique de l’huile essentielle de la partie aérienne de la plante provenant de différents pays. Ruta chalepensis « la rue », est une plante aromatique exploitée pour ces huiles essentielles destinées à la parfumerie et l’industrie agroalimentaire.

SAFRAN

Safran, (Crocus sativus) Le safran est une épice tirée de l'espèce Crocus sativus. La fleur possède trois stigmates (extrémités distales des carpelles de la plante). Styles (la « tige » reliant un stigmate avec le reste de la plante) et stigmates sont souvent séchés et utilisés en cuisine comme assaisonnement ou comme agent colora Le safran préfère les sols argilo-calcaires friables, lâches, à basse densité, bien arrosés et drainés, ainsi qu'une forte teneur en matière organique. On utilise traditionnellement des parterres surélevés pour favoriser un bon drainage. D'un point de vue historique, les sols étaient enrichis par l'application de près de 20 à 30 tonnes d'engrais par hectare de terres. Après quoi, et sans ajout supplémentaire d'engrais, les cormes étaient plantés. Après une période de dormance durant l'été, les cormes envoient leurs feuilles étroites et commencent à bourgeonner dès le début de l'automne. Mais c'est seulement au milieu de celui-ci que la plante commence à fleurir. La moisson des fleurs doit être très rapide : après leur floraison à l'aube, les fleurs fanent rapidement durant la journée. En outre, le safran fleurit dans une étroite fenêtre d'une à deux semaines. Il faut approximativement 150 fleurs pour obtenir 1 g de safran sec. Pour produire 12 g de safran séché (72 g avant séchage), il faut près de 1 kg de fleurs. En moyenne, une fleur fraîchement coupée fournit 0,03 g de safran frais, ou 0,007 g de safran sec. Quand le safran est séché après sa récolte, la chaleur, combinée à l'action enzymatique, coupe la molécule de picrocrocine pour donner du D-glucose et une molécule de safranal libre. Le safranal, une huile volatile, donne au safran la plus grande part de son arôme. L'industrie cosmétique extrait du "safran des teinturiers" qui est un substitut sans goût au "crocus sativus", par un processus chimique la carthamine, une poudre rouge qui, mêlée à de la poudre de talc, produit du rouge à joues.

SAL

Sal, Originaire d'Asie du Sud, le Sal -Shorea robusta- est un grand arbre légendaire et sacré présent dans les textes fondateurs du bouddhisme. On rapporte d'ailleurs que Bouddha naquit sous l'une de ses branches, et également qu'il s'y éteignit. Le Sal pousse à l’état sauvage principalement en Inde, sur les îles de Bornéo et de Java, en Malaisie, et dans les Philippines.Par pression des graines de ses fruits, on obtient le beurre de Sal qui est traditionnellement utilisé en médecine ayurvédique. Très prisé en cosmétique pour ses propriétés émollientes, il présente l'avantage d'être inodore. C'est un beurre assez dur, qui permet d'élaborer des émulsions très stables. Il possède la particularité de fondre très vite au contact de la peau, ce qui en fait un ingrédient de choix pour obtenir un toucher fondant, glissant, qui pénètre rapidement en laissant la peau sèche. C'est également un beurre très intéressant pour épaissir la texture et le toucher des baumes de massage, des soins pour le corps, le visage et les lèvres. Nourrissant, il aide à régénérer les lipides de la peau et la protège ainsi de la déshydratation. Son action anti-inflammatoire apaise et calme sur les irritations (phytostérols, alpha et beta amyrine). Très pénétrant, il laisse la peau non grasse. Inodore, il apporte un toucher plus épais à vos cosmétiques sans en dénaturer l'odeur. Peaux normales à sèches Peaux matures

