Matelas coquille

Le transport des personnes victimes d’une maladie ou d’un accident nécessite beaucoup d’attentions. Parmi ces attentions, celle de l’immobilisation de la victime est considérable. C’est pour cela que les secouristes mettent cet individu sur le matelas coquille durant son transport vers les hôpitaux ou les centres de santé. Ce produit est composé d’une enveloppe en toile étanche lavable et désinfectable. Cette enveloppe est munie des billes polystyrène et d’une vanne. Le matelas coquille est disponible chez la plupart des magasins producteurs du matériel médical, mais on s’intéresse plus particulièrement celui de la société Ylea, où il est vendu à partir de 299.90 € HT.

Le matelas coquille disponible chez cette société présente des caractéristiques techniques comme les billes en vrac, l’anti- rétraction moins de 1%, et la dépression maximum à – 800 Hpa. Ce produit possède une vanne ¼ de tour, 3 sangles noires et 8 poignets ajustables. Il est conforme aux exigences de la norme CE et EN 1865. On remarque aussi les innovations de ce matériel, ceci à cause de l’existence d’un nouveau PVC aux angles arrondis, la fenêtre d’identification pour la traçabilité et la nouvelle valve équipée  d’un surmoulage souple pour une meilleure préhension.  On peut donc dire que, ce matelas coquille portant la référence 260100 permet aux secouristes d’assurer le confort d’un individu victime d’une maladie ou d’un accident durant leur transport dans des hôpitaux.

Cependant, l’usage de ce produit nécessite quelques préparations. Ces dernières débutent par la répartition des bulles afin d’assurer la rigidité de toutes les parties du matelas coquille. Cette première étape est succédée par la mise en place de ce matériel sur le brancard pour éviter sa déchirure. Enfin, on peut poser le malade sur ce matériel de secourisme, mais il ne faut pas oublier d’y mettre un drap, ceci est nécessaire pour la protection de la victime et celle du produit.

YLEA
375 avenue saint Just
83130 La Garde
mail: contact@ylea.eu
tel : 0494218311

Laisser un commentaire

Fermer le menu