Saviez-vous que la grenade est un antioxydant puissant?

Le fruit qu’on appelle grenade s’avère être un fruit dans lequel on trouve beaucoup de vitamine C et qui possède aussi beaucoup de polyphénols antioxydants. Le jus qui est extrait de la grenade se trouve à être très prisé car ce jus permettrait de protéger de certains cancers et des problèmes qui se rapportent au coeur en diminuant le cholestérol néfaste.

C’est du latin Malum granatum, qui signifie “pomme à grains ” que le mot “grenade” tient sa provenance. L’extérieur de la grenade est fait d’une écorce très coriace qui va de la teinte rouge à la couleur beige orangé et sous celle-ci se trouve une pulpe juteuse et grenue. La grenade, habituellement de la grosseur d’une orange, est en réalité une grosse baie renfermant des pépins autour desquels se trouve de la pulpe qu’on appelle des arilles .

La grenade a comme origine le Moyen-Orient, l’Asie Occidentale et aussi l’Afrique du Nord. On y produit la grenade depuis cinq à six mille années. De nos jours, la grenade se trouve au niveau de tout le bassin méditerranéen, cela peut être comparé à l’olive, puisque le grenadier s’avère être un arbre qui affectionne particulièrement les climats chauds et aussi secs. Grenade, la ville espagnole, lui doit son nom, car on y trouvait beaucoup de grenades.

Depuis plusieurs années,les gens dans les pays anglo-saxons mangent beaucoup la grenade. Par contre en France, elle est moins connue, à peine fait-on le lien avec la grenadine ( qu’on ne fait plus, à présent, à base de sirop de grenade, trop coûteux, on remplace ce sirop par certains fruits ayant la couleur rouge ).

Comme fruit, la grenade est particulièrement sucrée ( 14g de sucres pour 100 grammes), presque la même chose comme des cerises. Acidulée, aromatisée, la grenade ne s’avère pas très simple à consommer parce qu’il y a des pépins et des nombreuses pellicules amères qui cloisonnent le fruit. C’est la raison pour laquelle on va souvent la consommer sous forme de jus voire de comprimé tel Male Extra.

Dans la grenade, il se trouve beaucoup de potassium, de vitamine C et d’eau, ce qui par conséquent en fait un fruit qui rafraîchit et aussi désaltère (les gens qui voyageaient dans le désert en transportaient dans leurs bagages pour s’hydrater).

On trouve dans la grenade beaucoup d’ antioxydants de la classe des tannins ou polyphénols (acide ellagique, punicalagines, ainsi que d’anthocyanes lesquelles lui confèrent la couleur rouge).

D’ailleurs, il y a plus d’antioxydants à l’intérieur du jus de grenade que dans la pulpe fraîche, car pour avoir ce jus on doit presser également les membranes lesquelles contiennent une grande quantité de tannins (c’est ça qui leur donne leur saveur amère).

Le jus de grenade contient encore plus d’antioxydants que trouvés dans le thé vert (3 fois plus) et le vin rouge!

Finalement, des recherches scientifiques (in vitro, mais aussi in vivo, avec des souris) ont mis en évidence que l’acide ellagique qui se trouve dans le liquide extrait de la grenade permet de retarder la naissance de cellules cancéreuses ainsi que d’en freiner leur développement.

Laisser un commentaire

Fermer le menu