SANTAL

Santal, (Santalum album), le bois Le Santal est un arbre originaire d’Asie tropicale, à feuilles toujours vertes et à petites fleurs roses. Son bois sacré est dédié au dieu Vishnu en Inde, où il est utilisé depuis 4000 ans pour la construction et la décoration des temples. Dans les rituels bouddhistes et hindous, il favorise la méditation et élève l’esprit pour l’aider à mieux trouver son moi intérieur. Il est utilisé depuis des siècles en médecine ayurvédique pour soigner les infections urinaires et respiratoires, ainsi que les diarrhées, et en médecine chinoise pour soigner les maux d’estomac, les vomissements et les affections cutanées. Son écorce brun rougeâtre laisse place à un cœur de bois jaune pâle qui est réduit en copeaux ou pulvérisé avant d’être distillée à la vapeur d’eau pour donner l’huile essentielle de Bois de Santal. Cette essence très précieuse, faite uniquement à partir d’arbres de plus de 30 ans, est très prisée en parfumerie pour sa note persistante boisée, chaude et envoutante. L’engouement pour ce bois a conduit à l’abattage inconsidéré des arbres et à leur quasi extinction. Le gouvernement indien exerce aujourd’hui une politique de sauvegarde et un contrôle strict sur les exploitations de bois de Santal, celles-ci servant uniquement à la production des dérivés d’essences de Bois de Santal. Etant donné son coût élevé, il n’est pas rare de trouver sur le marché des falsifications issues d’autres variétés de Santalum, il faut donc bien s’assurer de la provenance du produit avant de l’acquérir. Egalement issu de la distillation du bois, l’hydrolat de bois de Santal apaise la peau, le corps et l’esprit. Il calme les petites inflammations et douleurs, et atténue les congestions lymphatiques et veineuses. Très doux pour la peau grâce à son pH neutre, il convient parfaitement aux peaux sensibles et à problèmes. De plus, son parfum suave et frais est apprécié aussi bien des femmes que des hommes.

SAPONAIRE

Saponaire, (Saponaria officinalis) Le genre botanique Saponaria (les saponaires) regroupe des plantes de la famille des Caryophyllacées qui doivent leur nom au fait que leurs rhizomes contiennent des saponines faisant mousser l'eau et leur permettant (au moins pour l'espèce Saponaria officinalis) d'être utilisées comme substitut du savon. On en connaît en tout une vingtaine d'espèces, le plus souvent méditerranéennes. Ce sont des plantes herbacées vivaces à feuilles simples et entières, opposées. Possède des propriétés diurétiques.

SAUGE SCLAREE

Sauge sclarée Sous-abrisseau de la famille des Lamiacées à jolies feuilles gris-vert et à fleurs bleu-violet, la Sauge officinale se rencontre fréquemment comme plante ornementale ou comme condiment dans les jardins. C’est une plante sacrée considérée comme une véritable panacée depuis l’Antiquité ; son nom vient d’ailleurs du latin « salvare » qui signifie « sauver » ou « guérir ». On lui attribue depuis des siècles de multiples vertus : digestive, astringente, cicatrisante, fortifiante, purifiante, anti-dépressive… Elle chasserait même les mauvais esprits et les énergies destructives. Ses propriétés remarquables ont inspiré de nombreux adages qui illustrent fort bien son utilité, parmi lesquels « celui qui veut vivre à tout jamais doit manger de la sauge en mai », ou le dicton provençal « qu’a de sauvi din soun jardin a pas besoun de médecin » (« qui a de la sauge dans son jardin n’a pas besoin de médecin ») ! L’hydrolat de Sauge officinale offre une alternative sûre à l'huile essentielle, vendue uniquement en pharmacie (car très toxique). Véritable régulateur par voie interne, il harmonise le système nerveux, modère les appétits excessifs, régule la transpiration et sera très apprécié de la gente féminine pour son action équilibrante sur les symptômes hormonaux comme les bouffées de chaleur. D’un point de vue cosmétique, l’hydrolat de Sauge officinale est parfaitement adapté aux peaux matures et fatiguées auxquelles il redonne de la vitalité, et aux peaux grasses dont il équilibre les sécrétions de sébum. Il fera aussi des merveilles sur les cheveux foncés, en leur donnant force et brillance.

SAXIFRAGE

Saxifrage, (Saxifraga sarmentosa) Saxifrage, est le nom commun utilisé pour environ 370 espèces de plantes. Ce terme englobe des plantes pérennes, très résistantes, vivant dans les montagnes et les zones rocheuses. Le mot saxifrage vient du latin saxum, le rocher et frangere, briser. Ces plantes rupicoles sont en effet connues pour leur capacité à s'installer dans des fissures de rochers. Elles se font d'ailleurs parfois appeler Casse-pierre ou Perce-pierre En cosmétologie, c'est la plante entière qui est utilisée. Elle est riche en tanins, puissants antiradicalaires, et en agents dépigmentant comme l'arbutine.

