Connaissez-vous vraiment l’Aloe Vera ?

Connaissez-vous vraiment l’Aloe Vera ?

« L’Aloe Vera fait partie des plantes médicinales les plus anciennes 
et les plus riches en tradition au monde ».

(Cf. Professeur Michael Peuser, Sao Paulo, Brésil, 2008)

Une plante dont l’utilisation remonte très loin

Connue et cultivée depuis 5000 ans pour ses nombreuses vertus, 
l’Aloe Vera (A. Barbadensis Miller) est considérée comme 
particulièrement précieuse pour l’homme.

Elle renferme plus de 75 éléments nutritifs et 200 autres composants 
aux vertus pharmaceutiques scientifiquement prouvées.

Composition chimique de la plante

Elle contient entre autres :

  • 20 des 22 acides aminés connus, dont 7 des 8 acides aminés que le corps humain ne peut produire lui-même.
  • Des enzymes.
  • Des sels minéraux (calcium, potassium, magnésium, fer, zinc et manganèse).
  • Une douzaine de vitamines parmi lesquelles : A, B1, B2, pro B5, B6, C, E bêta carotène.
  • Des substances végétales secondaires (tanins et acide salicylique).
  • Des résines (alorésines, aloénines).
  • Anthraquinones (aloïne).
  • Polysaccharides.
  • Aloétine.

Les bienfaits de l’Aloe VeraGrâce à sa composition complexe et très riche, l’Aloe Vera compense les carences constatées dans les aliments que nous consommons chaque jour et qu’on appelle avec une pointe d’ironie (non dépourvue de résignation) « malbouffe ».

Concrètement, le gel extrait des feuilles de l’Aloe Vera renforce notre système immunitaire (allergies, asthme), stimule notre appareil digestif et notre circulation du sang (remise en fonction des capillaires et donc oxygénation des tissus), réduit le mauvais cholestérol (LDL), ainsi que le taux de sucre dans le sang, prévient l’arthrite, contribue au métabolisme, lutte contre le vieillissement, stimule la production de collagène, la cicatrisation des plaies et des brûlures et bien plus encore…

Laisser un commentaire

Fermer le menu