Bien choisir sa fenêtre

Les fenêtres font souvent partie des premiers travaux sur un logement, et ce afin d’optimiser l’isolation : elles suscitent, en moyenne, jusqu’au tiers des pertes de chaleur dans une habitation. Néanmoins, d’autres dimensions sont à étudier quand il s’agit de choisir un modèle de fenêtre.

Plusieurs types d’ouverture

Chaque fenêtre s’ouvre à sa façon. Une fenêtre dite à la française a un battant au minimum, et fonctionne en basculant. C’est aujourd’hui le type de fenêtre le plus répandu. La fenêtre avec soufflet, pour sa part, ne peut que s’entrebâiller, généralement verticalement. La fenêtre oscillo-battante associe les modalités d’une fenêtre avec battants et d’une fenêtre dite à soufflet. Les fenêtres coulissantes, en ce qui les concernent s’ouvrent en coulissant sur un rail.

La fenêtre à soufflet est conçue pour des logements de surface réduite, car elle limite l’encombrement de l’espace en position ouverte. Pour des logements plus grands, la fenêtre à battants reste sûrement la solution à préférer : on pourra opter pour un entrebâilleur pour profiter l’été d’un courant d’air.

Pour des villas ou des logements en rez-de-chaussée, la fenêtre oscillo-battante peut être une solution. Elle peut être entrebâillée tout en garantissant une certaine protection, empêchant ainsi des voleurs d’entrer chez vous à votre insu.

Des fenêtres de plus en plus complexes

Le simple vitrage ne se vend presque plus, car il il conduit à une déperdition de chaleur. On se reporte sur le double, voire le triple vitrage. La couche d’air emprisonnée entre les épaisseurs en verre fait obstacle au froid et au chaud. Le professionnel joue un rôle primordial : une installation maladroite risque de jouer en défaveur des économies d’énergie.

On peut aussi s’équiper avec des verres anti-effraction, qui sont conseillés pour les villas, les appartements en rez-de-chaussée et au premier étage.

Bon à savoir : vous pouvez profiter d’un crédit d’impôt si vous remplacez vos fenêtres pour des modèles en double vitrage.

Divers matériaux pour les montants

Plusieurs matériaux sont employés pour les bords des fenêtres. Le bois, connue pour être matériau noble, est aussi le plus coûteux. Le bois requiert de plus un certain entretien. L’alu, souvent employé pour construire des vérandas, nécessite que peu d’attention, voire pas du tout, et est inusable. Le PVC est perçu comme un matériau polyvalent, dont la qualité progresse au quotidien. On peut facilement acquérir des montants en PVC reprenant un aspect bois.

Sur Quotatis.fr, vous pourrez consulter plusieurs articles pour mieux choisir un prestataire pour vos fenêtres. Vous pourrez aussi compléter un devis et recevoir gratuitement différentes offres d’entreprises.

Laisser un commentaire

Fermer le menu