SCUTELLARIA

Scutellaria, (Scutellaria baicalensis) Plante vivace originaire d'Asie, elle est répertoriée dans la Pharmacopée Chinoise depuis des siècles. Ses racines séchées plus connues sous le nom de OUGHON, ont été largement utilisées pour leurs propriétés anti-inflammatoires. Le oughon était très recherché par les femmes de la noblesse, car il leur garantissait un teint de porcelaine grâce à son action éclaircissante. L’extrait de racine de scutellaire est utilisé pour ses propriétés d’agent éclaircissant de la peau. Inhibiteur de la tyrosinase, enzyme productrice d’un pigment noir, la mélanine, il favorise l’éclaircissement de la peau et l’atténuation des taches

SEQUOIA

Séquoia, (Sequoiadendron gigantea stem) Le séquoia, originaire de Californie qui doit son nom au grand chef indien See-Quayah, est un grand arbre de la famille des conifères. Il est particulièrement résistant et peut vivre plus de 3000 ans. Ses racines peuvent s’étendre sur plus d’un hectare et sa croissance semble infinie. Pourtant ses graines ne sont pas plus grosses qu’une tête d’épingle … Dans le célèbre Yosemite Park aux USA, les plus grands séquoias du monde atteignent 150 mètres de haut et les troncs plus de 10 mètres de diamètre, L’écorce épaisse du Séquoia est imprégnée d’un tanin dont l’odeur éloigne les insectes et sa texture spongieuse a une très grande résistance au feu. Ce sont les auxines, substances naturelles qui lui assurent vitalité et vigueur tout au long de sa vie. Ces mêmes auxines sont utilisées en cosmétique pour leurs propriétés raffermissantes cutanées exceptionnelles.

SESAME

Sésame, (Sesamum indicum), l'huile Cultivé en Afrique, mais le sésame peut être cultivé partout dans le monde. L'huile de sésame est une huile végétale extraite des graines de sésame et issue de première pression à froid. L’huile de sésame est extrêmement riche en : Calcium, cuivre, magnésium, fer, zinc, phosphore, potassium, acide folique (vit B 9), vitamines B6, vitamine E. Elle possède des vertus hydratantes et protectrices pour la peau procurant un effet lissant. C’est un puissant reminéralisant cutané. Cette huile entre d’ailleurs dans la composition de nombreuses crèmes de soins pour le contour des yeux. Elle agit efficacement contre les irritations et le desséchement. Riche en vitamine elle s’avère être un très bon antioxydant. Peut être utilisée en synergie avec des huiles essentielles pour les soins du corps. Détente et relaxation assuré.

SIEGESBECKIE

Siegesbeckie, (Siegesbeckia orientalis) Originaire du sud de l’Asie, la siegesbeckia est une plante qui affectionne les climats chauds et humides. Depuis toujours, le suc produit par ses feuilles fait partie de la pharmacopée chinoise pour soigner les rhumatismes, calmer les inflammations cutanées et favoriser le processus de cicatrisation de la peau. Plus récemment, les recherches entreprises sur ce suc talentueux ont permis de découvrir qu’il contenait une substance active dont la structure est très proche de celle de l'aspirine (acide acétyl-salicylique). En cosmétique, la siegesbeckia est utilisée pour ses propriétés apaisantes et régénérantes. Elle a un rôle de protection des fibres de collagène.

SOJA

Soja Le soja, ou soya, est une plante grimpante, du genre Glycine, proche du haricot, largement cultivée pour ses graines oléagineuses qui fournissent la deuxième huile alimentaire consommée dans le monde, après l'huile de palme1. Le tourteau issu de la trituration des graines de soja est la principale matière riche en protéines employée en alimentation animale. Le terme désigne aussi ses graines, qui constituent l'un des aliments naturels les plus riches. Les graines de soja jaune : Contiennent des isoflavones,des protéines (40 p.cent) et tous les acides aminés essentiels ,des lipides (13 à 26 p.cent),des acides gras essentiels non saturés et de la lécithine (lipide phosphoré), du phosphore, du magnésium, du cuivre, du zinc et des vitamines E et B Les propriétés : les isoflavones sont des polyphénols végétaux ayant l'effet biologique d'oestrogènes faibles qui possèdent en outre une forte activité anti-oxydante - Les isoflavones sont représentées pour 99 p.cent, par des formes glycosylées, précurseurs rendus actifs par l'hydrolyse des glycosidases intestinales - Chez 70 p.cent des sujets, la daidzéine est partiellement métabolisée en équol, composé estrogénique dont la puissance se rapproche de celle de la génistéine - La lécithine est hypocholestérolémiante et améliore la mémoire Les applications se retrouvent dans la dénutrition,la fatigue,le stress ; dans la couverture du besoin oestrogénique en ménopause confirmée ;dans l’arthrose.

SUREAU

Sureau, (Sambucus nigra) Le sureau est une plante qui pousse le long des chemins de nos campagnes. Il date de "l'Age de pierre", comme d'ailleurs la connaissance de ses vertus bénéfiques. Pendant l'Antiquité et une bonne partie du Moyen-Âge, on plantait des sureaux à l'entrée des villages pour attirer les "bons génies". Les Romains utilisaient déjà les baies noires, fruits du sureau, pour se teindre les cheveux, mais aussi pour élaborer "une poudre de longue vie", préparation qui selon la légende permettait de devenir centenaire. Aujourd'hui, le sureau entre dans la composition de nombreuses préparations pharmaceutiques et cosmétiques adoucissantes. Les feuilles fraîches sont très riches en acide cyanhydrique, elles peuvent être utilisées en cataplasme. Les fleurs contiennent des anthocyanes, des flavonoïdes, du mucilage, des tanins et une petite quantité d'huile essentielle très aromatique. Les fruits contiennent les mêmes flavonoïdes, des vitamines A, B et C. Certain pays approuve l'usage médicinal des fleurs de sureau pour le traitement du rhume. En 1999, l'organisation mondiale de la santé a reconnu les usages traditionnels des fleurs de sureau comme diaphorétique (qui provoque la sudation) et expectorant.

TAKAMAKA

Takamaka ou Tamanu Le takamaka est un arbre tropical que l’on trouve sur de nombreux rivages de l’océan Indien et de l’océan Pacifique. Écologiquement lié à la mer, il aime les terrains salés, sablonneux, meubles et frais, sa dissémination se faisant grâce à ses fruits flottants. Une huile extraite du fruit est utilisée comme remède contre les rhumatismes, les ulcères, les brûlures et les maladies de peau. L'écorce, au vertus astringentes, est utilisée en décoction mélangée à du latex pour lutter contre les diarrhées, contre les maladies de peau et des yeux, contre les rhumatismes ou pour aider la mère après un accouchement. Les fleurs, les feuilles et les graines sont parfois également employés dans les médecines traditionnelles. Les huiles du takamaka font aujourd'hui l'objet d'une production industrielle pour en faire des cosmétiques ou des médicaments dans le Pacifique Sud

TAMARIN

Tamarin, (Tamarindus indica) Le tamarin est le fruit du tamarinier, très grand arbre tropical originaire d’Inde. Ce fruit en forme de gousse entre dans la composition de nombreux plats savoureux orientaux. En Afrique et en Amérique, son jus est très apprécié comme boisson rafraîchissante. En médecine traditionnelle, il est utilisé pour lutter contre la fièvre et comme cicatrisant. En cosmétologie, les graines de tamarin sont utilisées pour leurs importantes propriétés réparatrices et régénérantes. Il peut être utilisé comme laxatif ou pour aider à la digestion. On peut aussi l'utiliser dans le traitement des bronchites. Il peut enfin soigner les maux de gorges (gargarisme), ou encore il entre dans la composition du gel gingival pour nourrissons.

THYM

Thym ou Farigoule, (Thymus vulgaris) Thymus est un genre de plantes (couramment appelées thym ou serpolet) de la famille des Lamiacées. Ce genre comporte plus de 300 espèces. Ce sont des plantes rampantes ou en coussinet portant de petites fleurs rose pâle ou blanches. Ces plantes sont riches en huiles essentielles et à ce titre font partie des plantes aromatiques. La principale huile essentielle de Thymus vulgaris est un terpénoïde qui lui doit son nom, le thymol, une substance bactéricide. Dans le sud de la France, le thym est aussi fréquemment appelé farigoule (de son nom occitan : farigola Le thym est antiseptique et il a des propriétés antivirales. Il est aussi stomachique, expectorant et antispasmodique. En aromate ou en infusion, c'est un désinfectant des voies digestives souvent utilisé en association avec le romarin et la sauge. Le thym soulage les digestions difficiles. L'infusion de thym peut s'utiliser en bain de bouche en cas d'inflammation des gencives et en gargarisme en cas d'irritation de la gorge ou d'angine. Mais surtout le thym ou des préparations contenant du thym s'utilisent en fumigation pour traiter les rhinites et les sinusites. Le thym aussi peut être utilisé pour la maladie du foie.

TILLEUIL A PETITES FEUILLES

Tilleul à petites feuilles, (Tilia cordata) Les connaisseurs savent distinguer les parfums des fleurs de tilleul de différentes provenances. La substance produisant cette senteur, le farnésol, fut découverte à Zürich en 1923, par Leopold Ruzicka, prix nobel de la Chimie en 1939, connu pour ses nombreuses découvertes et synthèses de molécules organiques. Depuis, le farnésol occupe une place importante dans la parfumerie. Pour ce faire, on traite à l'éther de pétrole les fleurs séchées. Les concrètes obtenues sont vert foncé et ont une odeur herbacée de foin sec. Les absolues, quant à elles, sont visqueuses et verdâtres.

TILLEUL A GRANDES FEUILLES

Tilleul à grandes feuilles, (Tilia platyphyllos) Le tilleul est un arbre sacré des anciennes civilisations germaniques. Doué d'une longévité peu commune, c'est un arbre chargé d'histoire et de légendes. Il pousse dans des pays à climat tempéré et peut produire jusqu'à 100 kg de fleurs d'où sont extraits une huile essentielle et différents composants qui lui confèrent ses propriétés anti-inflammatoires et protectrices. Les feuilles sont émollientes. Les fleurs en infusion légère sont sédatives, mais en infusion trop longue et forte elles peuvent provoquer des insomnies. L'aubier est cholérétique, diurétique et antispasmodique

TOURNESOL

Tournesol, (Helianthus annuus) Son nom Helianthus, du grec helios (soleil) et anthos (fleur), est à l’origine d’une légende de la mythologie grecque. Une simple mortelle, Clytie, follement éprise du dieu Hélios, s’était laissée mourir d’amour en contemplant sans relâche l’objet de sa passion. Touché par son désespoir, Hélios la métamorphosa en une fleur qui, tout au long du jour, incline vers lui son diadème d’or. Cultivé entre autre pour son huile alimentaire très riche en acides gras essentiels, le tournesol est utilisé en cosmétique sous différents aspects. L’huile issue des graines aux propriétés hydratantes et protectrices. Le tourteau - actif recueilli des graines après extraction de l’huile - aux vertus apaisantes. Enfin les auxines, substances présentes dans les tiges du tournesol pour leur assurer fermeté et flexibilité, reconnues pour leurs actions raffermissantes et tonifiantes. L’huile de tournesol est obtenue par pression mécanique des graines. Riche en Oméga-6, constituant indispensable des membranes cellulaires, cette huile nourrit et protège les peaux agressées quotidiennement. Elle est aussi un excellent conditionneur capillaire pour des cheveux secs, abîmés et fragiles

TUBEREUSE

Tubéreuse, (Polianthes tuberosa) La tubéreuse (Polianthes tuberosa) est une plante herbacée , originaire du Mexique, elle a été introduite en Europe puis en Asie à partir du XVIe siècle. Elle était autrefois abondante dans la région de Grasse, mais elle n'y est plus cultivée aujourd'hui, sinon dans les jardins, et c'est en Inde que les récoltes sont les plus abondantes. La tubéreuse est surtout utilisée pour la fleur coupée et pour la parfumerie. On peut aussi la cultiver en pot, tout en sachant que son bulbe ne fleurit qu'une fois. L'essence naturelle de tubéreuse, qui a une note de cœur (moyennement volatile), est obtenue par la technique de l'enfleurage à froid : les fleurs sont déposées sur des plaques enduites de graisse inodore, puis on laisse cette graisse s'imprégner de leur parfum. L'opération se continue avec de nouvelles fleurs jusqu'à saturation de la graisse. Celle-ci est alors traitée avec un solvant tel que l'éthanol, pour obtenir une pâte qu'on appelle « concrète », qui donnera ensuite l'essence dite « absolue ». Au résultat, on obtient une odeur très capiteuse, d'une telle force qu'il faut l'utiliser avec parcimonie dans le dosage des parfums.

TUSSILAGE

Tussilage, (Tussilago farfara) Le tussilage est l'une des premières fleurs à montrer "le bout de son nez", car il apparaît dès le mois de février. Il est surnommé " le pas d'âne"à cause de la forme caractéristique de ses feuilles.Le nom de tussilage dit clairement son indication thérapeutique, son nom latin signifie : Tussilago de tussis, toux et agere, chasser. Les médecins du début du XVIIIe siècle ont souvent prescrit ses feuilles contre l'asthme et le coryza. Plus tard, au XIXe siècle, le tussilage est utilisé contre les éruptions cutanées et la teigne. Effets du tussilage : il est anti-inflammatoire, antibactérien, spasmolytique Indications du tussilage : en usage interne il est utilisé contre la toux (quintes), catarrhes, enrouement et en usage externe contre les pellicules (en shampooing)

URUCUM

Urucum, L'urucum est une plante endémique d'Amazonie traditionnellement utilisée par les indiens d'Amazonie pour se protéger du soleil et des moustiques, d'où le nom de "Peaux rouges". La poudre d'urucum est très riche en béta-carotène : 100 fois plus que la carotte ; ce qui lui donne la propriété de préparer la peau au soleil. Elle contient également de nombreux oligo-éléments comme le zinc, le magnésium, le sélénium, et le cuivre. C'est donc un véritable trésor de la nature. - Riche en oligo-éléments : cuivre, zinc, magnésium - Prépare la peau au bronzage, favorise la pigmentation (favorise la fabrication de mélanine responsable du bronzage) - Anti-oxydant naturel : diminue la cytotoxicité induite par les UVA, piège les radicaux libres et renforce les propriétés élastiques de la peau - Actif protecteur de la peau en prévenant le vieillissement - Colorant pour produits cosmétiques, notamment pour fonds de teint et blush - Répulsif des insectes - préparation de la peau au soleil et soin après-soleil - préparation de crèmes anti-âge - prévention des vergetures - produits colorés et de maquillage

VALERIANE

Valériane, (Valeriana officinalis) Dans les Alpes du Sud de la France au début de l'été, on peut apercevoir aux environs de Grasse des touffes de valériane qui poussent sur les talus et dans les interstices des murs. Son nom exprime déjà toutes ses vertus puisqu'il signifie "bien se porter" en latin. Sa racine est riche en huiles essentielles qui ont une action sédative. Elle est très utilisée dans les troubles du sommeil et pour lutter contre le stress, l'angoisse et l'anxiété.

VANILLE

Vanille La Vanille est une plante de la grande famille des Orchidacées, réparties sur pratiquement toute la surface de la planète. Le genre Vanilla compte environ 110 espèces dont trois seulement sont cultivées pour leur valeur marchande : Vanilla planifolia André, V. pompona Schiede et V. tahitensis J.W. Moore. La plante bien connue des Aztèques, et déjà utilisée par eux comme arôme pour leur boisson chocolatée, ainsi que comme drogue médicinale et aphrodisiaque, est vite découverte par les Espagnols qui lui donnent le nom de vainilla ou petite gaine. Les Français l’introduisent à Madagascar, à La Réunion, à l’Île Maurice, à Tahiti ainsi qu’aux Seychelles et aux Antilles, notamment à la Guadeloupe. Ce n’est que vers 1860 à La Réunion, qui s’appelle alors Île Bourbon, qu’un jeune esclave découvrit par hasard le secret de la fécondation artificielle de la Vanille. Ce jeune homme nommé Edmond Albius, par dépit dû au manque d’attention de son maître à son égard, décida de froisser les précieuses fleurs du Vanillier. Quelle ne fut pas alors la stupéfaction du maître en constatant la transformation des fleurs en fruits après quelques temps ! En fait, en l’absence du pollinisateur spécifique de cette fleur singulière (il s’agit d’une abeille Mélipone), la plante reste stérile à jamais. Il faut, pour que la fécondation ait lieu, mettre artificiellement en contact les stigmates femelles avec les pollinies mâles, la plante ayant mis en place un cloisonnement empêchant toute autofécondation. Le protocole ayant été adopté par tous les producteurs, la commercialisation moderne pouvait alors commencer. La Vanille se développe correctement sous un climat tropical, à une altitude inférieure à 6 000 mètres, avec une humidité élevée et constante, une pluviométrie ne dépassant pas toutefois 25 000 mm d’eau par an et une température moyenne comprise entre 21 et 32°C. Une saison sèche d’environ deux mois lui est bénéfique. Les meilleures Vanilles actuellement sur le marché proviennent principalement de Madagascar, premier producteur mondial, des Comores et de La Réunion. Si la qualité olfactive du Vanillon de Guadeloupe (V. pompona) est indiscutable, sa production restreinte et irrégulière demeure la raison majeure de son peu d’importance sur le marché international. La préparation des fruits passe par quatre phases successives d’affinage et de séchage, mais chaque région productrice applique ses variantes propres du protocole général. Le principal composant de l’arôme naturel de Vanille (qui en compte plus d’une cinquantaine) est un aldéhyde aromatique, la vanilline, C8H8O3, ou 4-hydroxy-3-méthoxybenzaldéhyde. Fin XIXe siècle, on connaît le processus d’obtention de la vanilline à partir de la coniférine, à partir des lessives sulfitiques obtenues lors de la préparation de la cellulose ou à partir du gaïacol. Le kilogramme d’absolue de Vanille est 200 fois plus cher que celui de vanilline, mais l’arôme naturel apporte une touche particulière en parfumerie. En note de fond, il donne de l’arrondi à la composition olfactive et permet d’augmenter les teneurs de produits qui seraient autrement trop violents pour le nez. La Vanille entre dans d’innombrables compositions parfumées et ce, depuis le milieu du XIXe siècle. La Vanille parfume aussi de très nombreuses préparations aromatiques, des lessives, des savons, des gels pour la douche.

VERVEINE

Verveine citronnée (Aloysia citrodora) Aloysia citrodora, appelée verveine odorante, verveine citronnelle ou verveine du Pérou, est une plante ligneuse de la famille des Verbenaceae, cultivée pour ses feuilles très parfumées (au goût de citron) pour aromatiser certaines préparations culinaires et pour préparer des infusions et des liqueurs. C'est une plante originaire des Andes d'Amérique du Sud (Pérou, Bolivie, Chili et Argentine) où elle pousse entre 2 000 m et 3 000 m d'altitude (elle est cultivée aussi sur la côte du Pérou). Elle n'est pas rustique sous les climats tempérés. C'est cette plante qui fournit la « verveine » vendue en pharmacie et en herboristerie. On en extrait une huile essentielle utilisée en parfumerie et dans les produits de toilette. Elle est fébrifuge, antispasmodique, antifongique, légèrement sédative et eupeptique.

VETIVER

Vétiver, (Chrysopogon zizanioides)(L.) Le Vétiver (ou Vétyver) est une plante herbacée originaire de l’Inde, dont les racines trouvent de nombreux débouchés liés à leurs propriétés. Il existe une douzaine d’espèces de Vétiver, poussant dans les zones tropicales. La plus connue est Chrysopogon zizanioides (L.) Roberty, rencontrée à La Réunion. Cette plante, de la famille des Graminées, se présente sous forme de grandes touffes vertes aux feuilles étroites et coupantes de 1 à 2 m de haut. La racine se développe verticalement et peut atteindre des profondeurs allant jusqu'à trois mètres. Introduit de l’Ile Maurice à La Réunion vers 1800, l’exploitation du vétiver commença à La Réunion vers 1900. En 1950, la qualité des huiles essentielles de « Vétiver Bourbon » issue de La Réunion était reconnue comme la meilleure au monde, devant celles produites en Malaisie (Java) et en Amérique (Haïti), principaux pays producteurs concurrents. La racine de Vétiver fournit, après distillation à la vapeur, une huile essentielle très prisée en parfumerie. Incontournable pour les formulations de type « oriental lourd », l’huile essentielle de vétiver donne des notes de fond florales ou chyprées, c’est un très bon fixateur. L’huile essentielle de vétiver a des propriétés antifongiques et antibactériennes en aromathérapie. Les racines contiennent des molécules anti-mites, ainsi les fagots de racines placés dans les armoires éloignent les mites et donnent une odeur agréable au linge. Le Vétiver, de par son réseau racinaire étendu, permet de lutter contre l’érosion quand il est disposé en haies.

VIOLETTE

Violette Les violettes sont des plantes herbacées vivaces de la même famille que les pensées. Il existe de nombreuses variétés horticoles de viola odorata. De nombreuses variétés de violacées ont été sélectionnées par l'homme, dont la fameuse Violette de Toulouse. La fleur emblématique de cette ville appartient à la famille des violettes de Parme, des variétés de fleurs qui peuvent comporter jusqu’à soixante pétales. La violette s’épanouit sur un sol neutre ou calcaire, assez humifère et bien drainé. On la trouve sur tous les continents et elle est très commune en Europe septentrionale de plaine et en Europe méridionale de moyenne montagne. La violette fleurit au printemps pour le plupart des espèces et en automne dans certaines conditions climatiques, notamment l’alternance de nuits froides et de journées ensoleillés. La plantation a lieu en avril-mai puis les violettes sont arrosées et désherbées manuellement tout l'été. Au mois de juillet, les violettes sont fauchées pour que la plante se repose et puisse passer les fortes chaleurs. Le fauchage permettait traditionnellement un approvisionnement supplémentaire en feuilles pour les industries de la parfumerie. La cueillette a lieu d'octobre à mars : les fleurs abîmées ou équeutées sont destinées à l'industrie de la cristallisation. La violette odorante est utilisée en confiserie, où des bonbons sont élaborés à partir de fleurs fraîches cristallisées dans le sucre. Les violettes cristallisées dans du sucre, qui sont une spécialité de Toulouse, existent dès le XIXème siècle. La parfumerie utilise aussi pour le parfum envoûtant et suave de cette fleur auquel certains ont prêté un pouvoir aphrodisiaque. Cette plante était autrefois utilisée pour soigner les maux de tête, l'insomnie et la mélancolie. En phytothérapie, on utilise surtout les fleurs en infusion (4 à 5 g pour 20 cl d'eau) pour traiter les maladies des voies respiratoires car cette plante a des propriétés émollientes et expectorantes.

YLANG-YLANG

Ylang-ylang, (Cananga odorata totum ) : L’ylang-ylang est un arbre, au feuillage persistant, taillé à 2-3 m de haut en culture mais pouvant atteindre 25-30 m dans son milieu naturel d’origine. Il possède une couronne largement étalée. Sa croissance est très rapide les premières années puisqu’elle peut atteindre les 2 à 5 mètres par an. La distillation de la fleur fraîche d'ylang ylang se fait à l’eau dans des alambics qui permettent d'extraire une huile essentielle en plusieurs fractions. La distillation dure de 12 à 20 heures, les meilleures fractions étant recueillies dans les deux premières heures. Le distillateur rajoute des fleurs au fur et à mesure de la chauffe, toutes les 3 heures environ. Le produit des différentes distillations se distingue suivant la densité de l'essence : Extra S, Extra, Première, Deuxième et Troisième. Les fractions Extra supérieure et Extra normale ainsi que la Première sont destinées à la parfumerie de luxe pour les notes chaudes et fleuries, les Deuxième et Troisième étant destinées aux cosmétiques, aux savons et aux détergents. Il faut compter environ 100 kg de fleurs pour faire 2 kg d'essence L'huile essentielle a des propriétés antiseptiques, calmantes et a longtemps été utilisée pour lutter contre la tachycardie. En aromathérapie, elle est appréciée pour ses propriétés calmantes et relaxantes.

YUCCA

Yucca, Le yucca filamentosa ou hesperoyucca filamentosa est un arbuste persistant originaire du Sud des États-Unis ou du Mexique ; il appartient à la famille des liliacées. Il forme une touffe de longues feuilles bleutées, aiguës, à l'extrémité pointue mais non épineuse. Elles sont coriaces, côtelées et munies de poils blancs ondulés. En début d'été, la plante produit une très grande hampe florale spectaculaire et très rigide qui finit par atteindre près de 2 m de haut. Les nombreuses fleurs, de couleur blanc-ivoire, ont une forme de clochette. En cosmétologie, c'est le jus qui est utilisé pour ses propriétés moussantes naturelles.
Get Adobe Flash player
Votre avis nous intéresse